ByKolles pourrait renoncer à la deuxième partie de saison

L'écurie de Colin Kolles vit une saison de transition, et ne veut pas rater son rendez-vous de 2018.

Alors que les préparatifs pour les 24 Heures du Mans battent leur plein, et que la Journée Test aura lieu dimanche, à deux semaines de la classique mancelle, ByKolles envisage de ne pas participer à la deuxième partie de saison du FIA WEC. La seule écurie représentante du LMP1 privé pourrait stopper sa campagne après les 6 Heures du Nürburgring, à la mi-juillet, afin de préparer au mieux la saison prochaine, qui verra l'arrivée de nouveaux concurrents dans la catégorie.

Colin Kolles a révélé que l'engagement de son équipe n'était pour le moment confirmé que jusqu'à cette échéance. Le besoin de développer le prototype Enso CLM P1/01 motive ce scénario, qui pourrait se traduire par l'absence du team sur les manches extra-européennes de la deuxième partie de la saison.

"Nous avons toujours dit à l'Automobile club de l'Ouest que le plan était de faire les premières courses autour des 24 Heures du Mans puis de faire des essais", a expliqué Colin Kolles à Motorsport.com. "Si l'on fait les courses extra-européennes, on récupère le matériel affrété uniquement en janvier, et nous sommes une petite structure, sans les ressources pour avoir une équipe d'essais dissociée. Davantage de concurrents disent qu'ils vont arriver l'année prochaine en LMP1 privé, donc c'est un peu une saison de transition."

La décision définitive n'est pas encore prise, et ByKolles pourrait aussi prendre la décision de participer à certaines courses de la deuxième partie de saison, au cas par cas. Son objectif pour l'année prochaine serait d'aligner deux voitures en championnat, et l'idée de vendre des châssis à des clients est également à l'étude.

Propos recueillis par Gary Watkins

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , 24 heures du Mans
Équipes Kolles Racing
Type d'article Actualités
Tags colin kolles, endurance, lmp1