Test Valence, J1 - Trois Yamaha en tête, deux Márquez au sol

Les essais collectifs de Valence se sont ouverts ce mardi, après une première matinée quelque peu mouvementée, marquée par deux drapeaux rouges.

La saison 2019 aux archives, vive 2020 ! Le MotoGP est entré dans le vif du nouveau championnat ce mardi matin, avec la première des deux journées du test collectif mené à Valence. Ils sont 24 à être réunis sur le circuit Ricardo Tormo, parmi lesquels cinq pilotes d'essais : deux pour KTM et les autres pour Honda, Ducati et Aprilia. À noter que Pecco Bagnaia, blessé au poignet pendant le Grand Prix, ne peut participer à ces essais.

Lire aussi :

Cette séance est l'occasion de voir apparaître les petits nouveaux de la catégorie reine, à commencer par Álex Márquez, choisi par Honda pour remplacer Jorge Lorenzo. Les autres rookies sont Iker Lecuona, qui a toutefois déjà pu découvrir la KTM de Tech3 pendant le Grand Prix, et Brad Binder dans le rôle de pilote officiel du constructeur de Mattighofen. C'est aussi le rendez-vous toujours très attendu pour apercevoir une grande quantité de nouveautés destinées à 2020, bien que celles-ci puissent se révéler difficiles à identifier à l'œil nu et les machines être parfois des versions hybrides encore en cours d'évolution.

En première ligne pour tester les nouveautés proposées par Honda, Stefan Bradl a été le premier à prendre la piste à l'entame de cette journée, au guidon de la Honda RC213V 2020. L'Allemand ayant été prévu dans le programme de test de l'équipe officielle, c'est au sein du team LCR qu'Álex Márquez a pris place pour son premier test en tant que titulaire MotoGP, avec une moto affichant une livrée noire et neutre.

Álex Márquez est entré en piste peu après 11h, mais a bientôt chuté, piégé par un virage 10 toujours aussi insidieux que pendant le week-end. Premier pilote à tomber ce matin, le rookie ne s'est pas blessé, mais ne disposant que d'une machine il en a été quitte pour un long retrait au stand par la suite. On n'allait plus le revoir avant 14h, lorsque sa moto, réparée avec des morceaux de celle de Cal Crutchlow, a pu reprendre la piste.

Après la chute du #73, cela a ensuite été au tour de Bradley Smith de tomber, peu avant midi, ce qui a eu pour effet de provoquer une courte interruption au drapeau rouge, le temps d'évacuer sa moto. À la mi-journée, Iker Lecuona est tombé lui aussi, au virage 6, puis Stefan Bradl au virage 10.

Stefan Bradl, Repsol Honda Team

La Honda de Stefan Bradl

Côté chronos, la situation s'avérait alors bien plus stable. À peine entré en piste, peu après 11h, Marc Márquez s'est placé en tête du classement en 1'31"399, puis il a abaissé son temps pour atteindre les 1'30"792, et ce avec la version 2019 de la Honda. Une fois que les pilotes officiels Ducati, Yamaha et Suzuki ont tous été réunis en piste, c'est le fer de lance Honda qui occupait toujours la tête avec cette référence, suivi à seulement deux millièmes par Viñales.

La donne a changé à 12h45, lorsque les pilotes Petronas ont profité de meilleures conditions pour se lancer à la chasse au chrono et grimper dans la hiérarchie. Franco Morbidelli a pris les commandes en 1'30"650, bientôt remplacé par Fabio Quartararo, nouveau leader en 1'30"599.

La Honda 2020 éparpillée façon puzzle

À 13h15, la séance a toutefois été interrompue une seconde fois, à la suite de la chute de Marc Márquez. Au guidon de la moto 2020, le Champion du monde s'est fait piéger dans son tour de sortie des stands, en perdant l'arrière au virage 13. S'il a semblé ne pas être blessé en se relevant, sa moto était en revanche passablement endommagée et son premier réflexe a été d'en récupérer les miettes éparpillées dans le bac à gravier. Le bilan des trois premières heures était donc lourd pour Honda, avec trois machines accidentées.

À la reprise, Viñales s'est porté en tête, avec un nouveau meilleur temps de 1'30"593 : les trois premiers du classement, tous sur Yamaha, étaient donc à présent contenus en 57 millièmes à peine.

La moto de Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing

La nouvelle Yamaha

S'il est difficile à ce stade d'identifier avec précision les nouveautés testées par chacun des constructeurs, on sait toutefois que Maverick Viñales et Valentino Rossi ont bouclé leurs premiers tours de la journée au guidon de la Yamaha 2019, avant d'enfourcher l'évolution de la M1 destinée à la saison prochaine pour de premières comparaisons. Dotée d'un nouveau moteur, celle-ci présente aussi un nouveau châssis et une entrée d'air rehaussée. Rappelons également que cette séance marque les débuts du #46 avec son nouveau chef mécanicien, David Muñoz. De son côté, Fabio Quartararo n'est pas censé recevoir pour le moment la M1 2020, toutefois il a pu tester le bras oscillant en carbone proposé ces dernières semaines aux pilotes officiels.

Lire aussi :

Entrés en scène au bout d'une heure et demie, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci ont commencé à utiliser des nouveautés destinées à 2020, comme un nouveau châssis, et mené des runs de comparaison. Il en va de même pour Marc Márquez et Cal Crutchlow chez Honda, qui testent des mises à jour pour 2020. Tous deux, ainsi que Bradl, disposent d'un prototype de la RC213V 2020. Jack Miller a quant à lui de quelques nouveautés sur sa Ducati, mais pas autant que les pilotes de l'équipe officielle.

KTM fait aussi débuter sa moto 2020, confiée à Pol Espargaró. On notera par ailleurs que Dani Pedrosa est lui aussi présent pour le compte du constructeur autrichien, mais intégré pour ce test au team Tech3, où il a pris la place de Miguel Oliveira, blessé. Chez Suzuki, un nouveau moteur est proposé aux pilotes, alors qu'Aprilia n'a pour l'heure pas de nouveauté notable.

Spain Test Valence, J1 - Classement à 14h

Pos. Pilote Moto Temps/Écart Tours
1
Yamaha
1'30.593
41
2
Yamaha
+0.006
48
3
Yamaha
+0.057
55
4
Honda
+0.199
28
5
Ducati
+0.365
28
6
KTM
+0.381
36
7
Suzuki
+0.447
40
8
Ducati
+0.537
29
9
Yamaha
+0.550
37
10
Suzuki
+0.757
41
11
Ducati
+0.840
10
12
Honda 
+1.011
30
13
Aprilia
+1.081
34
14
Aprilia
+1.222
22
15
Ducati
+1.559
30
16
KTM
+1.579
35
17
Ducati
+1.827
15
18
Ducati
+1.986
27
19
KTM
+1.990
24
20
Honda
+2.240
25
21
KTM
+2.400
37
22
Aprilia
+2.658
9
23
Honda
+4.829
10
-
KTM
-
 

(r) rookie ; (t) pilote d'essais

partages
commentaires
Álex Márquez choisi pour son palmarès, pas pour son nom

Article précédent

Álex Márquez choisi pour son palmarès, pas pour son nom

Article suivant

Le MotoGP publie la liste provisoire des engagés 2020

Le MotoGP publie la liste provisoire des engagés 2020
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021