80 Day Race - Depuis Paris, un Tour du Monde éco-responsable en 80 jours

L.B., Paris - En 1872, la révolution des transports avait pris la forme d'un voyage extraordinaire, un Tour du Monde en 80 jours vécu par un aventurier romancé sous la plume de Jules Verne. "Le livre nous a inspirés, nous voulons inspirer les gens à notre tour." Tel est, pour le Néerlandais Frank Manders, le point de départ de la 80 Day Race, une course autour du monde qu'il souhaite organiser avec les Phileas Fogg d'aujourd'hui.

Ce projet, mûrement réfléchi, s'accompagne d'une démarche environnementale, évidente pour son instigateur qui résume : "On en est toujours aux mêmes types d'énergies qu'au moment de la sortie du roman, il y a 140 ans : pétrole et essence." Puisque le monde de l'automobile est en train de changer, puisque les constructeurs mondiaux s'ouvrent peu à peu aux énergies renouvelables, la 80 Day Race veut s'inscrire dans une nouvelle approche de la mobilité et en accélérer l'éco-responsabilité.

 

40 000 km au départ de Paris

Malgré son expérience dans l'organisation de courses éco-responsables, Frank Manders savait qu'il lui fallait une figure de pointe pour porter le message de la 80DR et il a réussi à convaincre Hubert Auriol, triple vainqueur du Paris-Dakar, de l'épauler dans l'organisation de cette course puis d'en être le directeur.

En video : 80 Day Race - un grand départ pour une nouvelle aventure

Ensemble, ils doivent définir l'itinéraire de ce tour du monde, qui couvrira 40 000 kilomètres au rythme de huit villes-étapes. On sait d'ores et déjà que les concurrents feront route vers l'Asie au départ de Paris, puis traverseront le Pacifique par la Chine pour poursuivre leur aventure sur le continent américain, avant le retour en Europe avec éventuellement - la question n'est pas tranchée - un passage par l'Afrique. Le tout au moyen d'un véhicule terrestre n'utilisant ni énergie fossile ni moteur à combustion. Le moyen de transport mais aussi l'itinéraire à parcourir entre chaque ville-étape seront décidés par les concurrents eux-mêmes.

C'est à Paris qu'a été présentée la 80 Day Race et c'est à Paris également qu'en seront fêtés le départ et l'arrivée. "Paris est un symbole, une ville qui a toujours été à la pointe de l'innovation et de l'aventure," souligne Hubert Auriol. Rendez-vous est pris en mars 2017 sur le Champ de Mars, un lieu très exposé, qui accueillera un an plus tôt un événement promotionnel visant à faire connaître au grand public la course et le projet de chaque équipe. Quant à savoir quelles seront les autres villes-étapes, les négociations sont en cours. "Nous discutons déjà avec dix villes qui sont assez intéressées," a indiqué Frank Manders à Motorsport.com. "Le parcours devrait être prêt l'an prochain, soit un an avant la course."

De premiers concurrents intéressés

Sur la vingtaine espérée, quatre participants se sont pour l'heure non pas inscrits, mais déclarés candidats :

  • L'aventurier espagnol Albert Bosch, autant habitué des rallyes que des hauts sommets du Monde et notamment célèbre pour avoir été le premier à prendre le départ du Dakar avec un véhicule entièrement électrique. "Le Dakar c'est mon passé," assure-t-il. "Au sommet du monde, j'ai pleuré car j'ai aimé notre planète mais je n'ai jamais rien fait pour elle."
  • Le pilote de rallye-raid franco-américain Eric Vigouroux, passé par le Dakar et sacré Champion du Monde FIA en deux-roues motrices ;
  • Le constructeur croate Rimac Automobili, à l'origine de la première BMW électrique à avoir battu des voitures à essence. Engagée sur Pikes Peak, la marque fournit également sa Supercar au Directeur de Course de la Formula-e ;
  • Les jeunes ingénieurs néerlandais du team Storm Eindhoven, qui ont créé la première moto électrique de route au monde.

Pour suivre leurs aventures, il faudra probablement privilégier les réseaux sociaux. Car, en sortant du format traditionnel auquel sont habitués public et médias, la 80DR se veut dans l'air du temps. "Le plus important c'est que le grand public s'accapare cet événement grâce aux réseaux sociaux et à la diffusion d'images," explique Hubert Auriol, "car chaque équipe sera accompagnée par un caméraman qui aura pour mission de nous faire vivre en live toutes les aventures des concurrents."

Faites partie de quelque chose de grand

A propos de cet article
Séries Offroad
Événement Présentation de la 80 Day Race
Sous-évènement Présentation
Pilotes Hubert Auriol , Éric Vigouroux
Type d'article Actualités
Tags aventure, course, eco responsable, hubert auriol, tour du monde