Saison terminée pour Crutchlow, Bradl le remplace à Valence

Accidenté pendant les essais libres du Grand Prix d'Australie, Cal Crutchlow est forfait pour le Grand Prix de Valence et y sera remplacé par Stefan Bradl.

Saison terminée pour Crutchlow, Bradl le remplace à Valence

Sans surprise, l'équipe LCR a officialisé l'absence de Cal Crutchlow lors du Grand Prix de Valence, dernière manche de la saison MotoGP. L'Anglais, qui s'est cassé la cheville droite à Phillip Island, il y a moins de trois semaines, n'est pas encore suffisamment remis pour espérer reprendre la piste.

Lire aussi :

Crutchlow a été lourdement touché au tibia, au péroné et à l'astragale, ce qui a nécessité une première intervention afin de poser un fixateur externe puis, après désenflement de la zone touchée, une opération de 3h30 destinée à la reconstruction d'un os artificiel et à la fixation des fractures à l'aide de deux plaques en métal et de huit vis.

"La blessure que j'ai peut demander jusqu'à 12 mois pour guérir, et même si, en bon pilote moto, j'ai pensé pouvoir être de retour à temps pour le Grand Prix de Valence, ça n'est malheureusement pas le cas", regrette le pilote anglais. "Je ne peux pas prendre appui sur ma cheville pendant six semaines, mais je continue à récupérer et je fais de la physiothérapie. Cette semaine, je vais essayer de reprendre le vélo et me tourner vers la préparation de Sepang, en février 2019."

"Je souhaite remercier tous ceux qui m'ont adressé leurs vœux de bon rétablissement depuis le vendredi de Phillip Island. Merci à tout le staff médical sur le circuit, mon team LCR Honda Castrol, le HRC et tous ceux qui sont venus me rendre visite tandis que j'étais hospitalisé à Melbourne, et surtout ma femme Lucy qui a fait le voyage pour être à mes côtés pendant les 12 jours durant lesquels j'ai dû rester là-bas. Et aussi Jake Harrison et Andy Roche [ses assistants, ndlr], qui ont tout organisé, et bien entendu notre team manager Lucio [Cecchinello] qui est resté à mes côtés chaque jour jusqu'à son départ pour la Malaisie."

Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Cal Crutchlow manquera donc une troisième épreuve de suite, ouvrant une porte à Johann Zarco et Danilo Petrucci pour le gain du titre de meilleur pilote indépendant, statut qu'il détenait jusqu'à son accident. Désormais, Zarco a pris l'avantage et se présentera à Valence avec un point d'avance sur l'Anglais et cinq sur Petrucci.

Lire aussi :

"Une nouvelle fois, j'ai eu une saison fantastique avec le team LCR et le HRC, et j'espère que nous nous constituerons encore de formidables souvenirs en 2019 et 2020. Bonne chance à mon équipe ce week-end à Valence, ainsi qu'à toutes les personnes de la grille MotoGP. J'espère voir ce week-end, en tant que fan, le meilleur des championnats de sports mécaniques", ajoute Crutchlow.

Bradl appelé en renfort

En l'absence de son titulaire, LCR fera une nouvelle fois appel à Stefan Bradl, déjà aux affaires à Sepang il y a dix jours. "Je suis heureux de retrouver LCR à Valence. Cela m'offre une nouvelle opportunité de montrer que nous pouvons délivrer une bonne performance, comme nous l'avons fait à Sepang", se félicite l'Allemand, 13e du Grand Prix de Malaisie.

"Cela s'annonce difficile, car les prévisions pour Valence semblent plutôt variables, mais j'espère que l'on pourra reprendre là où l'on s'est arrêté en Malaisie. On va travailler en étroite collaboration avec le HRC et j'ai hâte de faire à nouveau partie de l'équipe. On va voir ce que l'on arrive à faire, c'est un défi excitant. Encore une fois, je souhaite remercier le HRC et Lucio pour cette opportunité, et je souhaite à Cal un très prompt rétablissement… J'espère le voir bientôt de retour sur sa moto."

partages
commentaires
Stoner et Ducati officialisent leur séparation
Article précédent

Stoner et Ducati officialisent leur séparation

Article suivant

Torres rempile avec Avintia pour la finale à Valence

Torres rempile avec Avintia pour la finale à Valence
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021