Tout le programme, dont la course, désormais décalé d'une heure

Les instances dirigeantes ont annoncé un nouveau changement de programme pour le Grand Prix d'Aragón, dont les séances restantes et les courses sont à présent repoussées d'une heure.

Tout le programme, dont la course, désormais décalé d'une heure

Après un premier changement apporté à l'horaire des séances de samedi matin au Grand Prix d'Aragón, les journées de samedi et de dimanche ont désormais été reprogrammées en intégralité. Les séances d'essais libres restantes, mais aussi les qualifications, les séances de warm-up et au final les courses sont toutes repoussées d'une heure.

Cette décision a été prise après une première journée marquée par des températures particulièrement basses en matinée, des conditions jugées trop extrêmes pour que la sécurité soit garantie. La direction de course avait donc pris une première mesure vendredi matin en retardant d’une demi-heure les EL1 de la catégorie MotoGP.

Lire aussi :

Malgré tout, cinq pilotes ont chuté durant la première séance de la catégorie reine, tous ayant été piégés dans les virages à droite de la piste, minoritaires et donc susceptibles de mettre en difficulté un pneu avant qui peine à monter en température. Ce soir, les pilotes ont exprimé une certaine inquiétude face à ces conditions, alors que se tenait comme chaque vendredi la réunion de la Commission de sécurité.

Après avoir initialement annoncé le report d'une demi-heure des séances de samedi matin, une décision plus ferme a donc désormais été prise. Le décalage qui s'appliquera dès les EL3 samedi sera finalement d'une heure et il impactera également le reste du programme, à commencer par les qualifications. Celles de la catégorie MotoGP débuteront 40 minutes plus tard que prévu, à 14h50.

Dimanche, les séances de warm-up des trois catégories s'élanceront avec une heure de retard, de même que les courses : celle du Moto3 partira à 12h, celle du Moto2 à 13h20 et le départ de la course de la catégorie MotoGP sera quant à lui donné à 15h au lieu de 14h.

"Ce matin, quand nous sommes arrivés sur le circuit et que nous avons vu que les températures étaient assez basses, nous avons immédiatement contacté Michelin afin de comprendre la situation", explique Loris Capirossi, conseiller sécurité du MotoGP, auprès du site officiel, expliquant le premier choix fait ce matin de repousser le roulage de la catégorie reine d'une demi-heure. "Nous ne nous attendions pas à de telles conditions et Michelin n'a donc pas apporté le bon pneu, le composé très tendre. Mais au final, le changement a été très bon, tout le monde est plutôt content. Nous avons donc décidé de faire la même chose demain."

Le programme de samedi et dimanche

Jour Séance Moto3 MotoGP Moto2
Samedi EL3 10h-10h40 10h55-11h40 11h55-12h35
Samedi EL4 - 14h10-14h40 -
Samedi Qualifs 13h55-13h55 14h50-15h30 15h50-16h30
Dimanche Warm-up 10h-10h20 11h-11h20 10h30-10h50
Dimanche Course 12h 15h 13h20

Loris Capirossi anticipe d'ores et déjà que le second Grand Prix prévu sur place la semaine prochaine devrait subir des modifications similaires. "Nous pensons conserver le même programme la semaine prochaine, nous pouvons décaler le vendredi et le samedi d'une demi-heure. Le samedi soir, nous aurons le changement d'heure [le passage à l'heure d'hiver, ndlr] et nous conserverons le même horaire [pour dimanche] car cela nous fera de toute façon commencer une heure plus tard."

partages
commentaires

Voir aussi :

Joan Mir espère combler le "petit avantage" de Yamaha en Aragón

Article précédent

Joan Mir espère combler le "petit avantage" de Yamaha en Aragón

Article suivant

Les pilotes inquiets et démunis face à la hausse des cas de COVID-19

Les pilotes inquiets et démunis face à la hausse des cas de COVID-19
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021