Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
MotoGP
26 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
27 jours
WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
29 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
56 jours
Formule E
27 févr.
Événement terminé
10 avr.
Prochain événement dans
35 jours
WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
47 jours
WSBK
C
Estoril
07 mai
Prochain événement dans
62 jours
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
76 jours

Qualifs - Kobayashi prend rendez-vous avec l'hyperpole

Détenteur du record absolu du Circuit de la Sarthe, Kamui Kobayashi s'est montré le plus rapide en haussant le rythme lors des qualifications des 24 Heures du Mans 2020. On connaît désormais les participants à l'hyperpole pour chacune des quatre catégories.

Après deux longues séances d'essais libres de trois heures chacune, l'heure des qualifications a déjà sonné au Mans ! Ce jeudi marquait l'inauguration de ce nouveau format, avec 45 minutes dédiées à cet exercice de vitesse pure, prévu en deux temps pour les meilleures. En jeu aujourd'hui : une place pour l'hyperpole de vendredi midi. Le ticket est attribué aux six premiers de chaque catégorie. À condition de signer un chrono, les LMP1 étaient donc déjà assurées d'en être, puisqu'elles sont au nombre de cinq.

Lire aussi :

Il résidait toutefois une interrogation, puisque Rebellion n'a presque pas pu faire rouler la #1 lors des EL2. Le changement de moteur effectué, la R-13 a pu reprendre la piste à temps pour le début de ces qualifications. Même si l'enjeu d'une telle séance est à relativiser en amont d'une course de 24 heures, il convenait de trouver un tour clair pour tenter d'aller le plus vite possible. Kamui Kobayashi n'a pas traîné avec un premier tour rapide en 3'17"089, devançant Kazuki Nakajima de moins de trois dixièmes.

Frapper vite et fort en début de séance pour s'épargner le trafic, c'est devenu l'arme fatale des TS050 Hybrid sur le Circuit de la Sarthe. Ainsi ces deux références auront suffi à assurer les deux premières places aux machines japonaises, loin devant les LMP1 non hybrides. La Rebellion #1 a pris la troisième place à 4"509, devant ByKolles et l'autre R-13.

#29 Racing Team Nederland - Oreca 07 - Gibson: Frits van Eerd, Giedo van der Garde, Nyck De Vries

En LMP2, la bagarre a en revanche duré tout au long de la séance, démontrant s'il le fallait encore la très grande compétitivité de la catégorie et sa capacité à générer des écarts très resserrés. Au terme de cette lutte, c'est le Racing Team Nederland qui a raflé la mise avec un passage en 3'26"648. Jackie Chan DC Racing, United Autosports, avec deux autos, G-Drive Racing et High Class Racing accompagneront l'équipe néerlandaise en hyperpole demain. Pas d'Alpine au rendez-vous, après notamment le tout-droit de Thomas Laurent à la chicane Ford en fin de séance. Après les accidents successifs des deux prototypes lors des EL2, les Oreca 07 de l'équipe IDEC Sport n'ont pas pu prendre part à cette séance.

Aston Martin a pris des distances avec ses adversaires en LMGTE Pro, profitant visiblement à merveille des changements apportés à la BoP avant l'épreuve. Les deux Vantage ont dominé avec un chrono de 3'50"872 pour la #95. Suivent les deux Ferrari AF Corse et les deux Porsche officielles, assurant ainsi la présence des six autos d'usine en hyperole. Les deux Ferrari privées en sont écartées.

En LMGTE Am, meilleur temps pour Aston Martin, tandis que TF Sport, Gulf Racing, Luzich Racing, Dempsey-Proton Racing et Team Project 1 seront eux aussi présents pour l'hyperpole.

