EL2 - Márquez s'affirme avec un time attack

partages
commentaires
EL2 - Márquez s'affirme avec un time attack
Par : Léna Buffa
21 sept. 2018 à 13:19

L'Espagnol a pris l'avantage sur les Ducati et s'est installé aux commandes de la hiérarchie à la fin de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Aragón.

Tandis que la chaleur augmentait cet après-midi sur le MotorLand Aragón, les 24 pilotes de la catégorie reine ont cherché à mettre toutes les chances de leur côté pour se placer dans le top 10, zone de sécurité pour quiconque a des vues sur une bonne qualification. C'est l'objectif qui a animé les dernières minutes d'une séance jusqu'alors relativement calme.

Lire aussi :

Longtemps durant ces EL2, les quatre Ducati de tête de la séance matinale n'ont pas réussi à améliorer leur temps. Cela a permis à Andrea Iannone, Marc Márquez et Cal Crutchlow de couper en deux ce petit groupe au classement combiné. Le pilote Suzuki a ainsi longuement occupé la place de leader cet après-midi, même si Andrea Dovizioso conservait la tête de la hiérarchie du jour grâce au tour bouclé ce matin en 1'48"020. Avec un chrono de 1'48"210, Danilo Petrucci restait lui aussi plus rapide que le numéro 29 dont la meilleure performance était de 1'48"381.

Après une séance sage, le classement s'est considérablement animé dans les cinq dernières minutes, sous l'impulsion d'un tour bouclé par Álvaro Bautista en 1'48"452, synonyme alors de la deuxième place provisoire de ces EL2. Troisième à cet instant, Marc Márquez n'avait pas l'intention d'en rester là. Une fois n'est pas coutume, l'Espagnol a choisi de se lancer dans un véritable time attack, en troquant sa monte pneumatique hard-hard pour des gommes neuves medium-soft.

 

Ainsi équipé, Márquez n'a pas tardé à améliorer son meilleur temps, en 1'48"171. Avec 37 millièmes de mieux, Petrucci le détrônait immédiatement, mais c'est bien Dovizioso qu'il fallait avoir à l'œil à cet instant. Leader ce matin, l'Italien a en effet repris son droit en postant un temps de 1'47"835, le premier du week-end sous la barre des 1'48. Dans la foulée, Crutchlow s’est positionné au deuxième rang, à 27 millièmes du pilote Ducati, reléguant Márquez au quatrième rang.

Le numéro 93 a toutefois répliqué dans son tour suivant. Cette fois, son temps de 1'47"382 était suffisant pour non seulement reprendre les commandes, mais aussi s'adjuger plus de quatre dixièmes d'avance qui allaient lui permettre de ne plus être repris.

Désormais le top 10 de cette séance était bien le plus rapide du jour et, à quelques instants de la fin du chronomètre, Franco Morbidelli était lui aussi de la partie, néanmoins sa dixième place le laissait en danger… et Maverick Viñales n'a pas fait de quartier en délogeant l'Italien de la zone de confort dans son dernier tour. Plus haut, Jorge Lorenzo progressait lui aussi pour se porter au deuxième rang, en s'intercalant entre Márquez et Dovizioso.

Après une ultime amélioration d'Andrea Iannone, la Suzuki numéro 29 en termine derrière la Honda de Crutchlow et devant la Ducati de Petrucci. Parmi les belles surprises de ce top 10, on peut retenir le septième temps de Dani Pedrosa, qui n'occupait que la 18e place ce matin. Bautista, Rossi et Viñales complètent ce petit groupe, avec un dernier chrono salvateur de 1'48"552. Márquez a donc assurément bien fait de se lancer dans un time attack, sachant qu'il était précédemment chronométré en 1'48"7 !

Lire aussi :

Miller et Zarco hors du top 10

Moins bien loti, Jack Miller rétrograde au 12e rang alors qu'il était troisième ce matin. Il devance Aleix Espargaró et les deux KTM. Álex Rins n'est pas non plus à la fête et doit se contenter de la 16e position. Quant à Johann Zarco, huitième ce matin, il passe au 17e rang, à 0"445 du top 10.

Débutant en MotoGP, Jordi Torres reste lanterne rouge, mais son retard sur le leader passe de 4"803 à 3"699. Son meilleur temps du jour le place à un peu plus d'un dixième de Hafizh Syahrin ou encore de Xavier Siméon, l'autre pilote Avintia qui bénéficie depuis Misano de la GP17 et non plus de la GP16.

Les pilotes MotoGP ont encore une troisième séance d'essais libres pour confirmer ou obtenir leur place dans le top 10 du classement combiné, ce qui garantira une accession directe à la Q2.

Spain GP d'Aragón - Essais Libres 2
Pos. Pilote Moto Trs Chrono/Écart
1 Spain Marc Márquez  Honda RC213V
19 1'47.382
2 Spain Jorge Lorenzo  Ducati GP18
15 0.138
3 Italy Andrea Dovizioso  Ducati GP18
19 0.453
4 United Kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V
17 0.480
5 Italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR
20 0.537
6 Italy Danilo Petrucci  Ducati GP18
19 0.752
7 Spain Dani Pedrosa  Honda RC213V
19 1.007
8 Spain Álvaro Bautista  Ducati GP17
19 1.070
9 Italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1
19 1.119
10 Spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1
18 1.170
11 Italy Franco Morbidelli  Honda RC213V
16 1.272
12 Australia Jack Miller  Ducati GP17
17 1.298
13 Spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP
13 1.426
14 Spain Pol Espargaró  KTM RC16
16 1.468
15 United Kingdom Bradley Smith  KTM RC16
17 1.479
16 Spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR
20 1.520
17 France Johann Zarco  Yamaha YZR-M1
19 1.615
18 Czech Republic Karel Abraham  Ducati GP16
16 1.634
19 Japan Takaaki Nakagami  Honda RC213V
19 1.741
20 United Kingdom Scott Redding  Aprilia RS-GP
16 2.059
21 Switzerland Thomas Lüthi  Honda RC213V
18 2.308
22 Belgium Xavier Siméon  Ducati GP17
18 2.543
23 Malaysia Hafizh Syahrin  Yamaha YZR-M1
17 2.555
24 Spain Jordi Torres  Ducati GP16
17 3.699

Prochain article MotoGP
Fenati privé de sa licence internationale jusqu'à la fin de l'année

Article précédent

Fenati privé de sa licence internationale jusqu'à la fin de l'année

Article suivant

Zarco dresse un constat "triste" et peu optimiste après la 1re journée

Zarco dresse un constat "triste" et peu optimiste après la 1re journée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Motorland Aragon
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais libres