Pedrosa : "C'était un peu confus, surtout l'après-midi"

partages
Pedrosa :
Par : Willy Zinck
7 avr. 2018 à 10:08

Le pilote espagnol a réalisé le meilleur chrono des EL1 avant de céder la main à son coéquipier lors de la deuxième séance du vendredi.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Premier à s'emparer de la tête de la feuille des temps à l'issue des EL1, avant de laisser son coéquipier prendre le relais avec un chrono stratosphérique, Dani Pedrosa a débuté du bon pied cette deuxième manche de l'année en Argentine.

L'essentiel a en effet sans doute été déjà assuré pour le numéro 26, qui occupe la troisième place des temps combinés au terme de la première journée, alors que l'apparition de la pluie est une hypothèse probable ce samedi au-dessus du circuit de Termas de Río Hondo.

Les deux premières séances ont donc d'ores et déjà permis de valider la pertinence des essais privés réalisés sur le circuit de Jerez entre les deux premières épreuves de l'année, même si les particularités du tracé argentin, et au premier ordre son manque d'adhérence, rendent difficile de se faire une réelle idée des avancées de la RC213V. "On a essayé de nouvelles choses, des idées différentes sur l'électronique", explique l'Espagnol. "Mais aujourd'hui c'était encore difficile pour moi de comprendre à quel point c'était mieux car la piste était sale, on n'avait pas le grip parfait sur les pneus, et c'était un peu confus, surtout l'après-midi."

Dans des conditions météo très versatiles, l'objectif de cette première journée a surtout été de prendre ses marques en Amérique du Sud, d'autant que le climat pourrait considérablement évoluer sur le reste du week-end, et rendre inutile tous les enseignements enregistrés vendredi.

Aussi, l'idée a donc été de bien appréhender le nouvel asphalte posé en certains endroits du circuit pour en atténuer les aspérités. "Je m'attendais à avoir plus de grip que le matin, mais avec la pluie, et les températures différentes, ça n'était pas le cas peut-être", détaille Pedrosa. "À part ça, je pense qu'on n'a pas pu faire beaucoup plus aujourd'hui que tester les pneus, et avoir des sensations avec le circuit, surtout avec le nouvel asphalte. Il n'a pas l'air d'avoir tant de grip en plus."

Comme attendu, la piste argentine s'est révélée sale et en manque d'adhérence en ce début de week-end, à telle enseigne qu'il est encore difficile pour l'heure de se faire une opinion sur le choix de pneus le plus adapté.

Impossible de faire des comparaisons fiables sur les pneus

Ainsi, alors que Michelin propose en Amérique du Sud pas moins de quatre solutions de gommes pour parer à toutes éventualités, Pedrosa explique – et il n'est pas le seul – ne pas avoir passé en revue toutes les possibilités pneumatiques qui lui sont offertes, faute de pouvoir dresser des comparaisons fiables. "[Je n'ai pas testé] Tous les pneus, d'abord parce que la piste n'est vraiment pas prête, donc vous ne pouvez pas juger correctement tous les pneus", a-t-il déclaré. "La piste change tour après tour, elle est de plus en plus propre, donc à chaque fois qu'on met de nouveaux pneus, avec une piste plus propre, on a plus de performance. C'est donc difficile de comparer dans cette situation, mais on était un peu surpris car on s'attendait à avoir de la pluie aujourd'hui, et on a eu deux séances sur le sec."

La journée de samedi, et ses échéances capitales pour la suite du week-end, à savoir les EL3 (pour l'accession directe à la Q2) et les qualifications, promettent donc d'être particulièrement indécises, alors que la météo semble encore vouloir jouer des siennes en Argentine.

Avec Michaël Duforest

Prochain article MotoGP
Petrucci : "La moto était imprévisible tour après tour"

Article précédent

Petrucci : "La moto était imprévisible tour après tour"

Article suivant

Les plus belles photos des premiers essais libres du GP d'Argentine

Les plus belles photos des premiers essais libres du GP d'Argentine

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions