Quartararo disqualifié, Bagnaia hérite de la victoire

partages
commentaires
Quartararo disqualifié, Bagnaia hérite de la victoire
Par : Willy Zinck
22 oct. 2018 à 08:45

Crève-coeur pour Quartararo à Motegi, où le Français a fêté son deuxième succès de la saison... avant d'être disqualifié, laissant Francesco Bagnaia hériter de la victoire. L'Italien n'a jamais été aussi près du titre.

Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia Dominique Aegerter, Kiefer Racing
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Steven Odendaal, RW Racing
Steven Odendaal, RW Racing
Sam Lowes, Swiss Innovative Investors
Remy Remy Gardner, Tech 3 Racing
Remy Gardner, Tech 3 Racing
Niki Tuuli
Niki Tuuli
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo

À Motegi, on a bien cru pouvoir assister à la victoire d'un Français. Pas celle de Johann Zarco, pourtant brillant deuxième sur la grille, mais à celle de Fabio Quartararo ! Le Niçois, qui rejoindra son homologue azuréen l'an prochain en MotoGP, avait en effet franchi la ligne d'arrivée en tête, une poignée de dixièmes devant Francesco Bagnaia.

Une première place qui lui a finalement été retirée un peu plus tard dimanche, pour une approximation technique avec une pression des pneus jugée trop basse. Rageant pour le Français, qui pensait sans doute tenir là son deuxième succès de l'année après celui de la Catalogne.

"La règle pour la pression des pneus, c'est que celle-ci doit être à 1,4, mais là c'était à...1,39", a-t-il précisé au micro du site officiel du MotoGP après coup. "Autrement dit : rien. Pour moi, j'ai gagné la course, et peu importe la pression, cela n'aurait rien changé. Mais peu importe, je suis très content de mon week-end, de ma course, et je suis impatient d'être en Australie pour essayer d'empocher la victoire."

Bagnaia à une course du titre

Quartararo déchu, c'est donc Bagnaia qui hérite de la victoire, pour ce qui constitue son huitième triomphe de l'année. La bonne affaire pour l'Italien, qui fera lui aussi ses débuts en catégorie reine l'an prochain.

En attendant, c'est surtout un grand pas vers le titre qu'il vient d'effectuer au Japon, lui qui augmente son avance de neuf points supplémentaires sur Miguel Oliveira au championnat, pour un matelas total qui s'élève maintenant à 37 unités.

Lire aussi :

C'est bien simple, s'il inscrit 13 points de mieux que son adversaire portugais le week-end prochain à Phillip Island, l'Italien sera déclaré Champion du monde de la catégorie. À l'arrivée, le transalpin a néanmoins préféré mettre en avant son magnifique duel avec Quartararo, avant l'annonce de la disqualification de son adversaire.

"Son rythme était très fort aujourd'hui", a-t-il ainsi admis au Parc Fermé. "J'ai rencontré plus de difficultés avec le grip arrière, ce n'était comme ça hier. Mais il a bénéficié de plus de traction que moi. J'ai bien essayé de le suivre, j'ai essayé de ne pas céder trop de terrain pour rester proche de lui dans le dernier tour. J'ai tenté de le passer dans le dernier tour, mais c'était impossible, il avait bien plus de traction et moi je n'avais aucune adhérence sur l'arrière."

Baldassarri fête son 100 GP avec la manière

Deuxième au classement définitif de ce Grand Prix du Japon, Lorenzo Baldassarri était quant à lui tout heureux de finir sur le podium pour ce qui représentait son 100e départ en Grand Prix, son cinquième cette saison. "Un podium, c'est toujours bien et toujours important pour nous. Il y a eu un bon travail durant tout le week-end, et c'était mon 100e Grand Prix aujourd'hui, c'est donc important de célébrer cela avec un podium."

S'il n'a pas réussi à se mêler à la lutte pour la victoire en dépit d'un bon rythme en début de course, l'Italien peut tout de même se féliciter d'avoir comblé l'écart au championnat sur Brad Binder, troisième, le Sud-Africain qui ne bénéficie plus que de 19 points d'avance au général.

Lire aussi :

Miguel Oliveira accède donc pour sa part au podium sur tapis vert. Un résultat qui est sans doute loin de satisfaire le Lusitanien, qui voit ses espoirs de titre s'éloigner encore un peu plus suite à la nouvelle victoire de Bagnaia.

Le numéro deux du championnat n'a jamais pu s'immiscer en tête de course, et a ainsi dû se contenter de la bataille du deuxième groupe pour l'obtention de la quatrième place, et donc virtuellement de la troisième.

Le Portugais n'a scellé son résultat qu'à sept tours du but, venant ainsi à bout d'Álex Márquez, cinquième, et de son coéquipier Brad Binder. Mais s'il veut préserver ses chances de sacre en cette fin de saison, il faudra aller chercher un tout autre niveau de résultats dès les prochaines manches.

Japan Moto2 - Motegi - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Italy Francesco Bagnaia  Kalex 22 41'04.294
2 Italy Lorenzo Baldassarri  Kalex 22 6.227
3 Portugal Miguel Oliveira  KTM 22 11.553
4 Spain Álex Márquez  Kalex 22 12.083
5 South Africa Brad Binder  KTM 22 12.348
6 Spain Augusto Fernandez  Kalex 22 12.701
7 Spain Xavi Vierge  Kalex 22 13.652
8 Spain Iker Lecuona  KTM 22 13.811
9 Italy Luca Marini  Kalex 22 15.604
10 Germany Marcel Schrötter  Kalex 22 17.556
11 Spain Joan Mir  Kalex 22 19.221
12 Japan Tetsuta Nagashima  Kalex 22 19.811
13 Switzerland Dominique Aegerter  KTM 22 20.278
14 Italy Mattia Pasini  Kalex 22 23.091
15 Australia Remy Gardner  Tech 3 22 24.468
16 Italy Andrea Locatelli  Kalex 22 24.622
17 United Kingdom Sam Lowes  KTM 22 26.288
18 United States Joe Roberts  NTS 22 33.887
19 South Africa Steven Odendaal  NTS 22 34.074
20 Switzerland Jesko Raffin  Kalex 22 34.303
21 Finland Niki Tuuli  Kalex 22 37.458
22 Malaysia Khairul Pawi  Kalex 22 37.921
23 Spain Edgar Pons  Speed Up 22 42.570
24 Italy Stefano Manzi  Suter 22 46.667
25 France Jules Danilo  Kalex 22 56.500
26 Spain Isaac Viñales  Suter 22 59.659
27 Andorra Xavi Cardelus  Kalex 22 1'07.065
DQ France Fabio Quartararo  Speed Up 22  
Ab. Netherlands Bo Bendsneyder  Tech 3 21 1 tour
Ab. Spain Jorge Navarro  Kalex 13 9 tours
Ab. Italy Federico Fuligni  Kalex 9 13 tours
Ab. Italy Simone Corsi  Kalex 3 19 tours
Article suivant
Nouvelle victoire pour Bagnaia en Thaïlande, Oliveira troisième !

Article précédent

Nouvelle victoire pour Bagnaia en Thaïlande, Oliveira troisième !

Article suivant

Bendsneyder forfait à cause d'une blessure étrange

Bendsneyder forfait à cause d'une blessure étrange
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Motegi
Catégorie Course
Lieu Twin Ring Motegi
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course