EL2 – Le lièvre Lorenzo devancé d’un cheveu par Márquez

Après des heures bien grises, Phillip Island a levé le voile pour offrir aux pilotes MotoGP un magnifique ciel bleu à l’heure de disputer leur deuxième séance d’essais libres.

Si le thermomètre n’enregistrait pas plus de 16°C dans l’air, le bitume n'a eu de cesse de se réchauffer pour atteindre les 34°C en fin de séance. Dans ces conditions, le pneu avant asymétrique proposé par Bridgestone a eu beaucoup de succès cet après-midi. Spécialement conçu pour s’adapter aux exigences de ce tracé, il présente un mélange extra-tendre sur le flanc gauche et un mélange tendre – donc un cran plus dur – sur le reste du pneu.

Dès son premier run, Valentino Rossi a battu sa performance matinale en tournant en 1’30.5. Dans le même temps, son coéquipier et adversaire Jorge Lorenzo enchaînait trois tours en 1’30.1 et 1’30.0. De quoi faire de lui un lièvre idéal! Aussi, lorsque les pilotes Yamaha ont entamé leur deuxième run, une scène a attiré l’œil, celle de Rossi s’installant dans la roue de Lorenzo…

Cette tactique n’ayant été que peu appréciée la semaine dernière par le pilote espagnol, son team lui a adressé un panneau sans ambiguïté afin de l’en prévenir. Quelques instants plus tard, Lorenzo ralentissait ostensiblement pour laisser passer son "chasseur", et le convaincre finalement de rentrer aux stands tandis que, lui, reprenait son attaque.

A ce stade de la séance, Jorge Lorenzo, leader, était toujours plus lent que ce matin. Mais la dernière salve de tours s’est avérée, comme bien souvent, très mouvementée. Il était, en effet, important de profiter au maximum des conditions de cet après-midi, car la météo peut toujours réserver des surprises pluvieuses à Phillip Island. Or, rappelons qu’il faut figurer parmi les dix premiers au cumul des trois premières séances d’essais libres pour être directement sélectionné pour la Q2 sans en passer par la Q1. Si les conditions devaient se dégrader demain matin, le top 10 de ce vendredi serait donc déterminant.

Sous le coup du rythme effréné adopté par tous en cette fin de séance, la hiérarchie a connu quatre changements de leader en l’espace de dix minutes. Alors que Jorge Lorenzo avait légèrement amélioré sa performance en terminant son deuxième run, c’est Cal Crutchlow qui s’est ensuite hissé au sommet en passant pour la première fois sous la barrière des 1’30. Le Majorquin a répliqué dès son retour en piste, en abaissant de six dixièmes sa performance personnelle (rien que ça!).

Mais c’est Marc Márquez qui finira par mettre tout le monde d’accord avec un chrono de 1’29.383 , plus rapide de seulement cinq centièmes par rapport à celui de Jorge Lorenzo.

Cinq Honda parmi les douze premiers

Les deux pilotes Suzuki ont réalisé une très bonne séance, et c’est le cas en particulier de Maverick Viñales, auteur de plusieurs attaques payantes alors qu’il a mis un point d’honneur à boucler ses tours rapides en solo. Il est récompensé par le troisième chrono, devant un Andrea Iannone très régulier cet après-midi. A noter toutefois que l’Italien a terminé au ralenti, visiblement en difficulté à l’heure d’effectuer un essai de départ après le drapeau à damier.

Très bonne séance également pour Cal Crutchlow, qui se classe cinquième derrière, rappelons-le, deux pilotes en mesure d’utiliser un pneu arrière plus tendre que le sien. Le pilote LCR bat la Honda officielle d’un Dani Pedrosa contraint d’avorter son troisième run, puis de sauver sa tête en gagnant six dixièmes d’un coup.

Danilo Petrucci et Bradley Smith ont eux aussi réussi à remonter dans le classement en fin de séance pour se positionner aux septième et huitième rangs, juste devant un Valentino Rossi moins à la fête dans les derniers instants. Le top 10 est complété par la Suzuki d'Aleix Espargaró.

Victimes de la progression de dernière minute de Bradley Smith et Aleix Espargaró, Jack Miller et Nicky Hayden figurent aux portes du top 10, sur une Honda Open. On notera que l’Australien a une nouvelle fois créé la sensation en se hissant seul au cinquième rang à trois minutes de la conclusion – non sans l’aide, il est vrai, d’un pneu arrière tendre dont ne bénéficient pas les Honda et Yamaha Factory.

Les pilotes MotoGP disputeront une troisième séance d'essais libres samedi matin. Reste à voir ce que leur réservera la météo!

MotoGP – Essais Libres 2 à Phillip Island

Pos.PiloteMotoTemps/EcartTours
1 Marc Marquez  Honda RC213V 1:29.383 19
2 Jorge Lorenzo  Yamaha YZR-M1 +0.050 18
3 Maverick Viñales  Suzuki GSX-RR +0.135 20
4 Andrea Iannone  Ducati Desmosedici GP15 +0.161 19
5 Cal Crutchlow  Honda RC213V +0.196 20
6 Dani Pedrosa  Honda RC213V +0.493 19
7 Danilo Petrucci  Ducati Desmosedici GP14 +0.638 21
8 Bradley Smith  Yamaha YZR-M1 +0.649 20
9 Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 +0.658 21
10 Aleix Espargaro  Suzuki GSX-RR +0.730 20
11 Jack Miller  Honda +0.744 20
12 Nicky Hayden  Honda RC213V-RS +0.801 21
13 Hector Barbera  Ducati Desmosedici GP14 +0.895 20
14 Andrea Dovizioso  Ducati Desmosedici GP15 +1.068 19
15 Pol Espargaro  Yamaha YZR-M1 +1.169 20
16 Yonny Hernandez  Ducati Desmosedici GP14 +1.277 19
17 Scott Redding  Honda RC213V +1.390 19
18 Eugene Laverty  Honda RC213V-RS +1.527 20
19 Alvaro Bautista  Aprilia RS-GP +1.877 21
20 Mike di Meglio  Ducati Desmosedici GP14 +1.956 18
21 Stefan Bradl  Aprilia RS-GP +2.194 21
22 Toni Elias  Yamaha Forward +2.739 21
23 Loris Baz  Yamaha Forward +2.926 16
24 Anthony West  Honda RC213V-RS +3.209 19
25  Damian Cudlin ART +5.096 15

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Essais Libres Vendredi
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo , Marc Márquez , Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing , Team Suzuki MotoGP , Repsol Honda Team
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags compte-rendu, phillip island