Le Mans - H+18 : Rebellion perd gros, Audi contrôle

B

B.D., Le Mans - Tandis que l'Audi n°2 compte toujours un tour et demi d'avance en tête, la course est neutralisée peu après 8 heures, la faute à l'Aston Martin n°98 immobilisée dans les Hunaudières, à l'entrée du virage de Mulsanne. Les commissaires nettoient notamment les nombreuses traces d'huile laissées par cette voiture. La physionomie de la course s'en voit donc inchangée et aucun changement de leader n'est à noter, dans aucune des quatre catégories. Alors que le drapeau vert est à peine déployé, les incidents s'enchaînent. Le plus marquant d'entre eux concerne la Rebellion n°13, qui s'en va taper le rail avec Belicchi à son volant, alors que l'Italien taillait la route dans le trafic. La Lola-Toyota regagne son stand au ralenti, capot avant arraché. De nombreux morceaux de carbone jonchent la piste, et la voiture de sécurité fait de nouveau son entrée en scène ! Chez Rebellion, c'est la soupe à la grimace, puisque la n°12 est quant à elle immobilisée dans son stand avec des ennuis d'embrayage. Les deux protos de l'équipe suisse chutent respectivement aux sixième et douzième place. Les mésaventures du Rebellion Racing permettent à l'Audi n°1 de poursuivre encore un peu plus sa remontée au classement, puisqu'elle prend la cinquième position avec Marcel Fässler à son volant. Les leaders par catégorie : LMP1 : Audi n°2 - Duval/Kristensen/McNish LMP2 : OAK Racing n°35 - Baguette/Gonzalez/Plowman LM GTE Pro : Aston Martin n°99 - Bell/Makowiecki/Senna LM GTE Am : IMSA Performance Matmut n°76 - Narrac/Bourret/Vernay

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Marcel Fässler , Aston Martin
Équipes OAK Racing
Type d'article Actualités