Emmanuel Collard - "Il ne faut pas crier victoire"

Nanti d'une confortable avance au classement GTE Am après avoir marqué le maximum de points au Mans, Emmanuel Collard, qui fait équipe avec François Perrodo et Rui Aguas sur la Ferrari F458 AF Corse, sait que la route est longue jusqu'au titre.

Emmanuel Collard - "Il ne faut pas crier victoire"
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: Francois Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: Emmanuel Collard
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: Francois Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: Francois Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas
Podium LMGT Am : 2e place pour #62 Scuderia Corsa Ferrari 458 Italia: Bill Sweedler, Jeff Segal, Townsend Bell #83 AF Corse Ferrari 458 Italia: François Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: François Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas

E.R., Nürburgring - Emmanuel Collard deviendra-t-il, en compagnie de son équipier François Perrodo, Champion du monde WEC en GT ? La saison a démarré presque idéalement pour les pilotes de la Ferrari n°83, vainqueur du GTE Am dès l'ouverture à Silverstone, avant de décrocher la deuxième place à Spa.

Deuxièmes des 24 Heures du Mans derrière l'autre F458, celle de l'équipe Scuderia Corsa, Collard, Perrodo et Aguas sont repartis de la Sarthe avec le maximum de points, puisque la voiture sœur américaine n'est pas inscrite en WEC sur l'année.

Un résultat qui leur permet d'occuper la tête du GTE Am avec une avance conséquente, puisqu'ils comptent 93 points avant les 6 Heures du Nürburgring ce wee-kend, contre 55 à leurs plus proches poursuivants, Khaled Al Qubaisi et David Heinemeier-Hansson sur la Porsche Abu Dhabi-Proton Racing.

"Nous sommes évidemment contents de ce début de saison", commente Emmanuel Collard pour Motorsport.com. "Nous sommes en tête du championnat avec 38 points d'avance. Il faut que l'on en profite, et que l'on gère cette avance. En même temps, gérer dans le bon sens car la concurrence est très relevée, entre les Porsche qui sont vraiment performantes et l'Aston qui est toujours très rapide. Il reste six courses, mais c'est vrai que l'on est assez confortable pour l'instant."

Un avantage qui n'est pas forcément dû à la supériorité de la Ferrari F458 face à ses rivales, comme l'explique le pilote tricolore. "En performance pure, si l'on regarde les qualifications, on n'est pas les plus rapides", poursuit Collard. "On fait vraiment la différence en course sur les stratégies et l'homogénéité de l'équipage. On est foncièrement peut-être même un peu en retrait face à la Corvette ou à l'Aston".

Si l'avance du trio AF Corse est des plus confortable à l'heure du quatrième rendez-vous de la saison, Emmanuel Collard se garde bien de pécher par excès d'optimisme. "Il ne faut pas crier victoire tout de suite, la saison est encore longue, il y a encore un paquet de points à prendre", continue-t-il. "On ne sait jamais, on peut avoir un problème mécanique une fois ou deux dans la saison, un accrochage est vite arrivé aussi. Même si l'écart est important, il peut être comblé en deux courses."

François Perrodo, l'une des clés cette saison

Pour autant, ce bon début de saison est conforme aux attentes du natif d'Arpajon et de son équipe. "On espérait être devant c'est clair, car nous étions déjà bien l'an passé, en terminant deuxièmes du championnat. De plus, François [Perrodo] a bien progressé par rapport à la saison dernière, donc on s'était dit que c'était plutôt encourageant. Et pour l'instant ça se passe effectivement comme on l'espérait."

"En GTE Am, la différence se fait surtout sur les gentlemen drivers", explique-t-il en guise de conclusion. "L'an passé, Paul Dalla Lana [Aston] et Khaled Al Qubaisi [Porsche Abu Dhabi Proton] nous posaient problème, mais cette année François est à leur niveau, si ce n'est même un peu mieux, donc on est plutôt bien."

Les autres protagonistes du GTE Am, à savoir les trois Porsche 911 RSR (KCMG, Gulf Racing, Abu Dhabi Proton), l'Aston Martin officielle et la Chevrolet Corvette Larbre Compétition, sont donc prévenus...

partages
commentaires
Aston en pole, Ford et Ferrari en embuscade
Article précédent

Aston en pole, Ford et Ferrari en embuscade

Article suivant

Toyota est "à nouveau compétitif, c'est le plus important"

Toyota est "à nouveau compétitif, c'est le plus important"
Charger les commentaires
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021