Alpine confirme son trio en Hypercar

L'équipe Alpine a opté pour un équipage inchangé avant d'aborder sa deuxième saison en Hypercar.

6

De nouveau engagée dans la catégorie Hypercar du WEC cette saison, l'équipe Alpine a fait le choix attendu de la stabilité. Le règlement du championnat l'autorise à utiliser une année de plus un ex-prototype LMP1 aux performances ajustées par la BoP face à Toyota, Glickenhaus et Peugeot. Cette auto sera confiée à un trio de pilotes inchangé. Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere seront ainsi associés comme l'an passé pour mener cette campagne, la neuvième consécutive d'Alpine en Endurance avec le soutien de Signatech, structure dirigée par Philippe Sinault. 

"Nous avions à cœur de reconduire notre trio au volant de l’A480 dans la catégorie Hypercar", explique le directeur d'équipe. "André, Matthieu et Nicolas incarnent véritablement ce projet et, eux comme nous, nous avons tout fait pour poursuivre notre collaboration cette année. Nous avons su trouver notre équilibre dans notre fonctionnement et dans notre relationnel, deux éléments indispensables au succès. Ils sont déjà imprégnés de l’esprit de notre équipe et il s’agit d’une situation idéale, qui nous offre beaucoup de sérénité et des bases fertiles pour relever nos prochains défis. La confiance est déjà établie et cela nous fera gagner beaucoup de temps."

Durant l'hiver, l'équipe française a travaillé sur son prototype pour perfectionner le package à sa disposition : un châssis conçu par Oreca initialement pour le LMP1 et adapté en conséquence, avec toujours un moteur Gibson. La saison s'ouvrira le mois prochain par les 1000 Miles de Sebring, avant les 6 Heures de Spa-Francorchamps en mai puis les 24 Heures du Mans à la mi-juin.

"Avec l’arrivée de nouveaux concurrents dans la catégorie, les ingrédients techniques sont susceptibles d’évoluer et nous avons mené un immense travail de fond avec l’objectif de rendre une copie encore meilleure que l’an passé", avance Philippe Sinault. "Nous nous devons d’être ambitieux en évoluant au sein de l’élite, et nous faisons de notre mieux chaque jour pour être à la hauteur de ce défi prestigieux et exaltant."

Alpine est aujourd'hui à la croisée des chemins en Endurance et se retrouve dans une période de transition puisque la marque s'engagera en LMDh à partir de 2024 avec deux châssis fournis par Oreca. 

"Le programme Endurance d’Alpine souligne notre attachement et nos ambitions en sport automobile", rappelle Laurent Rossi, PDG d'Alpine. "En concourant à la fois en Formule 1 et en Endurance, Alpine est l’une des rares marques à être présente dans deux championnats du monde labellisés FIA et nous y retrouverons d’autres adversaires prestigieux. Les équipes de Philippe Sinault ont ma confiance avec un palmarès éprouvé dans cette discipline et de nombreux succès ayant déjà fait briller les couleurs d’Alpine au Mans et sur la scène internationale depuis près de dix ans maintenant. Le défi s’annonce toujours plus relevé, mais je suis convaincu que notre équipage sera une fois de plus à la hauteur des attentes des passionnés de la marque Alpine."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Fisichella participera aux 24H du Mans pour la 13e fois
Article suivant Toyota modifie son Hypercar pour changer la taille des pneus

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France