Pedro Acosta frappe encore, plusieurs de ses rivaux à terre

Pedro Acosta est devenu le plus jeune pilote à enchaîner trois succès en Moto3, en s'imposant au GP d'Espagne. Deniz Öncü, Darryn Binder et Jaume Masia se sont accrochés dans le dernier tour.

Pedro Acosta frappe encore, plusieurs de ses rivaux à terre

Pedro Acosta a encore fait une bonne opération à Jerez, s'offrant un troisième succès consécutif dans une course qui a vu Deniz Öncü tomber dans le tout dernier virage et éliminer avec lui Darryn Binder et Jaume Masiá alors qu'ils se battaient pour des places sur le podium. À seulement 16 ans, Acosta est devenu le plus jeune pilote à enchaîner trois succès et le premier débutant de l'Histoire à entamer sa carrière en Grand Prix avec quatre podiums.

Parti en pole, Tatsuki Suzuki a conservé la tête au départ devant Andrea Migno et Gabriel Rodrigo. Le premier tour a surtout été marqué par l'impressionnante chute de John McPhee au virage 7, que les autres pilotes ont pu éviter. L'Écossais a pu se relever mais son mauvais début de saison se poursuit puisqu'il court encore après ses premiers points de l'année.

À l'avant, Rodrigo s'est vite défait de Migno et il a pris la tête dans le deuxième tour, après un dépassement sur Suzuki. L'Argentin commençait à creuser un petit écart sur ses rivaux quand il a lourdement chuté, lui aussi au virage 7, après avoir successivement perdu l'avant puis l'arrière. L'Argentin a fait un highside et il est lourdement retombé sur le dos, mais il n'a pas été blessé.

Après cette chute, Deniz Öncü a longtemps mené, Jaume Masiá et Pedro Acosta s'échangeant la deuxième place à plusieurs reprises derrière le pilote du team Tech3. La lutte pour la tête s'est intensifiée à sept tours de l'arrivée. Acosta a pris l'avantage en profitant d'une petite erreur d'Öncü mais quelques virages plus loin, c'est Romano Fenati qui s'est porté en tête, en gagnant trois positions en une seule ligne droite. La première place a encore changé de mains à plusieurs reprises entre Öncu, Fenati et Acosta.

Lire aussi :

Dans l'avant-dernier tour, Acosta s'est fait une frayeur qui l'a fait glisser à la quatrième place, derrière Fenati. Öncü et Masiá en ont profité pour se détacher mais Acosta a pu doubler Fenati et revenir à leur contact à l'entame de la dernière boucle. Au virage 6, le leader du championnat a doublé ses deux rivaux en une seule manœuvre et pris ainsi un avantage définitif pour la victoire.

En abordant le dernier virage, les pilotes ont pris des trajectoires très différentes et Öncü a chuté, entraînant avec lui Masiá et Darryn Binder, apte à prendre le départ malgré un violent highside en qualifications. Ces trois hommes à terre, Fenati a hérité de la deuxième place, devant Jeremy Alcoba.

Déjà auteur de succès impressionnants à Losail puis à Portimão, Pedro Acosta continue à marquer les esprits avec cette nouvelle victoire, à laquelle il ne croyait pas : "Normalement, j'ai du mal à trouver le rythme à cause de mon style de pilotage ici, mais l'équipe a énormément travaillé. Au warm-up on a fait de petits changements de réglages pour être performants en course", a expliqué l'Espagnol après l'arrivée. "Öncü et Romano étaient dans une classe à part, ils étaient très fort, mais je connaissais la stratégie pour le dernier tour : essayer de passer la ligne d'arrivée en tête. Et on y est encore arrivé !"

Andrea Migno a pris la quatrième place devant Ayumu Sasaki et Carlos Tatay, pénalisé par un long lap durant la course, pour avoir dépassé à trois reprises les limites de la piste. Jason Dupasquier s'est classé au septième rang devant Niccolò Antonelli, Xavier Artigas et Ryusei Yamanaka. Remontés sur leurs machines après l'accrochage du dernier tour, Öncü, Masiá et Binder ont fini entre la 20e et la 22e position, devant Lorenzo Fellon. Dennis Foggia n'a pas vu l'arrivée en raison d'une chute.

Ce troisième succès de Pedro Acosta lui permet de creuser encore plus l'écart au championnat. Le rookie du team Ajo a 51 points d'avance sur Niccolò Antonelli et 53 sur Andrea Migno, qui gagnent chacun deux positions. Romano Fenati accuse un retard 55 points et Jaume Masiá de 56.

Spain Grand Prix d'Espagne Moto3

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Pedro Acosta KTM 22 39'22.266  
2 Italy Romano Fenati Husqvarna 22 39'22.683 0.417
3 Spain Jeremy Alcoba Honda 22 39'22.793 0.527
4 Italy Andrea Migno Honda 22 39'22.814 0.548
5 Japan Ayumu Sasaki KTM 22 39'23.237 0.971
6 Spain Carlos Tatay KTM 22 39'23.263 0.997
7 Switzerland Jason Dupasquier KTM 22 39'23.309 1.043
8 Italy Niccolò Antonelli KTM 22 39'23.410 1.144
9 Spain Xavier Artigas Honda 22 39'23.649 1.383
10 Japan Ryusei Yamanaka KTM 22 39'23.862 1.596
11 Spain Izan Guevara GASGAS 22 39'26.252 3.986
12 Czech Republic Filip Salač Honda 22 39'26.655 4.389
13 Spain Sergio García Dols GASGAS 22 39'27.457 5.191
14 Japan Yuki Kunii Honda 22 39'29.470 7.204
15 Italy Stefano Nepa KTM 22 39'30.460 8.194
16 Japan Kaito Toba KTM 22 39'35.088 12.822
17 Italy Riccardo Rossi KTM 22 39'35.135 12.869
18 Indonesia Andi Gilang Honda 22 39'35.256 12.990
19 Austria Maximilian Kofler KTM 22 39'39.584 17.318
20 Turkey Deniz Öncü KTM 22 39'40.428 18.162
21 Spain Jaume Masia KTM 22 39'41.705 19.439
22 South Africa Darryn Binder Honda 22 39'47.603 25.337
23 France Lorenzo Fellon Honda 22 39'54.589 32.323
24 Mexico Adrian Fernandez Husqvarna 22 40'08.494 46.228
  Italy Dennis Foggia Honda 19 34'08.935 3 Laps
  Japan Tatsuki Suzuki Honda 12 21'31.422 10 Laps
  Argentina Gabriel Rodrigo Honda 4 7'13.412 18 Laps
  United Kingdom John McPhee Honda 0    

partages
commentaires
Pedro Acosta gagne encore grâce à un dépassement dans le dernier tour
Article précédent

Pedro Acosta gagne encore grâce à un dépassement dans le dernier tour

Article suivant

Prodige du Moto3, Acosta ne doit pas brûler les étapes selon ses aînés

Prodige du Moto3, Acosta ne doit pas brûler les étapes selon ses aînés
Charger les commentaires