Prologue - Le meilleur chrono du week-end pour Porsche

Bien que les chronos ne puissent pas être pris pour argent comptant lors d'un évènement tel que le Prologue, on retiendra que Porsche a bouclé en tête l'intégralité des cinq séances organisées sur ces deux journées de roulage. 

Prologue - Le meilleur chrono du week-end pour Porsche
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Nathanael Berthon
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: Francois Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Billy Johnson, Stefan Mücke, Olivier Pla
#27 SMP Racing BR01 - Nissan: Nicolas Minassian, Maurizio Mediani, David Markozov
#30 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 - Nissan: Scott Sharp, Ed Brown, Johannes van Overbeek
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#67 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Andy Priaulx
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#50 Larbre Competition Chevrolet Corvette C7 Z06 , Yutaka Yamagishi, Pierre Ragues, Paolo Ruberti

B.D., Le Castellet - Samedi après-midi, lors des trois dernières heures d'ouverture de la piste sur le circuit Paul Ricard, Porsche a de nouveau pris la tête. Brendon Hartley a signé le tour le plus rapide du week-end en 1'37"445, améliorant légèrement la marque de son coéquipier Romain Dumas, établie vendredi lors de la séance nocturne. Le Néo-zélandais confirme ainsi l'écart déjà observé avec le chrono déjà réalisé par Porsche l'an dernier sur ce même Prologue, qui était alors de 1'37”220. 

Sur cette dernière séance, la 919 Hybrid devance la Toyota, à bord de laquelle Kamui Kobayashi a réalisé un tour rapide en 1'38"527. Le problème technique survenu sur la TS050 Hybrid en fin de matinée n'a pas empêché le constructeur japonais de reprendre normalement son programme et de boucler 60 tours.

On retrouve en troisième position l'Audi R18, créditée d'un chrono de 1'38"827. La marque d'Ingolstadt a pu effectuer une journée pleine, après avoir rencontré plusieurs problèmes vendredi après la pause déjeuner. 

Les deux Rebellion R-One du LMP1 privé pointent à 4"2 et 5"8, juste devant la CLM/P1 du Team ByKolles, légèrement au-delà de 6 secondes. Rappelons que ces trois voitures sont désormais chaussées de pneus Dunlop, tandis que les constructeurs utilisent tous des gommes Michelin. 

Ford devance Ferrari

Dans la catégorie LMP2, on retrouve deux ORECA 05 aux premières places. La n°26 du G-Drive Racing a tourné en 1'47"306, devançant de trois dixièmes le proto engagé par Manor. La BR-01 de SMP Racing complète ce trio de tête. 

Le meilleur temps du LMGTE Pro est à mettre à l'actif de l'une des deux Ford GT. La n°67, confiée à Marino Franchitti, Andy Priaulx et Harry Tincknell, a bouclé un tour en 1'58"786. Elle est suivie par la Ferrari 488 n°71 d'AF Corse et par la deuxième Ford GT. 

En LMGTE Am, le meilleur temps revient à la Porsche n°86 du Gulf Racing, comme lors de la séance matinale. 

Prologue - 5e séance

P.CatÉquipeTrsTemps
1 1 P1 Porsche Team 76 1:37.445
2 5 P1 Toyota Gazoo Racing 60 1:38.527
3 7 P1 Audi Sport Team Joest 60 1:38.827
4 13 P1 Rebellion Racing 67 1:41.733
5 12 P1 Rebellion Racing 68 1:43.035
6 4 P1 Bykolles Racing Team 23 1:43.626
7 26 P2 G-Drive Racing 59 1:47.024
8 44 P2 Manor 51 1:47.696
9 35 P2 Baxi DC Racing Alpine 49 1:47.704
10 37 P2 SMP Racing 31 1:48.138
11 42 P2 Strakka Racing 53 1:48.309
12 36 P2 Signatech Alpine 48 1:48.454
13 27 P2 SMP Racing 55 1:49.092
14 31 P2 Extreme Speed Motorsports 60 1:49.093
15 43 P2 RGR Sport by Morand 72 1:49.192
16 30 P2 Extreme Speed Motorsports 31 1:49.590
17 67 Pro Ford Chip Ganassi Team UK 49 1:58.786
18 71 Pro AF Corse 10 1:59.034
19 66 Pro Ford Chip Ganassi Team UK 41 1:59.068
20 86 Am Gulf Racing 52 1:59.248
21 83 Am AF Corse 38 1:59.249
22 78 Am KCMG 23 2:00.373
23 97 Pro Aston Martin Racing 45 2:00.533
24 98 Am Aston Martin Racing 57 2:01.508
25 88 Am Abu Dhabi-Proton Racing 23 2:01.553
26 77 Pro Dempsey-Proton Racing 7 2:04.305
partages
commentaires
Toyota a testé son package Le Mans au Castellet
Article précédent

Toyota a testé son package Le Mans au Castellet

Article suivant

Lapierre - Avec Alpine, on est clairement là pour gagner

Lapierre - Avec Alpine, on est clairement là pour gagner
Charger les commentaires
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021