McLaren n'ira pas vers un 3e programme "financièrement irresponsable"

McLaren ne s'engagera dans un troisième programme au plus haut niveau du sport auto mondial que s'il n'est pas "financièrement irresponsable" de le faire.

McLaren n'ira pas vers un 3e programme "financièrement irresponsable"

McLaren évalue depuis longtemps la possibilité de s'engager en Championnat du monde d'Endurance, notamment par le truchement de sa prochaine catégorie reine, l'Hypercar. Mais Zak Brown a révélé qu'une telle décision dépendrait de sa convergence par rapport au concept DPi 2.0 du championnat IMSA, les exigences financières de l'Hypercar étant pour l'heure hors de portée de ce que veut faire la structure de Woking.

Lire aussi :

De plus, l'engagement en Endurance se ferait en sus de son historique présence en Formule 1 et d'un programme complet en IndyCar, en partenariat avec Schmidt Peterson Motorsport, à partir de 2020. Quand il lui est demandé s'il serait viable pour McLaren de mener ces trois programmes de front, Brown de répondre : "Oui. Mais actuellement, nous n'en avons que deux et nous ne ferons le troisième que s'il est viable, et c'est pourquoi nous ne nous sommes pas engagés sous les règles qui sont en place actuellement. Nous ne sommes pas à l'aise sur le point de savoir s'il est possible que cela fonctionne sur le plan financier."

"L'IndyCar est un bon business, nous pouvons y arriver. Nous y sommes arrivés. Croyez-le ou non, ça a fonctionné cette année, même avec le fiasco de la non-qualification [pour l'Indy 500]. En Formule 1, nous perdons beaucoup d'argent, mais le nouveau budget plafonné arrive, le sponsoring se passe vraiment bien. Nous voyons la trajectoire de la F1 devenir viable, c'est donc pour cela que désormais nous regardons du côté de l'Endurance. Si nous pouvons mettre en place un business model qui fonctionne, alors nous nous engagerons, mais ce que nous n'allons pas faire, c'est nous impliquer dans un autre championnat, n'importe lequel, si ce n'est pas financièrement responsable."

Lire aussi :

Brown invite en tout cas le WEC à garder sous contrôle les dépenses des constructeurs une fois l'Hypercar entrée en vigueur en 2020-2021. "Je pense que Toyota va dépenser au moins 40 millions de dollars [autour de 36 millions d'euros, ndlr]. Je ne pense pas qu'il faille dépenser autant, je pense que vous pouvez peut-être en dépenser la moitié. Mais je crois que celui qui a le plus gros carnet de chèques, historiquement nous le savons, est celui qui gagne. Ils doivent parvenir à une formule où il deviendrait progressivement difficile de dépenser plus d'argent. Donc la fenêtre des 20 à 40 millions de dollars est là où les choses se passent et nous voulons aller vers la fourchette basse. Mais il faut avoir confiance dans le fait que nous pouvons être compétitifs avec ce niveau de dépenses."

Avec Rachit Thukral 

partages
commentaires
Delétraz et Piquet avec Charouz pour la saison 2020 de F2

Article précédent

Delétraz et Piquet avec Charouz pour la saison 2020 de F2

Article suivant

De Vries sur les tablettes de Toyota pour un baquet en Hypercar

De Vries sur les tablettes de Toyota pour un baquet en Hypercar
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021