MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
80 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
94 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
108 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
123 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
130 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
143 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
151 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
157 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
172 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
179 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
186 jours

Les pilotes doutent de la théorie de la bosse

partages
commentaires
Les pilotes doutent de la théorie de la bosse
Par :
Traduit par: Léna Buffa
8 juin 2016 à 13:30

Les pilotes estiment pour la plupart que l'irrégularité du bitume à l'entrée du virage n°12 du Circuit de Catalunya n'est pas à l'origine de la chute qui a coûté la vie à Luis Salom.

Officiels et pilotes à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Loris Capirossi et Franco Uncini à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Mike Webb, Directeur de course MotoGP, à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Officiels et pilotes à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Officiels et pilotes à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Officiels et pilotes à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Loris Capirossi à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Officiels et pilotes à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Pilotes à l'emplacement de la chicane qui remplace le virage n°12
Johann Zarco, Ajo Motorsport, à l'emplacement de la nouvelle chicane qui remplace le virage n°12

Les obsèques du pilote espagnol seront célébrées aujourd'hui, à 21h, à Palma de Majorque. Suite à son dramatique accident lors des Essais Libres 2 de la catégorie Moto2, son équipe a publié lundi un communiqué de presse qui conclut que, d'après l'analyse des données recueillies sur les pièces de sa moto, Salom en a perdu le contrôle en passant sur une bosse avec les freins actionnés, circonstances qui ont causé un regain de stress du pneu avant, lequel a fini par céder.

Cependant, lundi en marge de leurs essais post-course, les pilotes ont fait état de leurs doutes face à cette théorie.

Valentino Rossi, par exemple, fait partie de ceux qui ont immédiatement penché pour une possible défaillance de la moto. "Il est vrai que le bitume de ce circuit est très usé parce que les F1 y tournent beaucoup. Mais je crois que quelque chose d'autre pourrait s'être produit", a-t-il insisté.

D'autres comme Dani Pedrosa, qui sont passés dans la zone de l'accident de Salom, émettent plusieurs hypothèses. "J'y suis passé de nombreuses fois au cours de la journée [de lundi] et je me suis rendu compte que, dans la partie extérieure, qui est l'endroit où t'envoie le virage précédent (le 11, ndlr) et où théoriquement Luis a freiné, il y a beaucoup de couches de peinture. Et, logiquement, cela n'a pas le même niveau d'adhérence que l'asphalte", a pointé le Catalan.

Tous s'accordent à dire que le fait que des essais et des Grands Prix de Formule 1 se tiennent sur cette même piste génère des problèmes dans leur pilotage. Outre Montmeló, F1 et MotoGP se partagent également les pistes d'Austin, Sepang, Silverstone et, à partir de cette année, le Red Bull Ring.

"Les F1 tournent beaucoup ici et cela crée des irrégularités sur le bitume, compte tenu des freinages et de leur traction", explique Aleix Espargaró, tout en estimant que la théorie de cette irrégularité de la piste est peu crédible : "Il y a beaucoup de circuits qui présentent beaucoup plus de bosses que celui-ci et beaucoup d'autres virages avec beaucoup plus de bosses que celui-ci. Évidemment que l'on n'aimerait courir sur de la 'moquette' et que ce circuit a des bosses, mais je ne crois pas que ce soit la cause."

Joan Fontseré, directeur du circuit, explique quant à lui : "Les visites de sécurité, nous les faisons toujours avec Franco Uncini (membre de la FIM à la Direction de course MotoGP, ndlr) et Charlie Whiting (Directeur de course F1, ndlr). Il n'y a jamais eu de points critiques. Des courses sont organisées sur ce tracé depuis de nombreuses années et nous n'avons jamais douté de la dimension de ce virage et encore moins de l'entrée. Pour la F1, nous avons créé la chicane spécialement pour la sortie. L'extérieur du virage n°12 n'était pas une zone qui centralisait notre attention en matière de sécurité. Et pas seulement nous, mais aussi les commissaires de la FIM."

Article suivant
Lorenzo a "essayé de conserver autant de personnes que possible"

Article précédent

Lorenzo a "essayé de conserver autant de personnes que possible"

Article suivant

Pol Espargaró - "J'ai attaqué jusqu'au drapeau à damier"

Pol Espargaró - "J'ai attaqué jusqu'au drapeau à damier"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Oriol Puigdemont