Entre Yamaha et Ducati, "c'est du 50-50" pour VR46

Deux constructeurs restent en lice pour s'associer à VR46 en vue de 2022. Selon Valentino Rossi, la décision pourrait être prise avant la fin du mois.

Entre Yamaha et Ducati, "c'est du 50-50" pour VR46

Valentino Rossi a fait savoir ce vendredi que deux constructeurs sont encore en lice pour s'associer au team VR46 en vue de son arrivée en MotoGP la saison prochaine. L'équipe dirigée par le pilote italien a annoncé son engagement pour les cinq prochaines années, soutenue par un gros sponsor d'Arabie saoudite, mais on attend désormais les précisions quant aux motos qui seront alignées et aux pilotes à qui elles seront confiées.

En s'exprimant pour la première fois sur le sujet il y a deux semaines, Valentino Rossi avait assuré que des discussions étaient en cours avec quatre constructeurs : Aprilia, Suzuki, Yamaha et Ducati. Aujourd'hui, les possibilités se sont réduites de moitié, et seules les deux dernières marques citées semblent toujours être en course.

"Je dirais qu'on est bien avancé, car tout est confirmé, y compris le soutien du sponsor, et on discute avec Yamaha et Ducati. Il y a des pour et des contre des deux côtés, et à l'heure actuelle je dirais que c'est du 50-50", indique le pilote italien à l'issue de la première journée du Grand Prix de France.

Lire aussi :

Marque de cœur de Valentino Rossi lui-même, Yamaha est actuellement associé au team Petronas, avec un accord qui arrivera à échéance à la fin de la saison et dont aucune prolongation n'a pour le moment été annoncée. Ducati, pour sa part, ne cache pas souhaiter conserver un escadron fourni, ce qui passera par l'association avec une nouvelle équipe en remplacement d'Avintia, sans même exclure d'ajouter encore deux autres motos à son cartel. Des discussions avec VR46, mais aussi avec Gresini ont été confirmées par Paolo Ciabatti.

Si Alessio Salucci, directeur sportif, avait évoqué la possibilité que la décision soit prise avant l'épreuve mancelle, il apparaît qu'il va falloir faire preuve d'un peu plus de patience. D'ici au prochain Grand Prix, prévu à la fin du mois, on devrait en savoir plus. "On n'a pas encore décidé", explique Rossi. "Ça n'est pas seulement nous qui devons décider, il faut voir certaines choses. Mais ça n'est pas mal, et je pense que la situation se débloquera dans les prochaines semaines. Après le Mugello, je pense. Je ne sais pas exactement quel jour, mais je pense que ce sera à cette période-là."

Lorsqu'il lui est demandé dans quelle mesure il est lui-même impliqué dans les tractations menées, Valentino Rossi se montre en revanche moins enthousiaste, toujours focalisé à l'heure actuelle sur son rôle de pilote. "Je suis moyennement impliqué. Je ne décide pas seul, il y a certaines choses à voir. Je suis moyennement impliqué… J'aime ça, mais j'ai déjà dit que je ne veux pas tellement travailler sur cette équipe. J'aime être pilote mais travailler pour de vrai n'a jamais été ma grande passion !" sourit-il.

partages
commentaires

Voir aussi :

Joan Mir ne s'attend pas à jouer la victoire au Mans

Article précédent

Joan Mir ne s'attend pas à jouer la victoire au Mans

Article suivant

Photos - Première journée troublée par la pluie au Mans

Photos - Première journée troublée par la pluie au Mans
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021