Sans flancher, Morbidelli fait oublier son erreur de Jerez

Le pilote italien a prouvé en France que son abandon de Jerez n'était qu'un accident de parcours, en s'imposant devant son compatriote Francesco Bagnaia et Thomas Lüthi.

Jerez n'aura donc été qu'un hiatus pour Franco Morbidelli, qui a renoué dès ce week-end avec le succès après son abandon sur chute il y a deux semaines en Andalousie.

Il est vrai qu'en dépit de ses trois victoires successives en début de saison, il n'avait guère le droit à une nouvelle erreur au Mans, alors que son principal rival pour le titre, Thomas Lüthi, pourtant dépourvu de la moindre victoire jusqu'ici cette année, affiche néanmoins une remarquable régularité.

Onze points seulement séparaient en effet les deux hommes avant cette cinquième course. Autant dire que pour le pilote suisse, déjà dauphin de Johann Zarco l'an passé, l'envie était grande de grappiller encore quelques points sur son adversaire italien.

Record du tour battu en qualifs par Lüthi

Vainqueur sur le circuit Bugatti l'an passé, Lüthi a mis toutes les chances de son côté pour renouveler cette performance, en signant de façon brillante la pole position samedi, améliorant du même coup le record de la piste, en catégorie Moto2, de trois dixièmes. 

Rejoint sur la première ligne de la grille par les Italiens Francesco Bagnaia et Morbidelli, celui-ci a cependant vu ses espoirs de triomphe dans la Sarthe s'évaporer dès le premier tour, lorsque le leader du championnat a pris les commandes de l'épreuve sans demander son reste.

Derrière ce trio de tête, le vainqueur du Grand Prix d'Espagne, Alex Márquez, ne s'est pas fait non plus prier pour redresser une situation mal embarquée en raison de sa sixième place sur la grille. Le frère de Marc est ainsi parvenu à rapidement effacer ses deux voisins de la deuxième ligne pour pointer à la troisième place dès l'entame de la deuxième boucle.

Duel au sommet entre Morbidelli et Lüthi

Devant lui, Morbidelli a dû défendre sa première place acquise au départ face au harcèlement de Lüthi. À force d’opiniâtreté, ce dernier a réussi à reprendre la tête de course dans le septième tour.

Temporairement seulement, puisque Morbidelli lui a donné la réplique dès le tour suivant dans la descente suivant la passerelle Dunlop, au gré d'une passe d'armes rugueuse qui a fait perdre deux places à son adversaire. 

 

Dès lors bien installé en tête de course, le leader du championnat n'a pas hésité à imprimer son rythme, très soutenu, sans toutefois jamais se défaire de Bagnaia, qui a constitué une menace jusqu'au drapeau à damier.

Premier doublé italien en Moto2

Les deux hommes ont finalement terminé cette course pour décrocher le premier doublé italien de l'Histoire du Moto2. "Je suis très content, car après ce qui s'est passé à Jerez, c'était important de faire une bonne course ici", s'est réjoui Morbidelli à l'issue de l'épreuve au micro du site officiel du MotoGP. "Je voulais faire une bonne course. Je n'avais pas prévu de gagner, je voulais juste finir, voir l'arrivée et obtenir un bon résultat. Mais sur la fin, je me sentais bien. Je sentais que j'avais l'allure et la confiance, donc j'y suis allé pour la victoire. Après, c'était juste une histoire de rester concentré et de réussir à maintenir le rythme. C'est ce que nous avons fait."

Lüthi n'a quant à lui pas pu faire illusion, parvenant seulement à reprendre l'avantage sur Alex Márquez pour sauver un podium et finir ce Grand Prix à près de six secondes du vainqueur.

 

Il cède ainsi encore un peu plus de terrain à Morbidelli, reparti de la Sarthe avec 20 points d'avance au classement général. "Je suis un peu déçu aujourd'hui, car j'attendais plus", a concédé le pilote suisse. "J'ai eu quelques soucis avec la moto, car elle se comportait différemment avec ces températures plus élevées. Mais peu importe, nous sommes sur le podium, même si tout n'était pas parfait, mais je n'avais aucune chance de rivaliser. Au début, j'ai essayé de rester devant Franco, mais dans la descente où il y avait plein d'huile à la suite du Moto3, nous nous sommes touchés, et j'ai été chanceux de rester sur la piste."

De son côté, le vainqueur du Grand Prix d'Espagne n'a pas réussi à se maintenir dans le top 3 sur le circuit Bugatti, il peut en revanche largement se consoler avec la troisième place acquise au championnat, au détriment de Miguel Oliveira, 17e dimanche, qui accuse son premier résultat vierge de la saison.

Márquez devance ainsi le pilote transalpin Mattia Pasini et Dominique Aegerter. Derrière eux, Takaaki Nakagami a dû livrer une lutte de tous les instants face à Simone Corsi pour préserver sa septième place jusqu'au drapeau à damier. Xavi Vierge et Yonny Hernandez complètent pour leur part le top 10.

Moto2 - Le Mans - Course

Pos.PiloteMotoTrsÉcarts
1 italy Franco Morbidelli  Kalex 26 42'17.557 
2 italy Francesco Bagnaia  Kalex 26 1.714
3 switzerland Thomas Lüthi  Kalex 26 5.837
4 spain Álex Márquez  Kalex 26 6.212
5 italy Mattia Pasini  Kalex 26 13.537
6 switzerland Dominique Aegerter  Suter 26 14.945
7 japan Takaaki Nakagami  Kalex 26 16.413
8 italy Simone Corsi  Speed Up 26 16.681
9 spain Xavi Vierge  Tech 3 26 17.163
10 colombia Yonny Hernández  Kalex 26 17.605
11 malaysia Hafizh Syahrin  Kalex 26 22.528
12 germany Marcel Schrötter  Suter 26 22.909
13 spain Ricard Cardus  KTM 26 23.801
14 germany Sandro Cortese  Suter 26 24.322
15 spain Axel Pons  Kalex 26 25.959
16 belgium Xavier Simeon  Kalex 26 26.116
17 portugal Miguel Oliveira  KTM 26 26.394
18 france Fabio Quartararo  Kalex 26 26.846
19 italy Andrea Locatelli  Kalex 26 28.506
20 australia Remy Gardner  Tech 3 26 48.794
21 japan Tetsuta Nagashima Kalex 26 49.354
22 malaysia Khairul Pawi  Kalex 26 49.680
23 switzerland Jesko Raffin  Kalex 26 49.913
24 italy Axel Bassani Speed Up 26 1'03.235
25 spain Edgar Pons  Kalex 26 1'03.801
Ab.  spain Isaac Viñales  Kalex 25 1 tour
Ab.   united_kingdom Tarran Mackenzie Suter 21 5 tours
Ab.   italy Lorenzo Baldassarri  Kalex 17 9 tours
Ab.   spain Jorge Navarro  Kalex 8 18 tours
Ab.   italy Stefano Manzi  Kalex 7 19 tours
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto2
Événement Le Mans
Sous-évènement Dimanche - Course
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Type d'article Résumé de course