France 24 Heures du Mans - Qualifications

En gras les qualifiés pour l'hyperpole

P # Cat. Équipe Meil. Tour Écarts Trs
1 7 LMP1 Toyota Gazoo Racing 3:17.089   12
2 8 LMP1 Toyota Gazoo Racing 3:17.336 0.247 13
3 1 LMP1 Rebellion Racing 3:21.598 4.509 12
4 4 LMP1 Bykolles Racing Team 3:24.468 7.379 12
5 3 LMP1 Rebellion Racing 3:24.632 7.543 11
6 29 LMP2 Racing Team Nederland 3:26.648 9.559 6
7 37 LMP2 Jackie Chan DC Racing 3:27.097 10.008 7
8 22 LMP2 United Autosports 3:27.148 10.059 9
9 26 LMP2 G-Drive Racing 3:27.366 10.277 6
10 32 LMP2 United Autosports 3:27.598 10.509 9
11 33 LMP2 High Class Racing 3:27.611 10.522 10
12 38 LMP2 JOTA 3:27.728 10.639 6
13 16 LMP2 G-Drive Racing by Algarve 3:27.767 10.678 10
14 31 LMP2 Panis Racing 3:27.791 10.702 10
15 36 LMP2 Signatech Alpine ELF 3:27.794 10.705 9
16 27 LMP2 DragonSpeed USA 3:27.913 10.824 9
17 42 LMP2 Cool Racing 3:28.509 11.420 11
18 39 LMP2 SO24-Has by Graff 3:28.574 11.485 12
19 30 LMP2 Duqueine Team 3:29.091 12.002 7
20 25 LMP2 Algarve Pro Racing 3:29.402 12.313 12
21 21 LMP2 DragonSpeed USA 3:29.741 12.652 9
22 47 LMP2 Cetilar Racing 3:29.880 12.791 7
23 35 LMP2 Eurasia Motorsport 3:30.497 13.408 10
24 24 LMP2 Nielsen Racing 3:30.897 13.808 10
25 50 LMP2 Richard Mille Racing Team 3:31.020 13.931 12
26 34 LMP2 Inter Europol Competition 3:31.393 14.304 9
27 11 LMP2 Eurointernational 3:33.747 16.658 9
28 95 LMGTEPro Aston Martin Racing 3:50.872 33.783 10
29 97 LMGTEPro Aston Martin Racing 3:50.925 33.836 10
30 51 LMGTEPro AF Corse 3:51.244 34.155 10
31 71 LMGTEPro AF Corse 3:51.988 34.899 10
32 91 LMGTEPro Porsche GT Team 3:52.036 34.947 6
33 92 LMGTEPro Porsche GT Team 3:52.142 35.053 6
34 63 LMGTEPro WeatherTech Racing 3:52.508 35.419 10
35 82 LMGTEPro Risi Competizione 3:52.749 35.660 7
36 98 LMGTEAm Aston Martin Racing 3:52.778 35.689 8
37 90 LMGTEAm TF Sport 3:52.961 35.872 8
38 86 LMGTEAm Gulf Racing 3:52.970 35.881 7
39 61 LMGTEAm Luzich Racing 3:53.292 36.203 11
40 77 LMGTEAm Dempsey - Proton Racing 3:53.334 36.245 8
41 56 LMGTEAm Team Project 1 3:53.598 36.509 9
42 83 LMGTEAm AF Corse 3:53.621 36.532 9
43 99 LMGTEAm Dempsey - Proton Racing 3:53.670 36.581 8
44 57 LMGTEAm Team Project 1 3:53.838 36.749 8
45 54 LMGTEAm AF Corse 3:54.144 37.055 10
46 88 LMGTEAm Dempsey - Proton Racing 3:54.281 37.192 9
47 70 LMGTEAm MR Racing 3:54.628 37.539 11
48 72 LMGTEAm Hub Auto Racing 3:55.308 38.219 8
49 55 LMGTEAm Spirit of Race 3:55.772 38.683 8
50 75 LMGTEAm Iron Lynx 3:56.141 39.052 7
51 66 LMGTEAm JMW Motorsport 3:56.383 39.294 8
52 78 LMGTEAm Proton Competition 3:56.475 39.386 8
53 85 LMGTEAm Iron Lynx 3:56.833 39.744 9
54 60 LMGTEAm Iron Lynx 3:57.876 40.787 7
55 62 LMGTEAm Red River Sport 4:00.084 42.995 9
56 89 LMGTEAm Team Project 1 4:00.691 43.602 10
57 52 LMGTEAm AF Corse 4:01.217 44.128 9
58 17 LMP2 IDEC Sport     0
59 28 LMP2 IDEC Sport     0

 

partages
commentaires
EL2 - Toyota domine, une Rebellion coincée au garage

Article précédent

EL2 - Toyota domine, une Rebellion coincée au garage

Article suivant

Téléchargez votre guide des engagés aux 24H du Mans !

Téléchargez votre guide des engagés aux 24H du Mans !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie Q1
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Basile Davoine
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020