Audi a préféré se concentrer sur la course

partages
Audi a préféré se concentrer sur la course
Par : Emmanuel Rolland
20 nov. 2015 à 18:01

Une nouvelle fois dominée par les Porsche 919 Hybrid durant les qualifications, le clan Audi a préféré travailler en vue des six heures de course de samedi.

#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
Marcel Fässler, Audi Sport Team Joest et Dieter Gass, Audi Motorsport
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
Marcel Fässler, Audi Sport Team Joest
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis

Troisième et quatrième à l’issue des qualifications, les Audi R18 e-quattro ont lâché plus d’une seconde et demie à la meilleure des Porsche. Pas de quoi s’inquiéter cependant du côté de la marque aux anneaux, qui indique avoir préféré travailler en vue de la course, sans forcément chercher la performance pure.

C’est le jour de la course qui est décisif pour nous.

Dieter Gass, directeur délégué de Audi Motorsport.

"Nous avons décidé de préserver autant de pneus neufs que possible pour la course", explique ainsi Dieter Gass, le directeur délégué de Audi Motorsport. "C’est pourquoi chacun de nos duos de pilotes en qualifications n’a utilisé qu’un seul train de pneus neufs. C’est le jour de la course qui est décisif pour nous".

"Nous avons exécuté le programme prévu", confirme Chris Reinke, le directeur du projet LMP chez Audi. "Alors que nos concurrents ont utilisé plusieurs trains de pneus neufs, nous avons disputé la séance avec un seul train par voiture. C’est une bonne chose en vue des six heures de course. Les écarts entre nos pilotes sont infimes, ce qui souligne notre belle performance d’équipe".

Marcel Fässler, le plus rapide des quatre pilotes Audi dans cette séance, a hissé, en compagnie de son équipier André Lotterer, le troisième meilleur temps des qualifications. "En troisième position, nous sommes on nous nous attendions à être", commente le pilote suisse, alors que son équipier regrettait une petite erreur dans le dernier virage de son tour rapide. Les deux hommes, qui seront rejoint par Benoit Treluyer en course, n’ont devancé leurs équipiers, Oliver Jarvis et Loïc Duval (assistés par Luca Di Grassi demain), que de 0’’104.

Article suivant