24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Hypercar, LMP2 au Mans, hydrogène : que retenir de la conférence ACO ?

Au cours d'une conférence de presse tenue ce vendredi, l'ACO a confirmé que la réglementation actuelle qui régit le WEC et l'IMSA a été prolongée pour deux ans de plus, et a confirmé la présence des LMP2 au Mans jusqu'en 2027.

#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963: Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor

Photo de: Emanuele Clivati | AG Photo

C'est lors de sa traditionnelle conférence de presse précédant la course des 24 Heures du Mans, à la veille de la 92e édition de l'épreuve, que l'ACO a effectué plusieurs annonces concernant l'avenir de la discipline.

Alors que le calendrier 2025 du WEC a été dévoilé, tout comme l'obligation pour les constructeurs inscrits dans la catégorie Hypercar d'engager deux voitures, plusieurs autres annonces sont à retenir :

Les catégories Hypercar et GTP reconduites jusqu'en 2029

La réglementation actuelle – introduite en 2021 - définissant les catégories Hypercar et GTP dans le Championnat du monde d'Endurance et l'IMSA nord-américain, et courant initialement jusqu'à l'année 2027 incluse, a ainsi été rallongée de deux années supplémentaires, et sera ainsi en vigueur au moins jusqu'à la saison 2029.

"La stabilité est très importante. C'est la raison pour laquelle nous avons tous ces constructeurs en Hypercar, ainsi que les coûts raisonnables impliqués", a commenté Richard Mille, président de la Commission Endurance de la FIA, à Motorsport.com.

"Nous voulons éviter l'obsolescence des voitures : nous avons besoin de stabilité mais aussi de flexibilité, c'est pourquoi nous avons le système des jokers evo pour que les constructeurs puissent faire évoluer leurs voitures."

Lire aussi :

Les LMP2 au Mans jusqu'en 2027

Alors que les LMP2 ont été écartées du championnat WEC depuis 2024 pour faire place à une catégorie Hypercar grandissante, la "division 2" des prototypes a été maintenue uniquement pour les 24 Heures du Mans cette année.

Lors de sa conférence de presse, l'ACO a confirmé que les prototypes LMP2 de réglementation actuelle seront encore admis dans la Sarthe jusqu'en 2027, avant une nouvelle génération de voitures de cette catégorie attendue pour 2028, avec un nouveau moteur, et un poids réduit.

On rappellera que les LMP2 bannies du WEC sont allées garnir le plateau du championnat ELMS depuis cette saison.

Les LMP2 seront admises au Mans jusqu'en 2027

Les LMP2 seront admises au Mans jusqu'en 2027

Photo de: Emanuele Clivati | AG Photo

L'hydrogène pour 2028, avec moteur thermique

Par ailleurs, l'introduction d'une catégorie hydrogène a été confirmée pour 2028. Mais l'ACO, impliqué dans le processus depuis plusieurs années avec le projet MissionH24, a précisé que la réglementation de cette catégorie sera axée sur des moteurs thermiques alimentés à l'hydrogène liquide. Les premiers travaux dans ce sens portaient sur des véhicules dotés d'une pile à combustible à hydrogène.

H24EVO

H24EVO

Photo de: ACO

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Giovinazzi était "mentalement détruit" après sa victoire en 2023
Article suivant Habsburg : "Les derniers mois étaient difficiles"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France