Commentaire

Édito - L’été le plus long

Voilà, la trêve s’achève pour ce qui a été probablement la plus longue pause que le sport moto ait connu depuis longtemps. De longues semaines de repos ou presque !

Le départ de la course

Les calendriers 2016 de Superbike et MotoGP reflètent tout de même quelque chose de spécial avec le piège d’une longue pause digne d’une intersaison, où il faut veiller à maintenir les objectifs en vue en guise de devoirs de vacances.

Qu’on s’appelle Marc Márquez ou Jonathan Rea, profiter du répit ne doit pas nécessairement rimer avec un relâchement total face à l’objectif principal que représente le titre mondial. Alors on continue de s’entraîner, de maintenir son mental à l’effort et à la discipline afin que l’énergie soit la même à la reprise. Après tout, c’est encore difficile de savoir ce que réserve le retour de Spielberg au calendrier, début d’une longue série de neuf courses.

Même si les tests hivernaux en MotoGP ont prouvé que la théorie n’était pas la pratique, les résultats des essais préparatoires en Autriche ont offert un avant-goût de suspense. Si de nombreux points ont été gâchés par Yamaha, tous les protagonistes savent que la seconde partie de saison risque d’être aussi longue que la première, autant que rien n’est impossible pour renverser la tendance.

Les choses semblent plus figées pour le championnat des motos dérivées de la série où la moisson de Rea a tourné à plein régime, avec un stock de points pouvant affronter sans souci aucun les quatre dernières courses, dont la prochaine n’aura lieu que dans cinq semaines précisément.

Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team

Mais c’est sans oublier l’événement majeur qui s’est tenu au Japon, puisque ce sont bien les 8 Heures de Suzuka qui ont profité de cette longue pause des courses sprint. À bien y regarder, l’épreuve n’a rien perdu de sa magie, et retrouve même un regain d’intérêt grâce à la participation des pilotes MotoGP et WSBK.

Plus que cela, Suzuka est probablement l’événement-clé des prochaines saisons et décisions dans le sport moto, celui dans lequel les constructeurs assurent une présence sans pareil, où tous les services course s’affrontent sur le territoire qui dirige le marché mondial de la moto.

Il y a quelques décennies de cela, l’épreuve était ancrée dans le contrat d’un pilote de Grands Prix, les Japonais offrant une saison complète au pilote à condition de venir s’illustrer et défendre l’honneur de la marque sur une course plus importante à leurs yeux qu’un titre MotoGP.

De plus, les pilotes Superbike obtenaient les pièces d’évolution sur leur machine après les 8 Heures pour se donner plus de chances encore de coiffer la couronne, notamment quand les services compétition Honda et Yamaha avaient un engagement direct en WSBK.

L’époque est certes différente, mais il semble qu’une bonne partie des pilotes s’intéresse de plus en plus à cette discipline dont certains observateurs ont souhaité la fusion des deux championnats. Utopique ou souhaitable ?

Avec un nouveau promoteur qui doit étoffer le calendrier, rendre la discipline plus internationale qu’hexagonale, le vent semble souffler dans la bonne direction mais la tâche est encore immense.

Ambiance dans la Pitlane

Le plus que représente la présence de pilotes de premier plan sur cette épreuve japonaise (ainsi que celles du championnat) peut concrètement permettre à l’Endurance de se façonner au fur et à mesure une identité assez novatrice, autant que nous permettre de voir les plus rapides de la planète jouer en équipe, se tester avec d’autres montures, et donner un autre rayonnement aux couleurs qu’ils représentent.

Pas sûr que ce soit de sitôt au programme et dans le contrat de Márquez, Rossi, Lorenzo, Iannone, Pedrosa et Dovizioso, pour de multiples raisons dont certaines sont évidentes. En attendant, un nouveau marathon débute et le rythme, lui, promet de nouvelles belles bagarres.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Jorge Lorenzo a-t-il déjà perdu toute chance de titre ?
Article suivant Ducati le reconnaît, 2016 n'est pas à la hauteur des attentes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France