Les casques spéciaux des pilotes aux tests de Losail

Découvrez en photos les casques inédits utilisés par Franco Morbidelli, Joan Mir, Pol Espargaró, Johann Zarco et d'autres pilotes au cours des tests de Losail.

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
1/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
2/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
3/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
4/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Le casque de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
5/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Joan Mir, Team Suzuki MotoGP

Joan Mir, Team Suzuki MotoGP
6/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Johann Zarco, Pramac Racing

Johann Zarco, Pramac Racing
7/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pol Espargaro, Repsol Honda Team

Pol Espargaro, Repsol Honda Team
8/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Valentino Rossi, Petronas Yamaha SRT

Valentino Rossi, Petronas Yamaha SRT
9/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Danilo Petrucci, KTM Tech3

Danilo Petrucci, KTM Tech3
10/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Iker Lecuona, Red Bull KTM Tech 3

Iker Lecuona, Red Bull KTM Tech 3
11/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
12/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Brad Binder, Red Bull KTM Factory Racing

Brad Binder, Red Bull KTM Factory Racing
13/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Alex Marquez, Team LCR Honda

Alex Marquez, Team LCR Honda
14/14

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Chaque année, les tests de pré-saison sont l'occasion de voir les pilotes rouler avec de nouveaux casques et parfois des décorations uniques, que l'on ne verra pas durant la saison. Même si les titulaires n'ont eu que cinq jours en piste cet hiver – ou plutôt quatre car une majorité d'entre eux a renoncé à rouler sur une piste très sale vendredi –, ils ont été nombreux à arborer des couleurs inédites. L'un des couvre-chefs les plus remarqués a été celui de Franco Morbidelli, qui a associé les drapeaux brésilien et italien à des fleurs des deux continents en donnant plus de place au perroquet présent à l'arrière.

"On voulait changer quelque chose sur le casque cette année avec Aldo [Drudi, qui dessine ses casques mais aussi ceux de Valentino Rossi], et il a eu l'idée de mettre des fleurs sur le casque parce qu'il m'a dit : 'Si tu ne le fais pas, alors qui le fera ?'", a expliqué le pilote du team Petronas. "Dans un monde tellement agressif, apporter quelque chose comme des fleurs ce n'est pas habituel et pas normal. Elles ne transmettent pas d'agressivité ou de colère, pas comme pourrait le faire un diable [symbole de Fabio Quartararo] ou comme quelque chose qui fasse plus racing. Alors j'ai dit 'oui, je veux mettre des fleurs sur mon casque'. Compte tenu de mon comportement et de ma façon d'être, on a donc décidé de mettre des fleurs, et je crois que ça rend vraiment bien."

"Je voulais garder les deux drapeaux, parce que j'y suis vraiment lié. Je pense que ça rend vraiment bien parce que les drapeaux restent mais il y a des fleurs brésiliennes et tropicales sur le côté brésilien, et des fleurs européennes et italiennes du côté gauche. Je crois donc que ça donne un design assez beau et assez coloré, alors ça me plait beaucoup. Le perroquet a toujours été là. Peut-être qu'il était un peu caché mais on l'a mis là en 2015, et maintenant il se sent mieux avec les fleurs et il est un petit peu plus grand."

Lire aussi :

Joan Mir a de son côté roulé avec un casque gris et blanc, avec des lignes illustrant les montagnes et la neige, un symbole très hivernal... et pas forcément adapté au Qatar : "On a fait un casque avec des montagnes pour les essais de cet hiver, on dirait des montagnes avec de la la neige, mais on est au Qatar, il fait presque 30°C, donc ça n'a aucun sens !" s'est amusé le Champion du monde, interrogé par le site officiel du MotoGP. "Mais je pense que c'est toujours bien d'avoir un casque différent pour les tests de pré-saison, pour la motivation. Je le trouve vraiment cool."

Pol Espargaró souhaitait de son côté illustrer son passage de KTM à Honda avec un casque à la signification très personnelle : "Je voulais un casque spécial pour les essais de pré-saison. Pour les pilotes, la pré-saison est très importante, en particulier cette année, donc il me fallait un peu d'aide ! J'ai un loup. C'est mon identité. Je vis avec mes chiens chez moi et je les adore. Ce sont des huskies, c'est très proche des loups. Les couleurs sont assez sombres. La pré-saison est toujours la partie dans l'ombre de la saison, on travaille énormément et personne ne le voit."

Johann Zarco a aussi utilisé un casque reflétant sa personnalité en conservant la thématique des chakras déjà présente sur son casque la saison passée, avec plusieurs évolutions. "Avant, j'avais le soleil levant et le kamikaze", a rappelé le Français. "L'an dernier, j'ai choisi les couleurs des chakras pour être plus fort mentalement et essayer de progresser. Cette année, j'ai gardé mes initiales et mon numéro, avec les couleurs des chakras, mais avec des lignes beaucoup plus agressives qu'avant. On voit le troisième œil [à l'avant] et aussi à l'arrière, avec toutes les couleurs des chakras, et un baiser de ma copine [illustré avec une bouche]. Ce sont des choses simples, mais qui comptent beaucoup."

D'autres pilotes ont fait évoluer leur casque pour ces tests. Valentino Rossi a conservé les motifs pour lesquels il est connu, désormais aux couleurs de Petronas. Danilo Petrucci et Iker Lecuona ont gardé les mêmes lignes en intégrant l'orange de Tech3, Aleix Espargaró a abandonné son casque noir pour un blanc tout en maintenant le rose et le jaune fluo, Brad Binder a intégré le drapeau sud-africain dans le numéro présent sur le sommet de son casque et a placé de nombreux symboles évoquant son pays, Jack Miller a adopté le noir et rouge du team Ducati factory et Álex Márquez a abandonné le bleu vu la saison passé pour du gris, reprenant un design déjà vu aux tests il y a un an.

Avec Léna Buffa 

partages
commentaires

Voir aussi :

Viñales "très optimiste" après de "gros progrès" en rythme de course

Article précédent

Viñales "très optimiste" après de "gros progrès" en rythme de course

Article suivant

Encouragé par ses tests, Morbidelli espère déjouer les pronostics

Encouragé par ses tests, Morbidelli espère déjouer les pronostics
Charger les commentaires
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021