Loris Baz perd la tête du classement Open

Le Grand Prix du Japon n'a pas souri à Loris Baz, contraint à l'abandon pour la deuxième fois de la saison.

Le pilote français découvrait la piste de Motegi, qui ne figure pas au calendrier du Championnat du Monde Superbike où il évoluait jusqu'à l'an dernier. Une piste complexe à maîtriser, qui lui a donné du fil à retordre durant deux jours et lui a notamment valu une chute vendredi.

"En qualification j’ai découvert la solution au problème, qui venait plus du pilote que de la moto," explique Loris Baz. "En fait j’attaquais trop sur une piste que je ne connaissais pas vraiment. J’essayais de bien faire, mais il me fallait rouler plus en douceur."

Une fois cette expérience acquise, le pilote Forward Racing a dû composer avec un changement total des conditions, la pluie s'étant invitée dans la nuit de samedi à dimanche. Le warm-up s'est alors avéré convaincant mais, sur une piste moins mouillée, la course lui a réservé son lot de mauvaises surprises.

Dès les premiers tours, Loris Baz a subi l'usure excessive et prématurée de son pneu avant, très sollicité par les gros freinages du tracé nippon. Le Français estime avoir payé le prix de son physique, très grand et donc beaucoup plus lourd que certains autres pilotes, ce qui tend à encore plus stresser le pneu avant et se paye cher dans de telles circonstances.

"Je suis parti avec le pneu avant plus dur pour ne pas qu’il se détruise. Mais dès le début je perdais l’avant partout et j’ai pensé que ce pneu avait un défaut," raconte-t-il. "Je suis rentré [aux stands] pour repartir avec l’autre moto qui avait le pneu avant pluie tendre, mais j’ai eu les mêmes problèmes. Toutes les entrées de virage étaient sèches, ce qui faisait surchauffer le pneu, en freinant peut-être trop fort et avec le poids."

"Ça a été une catastrophe et j’ai dû abandonner, ce qui n’a pas dû m’arriver souvent dans ma carrière, peut-être même jamais (hors chutes)," suggère le pilote, qui perd de fait la tête du classement Open puisqu'Héctor Barberá a fêté son centième Grand Prix en marquant les sept points de la neuvième place, son meilleur résultat de la saison.

C’est la course, et ça ne peut pas toujours bien se passer. C’est la beauté du sport, mais c'est une grosse déception.

Loris Baz

Loris Baz compte désormais deux points de retard sur son rival - et futur coéquipier - alors que trois manches doivent encore être disputées.

"C’est la course, et ça ne peut pas toujours bien se passer. Même quand on est sûr de soi, parfois ça ne marche pas. C’est la beauté du sport, mais c’est dommage. C’est une grosse déception," reconnaît le Savoyard, impatient de se refaire. "Le point positif est que le week-end prochain on court à Phillip Island qui est le plus beau circuit du monde et où ça va bien se passer."

Classement Open après Motegi

Pos Pilote Pts
1 Héctor Barberá 30 1 4 3 2 3 3 - - 3 1 - 3 - - 7 - - -
2 Loris Baz 28 - - 2 - 4 4 3 1 - - 1 - 13 - - - - -
3 Jack Miller 16 - 2 4 - - - 5 - 1 - - - 4 - - - - -
4 Nicky Hayden 16 - 3 - - 5 - - - - - - 4 - 1 3 - - -
5 Stefan Bradl 9 - - 1 - - - 8 - - - - - - - - - - -
6 Eugene Laverty 9 - - - - 2 1 4 - - - - - - 2 - - - -
7 Mike di Meglio 8 - - - - - - 2 - - - - 2 3 - 1 - - -
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Loris Baz
Équipes Forward Racing
Type d'article Résumé de course
Tags motegi, open