Kristoffersson domine toujours avant les demi-finales

Le pilote Volkswagen a poursuivi une domination quasi totale des manches qualificatives sur la manche belge du Championnat du monde de Rallycross, pour terminer en tête du Classement Intermédiaire avant les demi-finales.

Kristoffersson domine toujours avant les demi-finales

Le Suédois de PSRX Volkswagen Sweden s'est montré le plus rapide en Q3 et Q4 ce dimanche matin et en milieu de journée, s'assurant la pole position de la première demi-finale et les 16 points accordés au championnat à celui qui termine en tête à l'issue des quatre manches, flanqué en l'occurrence de son coéquipier Petter Solberg.

Kristoffersson s'est aligné avec des pneus neufs en Q3, et, malgré un envol assez lent, a gardé l'intérieur au premier virage et gagné sa course, battant de plus de deux secondes le meilleur chrono établi un peu plus tôt par Mattias Ekström.

Solberg s'est incliné derrière Sébastien Loeb en Q3 mais a conservé sa deuxième place, avant de monter lui aussi des pneus neufs sur sa Polo pour la Q4. Mais le Norvégien n'a pas pris un très bon départ depuis le milieu de la ligne, Kristoffersson prenant la tête et gagnant la course pour s'assurer son troisième meilleur temps en quatre manches.

Solberg n'allait pour sa part pu faire mieux que sixième. Initialement troisième derrière Kristoffersson et Ekström, il a pris le tour Joker d'entrée tandis que l'Audi du Champion en titre souffrit d'une suspension avant droite cassée – probablement la conséquence d'un accrochage au premier virage – au deuxième tour et fut immédiatement passée par la Peugeot de Timmy Hansen.

Solberg a ensuite perdu du temps derrière la voiture blessée d'Ekström, jusqu'à ce que celui-ci le libère en s'engouffrant dans le tour Joker.

Dans cette même dernière course de Q4, Loeb avait heurté le mur de pneus à l'intérieur du premier virage et perdu du terrain, permettant à Solberg de garder la deuxième place du Classement Intermédiaire pour s'élancer en pole de la deuxième demi-finale.

Sur une piste réparée dans la nuit après que sa partie en terre a été très abîmée par le passage des puissantes Supercars, samedi, une paire de bons chronos signés Hansen lui ont permis de grimper à la troisième place, devant Andreas Bakkerud qui s'est bien remis de sa pénalité de la Q2 grâce notamment à un deuxième meilleur temps en Q4.

Ayant perdu deux positions au classement général, Loeb a fini cinquième devant l'équipier de Bakkerud, Ken Block, qui a réalisé un bon week-end jusque-là.

Ekström a pris la huitième place malgré ses soucis de Q4, en partie grâce à son deuxième meilleur temps de Q3, une place derrière son équipier Toomas Heikkinen.

Niclas Grönholm qualifié

Le week-end de Kevin Hansen s'est achevé dans le dernier tour de sa course en Q3, quand il a envoyé en tonneau sa 208 version 2016 de Peugeot-Hansen après avoir manqué un freinage sur la terre et heurté un mur de pneus. Niclas Grönholm, fils du double Champion du monde WRC Marcus Grönholm, s'est en revanche qualifié pour sa première demi-finale de la saison, devançant Reinis Nitiss qui, sur la troisième Audi S1 du team EKS, a effectué un tête-à-queue en Q3 et n'a pu terminer mieux que 13e.

Les demi-finales se disputeront à partir de 15h, suivies de la finale.

Classement Intermédiaire

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4TQPI
1  Johan Kristoffersson VW Polo PSRX 45 50 50 50 195 16 
2  Petter Solberg VW Polo PSRX 50 45 40 38 173 15 
3  Timmy Hansen Peugeot 208 Hansen 42 31 39 42 154 14 
4  Andreas Bakkerud Ford Focus HRD 40 29 36 45 150 13 
5  Sébastien Loeb Peugeot 208 Hansen 38 42 42 28 150 12 
6  Ken Block  Ford Focus HRD 33 40 35 40 148 11 
7  Toomas Heikkinen Audi S1 EKS 35 34 38 37 144 10 
8  Mattias Ekström Audi S1 EKS 39 33 45 23 140
9  Kevin Eriksson Ford Fiesta Austria 37 38 24 39 138
10  Timur Timerzyanov Ford Fiesta STARD 34 37 30 36 137
11  Timo Scheider Ford Fiesta Austria 31 32 37 35 135
12  Niclas Grönholm Ford Fiesta GRX 29 36 33 32 130
13  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 28 39 26 33 126
14  Guy Wilks VW Polo Loco 32 23 31 34 120
15  François Duval Peugeot 208 Albatec 27 30 32 29 118
16  Janis Baumanis Ford Fiesta STARD 30 22 34 31 117
17  Jean-Baptiste Dubourg Peugeot 208 DA Racing 24 25 29 30 108
18  "M.D.K."  Peugeot 208 MDK 26 28 27 27 108
19  Martin Kaczmarski Ford Fiesta Kaczmarski 25 27 28 26 106 0
20  Guerlain Chicherit  Renault Clio GCK 23 26 22 24 95 0
21  Kevin Hansen Peugeot 208 Hansen 36 35 19 0 90 0
22  Grégoire Demoustier Peugeot 208 DA Racing 21 20 23 25 89
23  Tamás Kárai Audi A1 Kárai 20 21 25 19 85 0
24  "Csucsu"  Kia Rio Speedy 22 24 21 0 67

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point intermédiaire au championnat à l'issue des quatre manches (PI), les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les six premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

partages
commentaires
Les Volkswagen dominent, Loeb une nouvelle fois bien placé

Article précédent

Les Volkswagen dominent, Loeb une nouvelle fois bien placé

Article suivant

Kristoffersson vainqueur, Timmy Hansen près de l'exploit

Kristoffersson vainqueur, Timmy Hansen près de l'exploit
Charger les commentaires