La chronique de Petter Solberg - "Il faut profiter de ce qu'on a"

partages
commentaires
La chronique de Petter Solberg -
28 nov. 2015 à 09:40

Dans cette chronique postée sur son blog et dont il a confié à Motorsport.com le soin de la diffuser ici, Petter Solberg fait part de ses sentiments avant la dernière manche de la saison.

Petter Solberg
Petter Solberg, SDRX Citroën DS3
Tom Kristensen, Petter Solberg et Ryan Hunter-Reay
Petter Solberg, Citroën DS3
Petter Solberg, Champion du Monde WRC and RX World
Le vainqueur Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX
Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX avec un maillot du FC Barcelone
Petter Solberg
Petter Solberg heureux
Petter Solberg
Petter Solberg
Sébastien Loeb et Petter Solberg

La principale question que tout athlète ne devrait pas se poser est : “Et si les choses avaient été différentes?”

Je n'ai besoin que de cinq points pour remporter le Championnat du monde FIA de rallycross 2015. Vais-je me demander : “Et si j'avais fait juste un petit peu mieux lors d'une seule de 12 courses déjà disputées?”

Pas question! J'ai fait de mon mieux lors de chacune d'elle. Point barre!

Je ne me dis jamais : “Et si?”

En fait, j'ai adoré chaque journée de l'avant-dernière manche, en Italie, mi-octobre. J'ai été fier d'être de me placer dans une position où mon avantage est très solide et où le titre sera décidé lors de la dernière manche.

Nous aurions pu décider de l'issue de la saison en Italie en remportant cette manche. Mais nous ne l'avons pas fait. Fin de l'histoire! L'année dernière, j'avais réussi à décrocher ce titre en World RX à deux courses de la fin. Lors de mon tout premier titre mondial, en 2003 dans le WRC, j'étais un point derrière Carlos Sainz et Sébastien Loeb avant la dernière manche. Grâce à ma victoire et même si Loeb a terminé 2e d'une épreuve incroyable, je suis parvenu à gagner le titre pour un point!

Je prédis un finish tout aussi serré dans le Championnat FIA World RX en 2016. Et c'est exactement pourquoi j'apprécie ce que j'ai aujourd'hui. Car je ne connaîtrai certainement plus cette expérience de la même façon, jamais. Alors, il faut profiter de ce qu'on a!

"En 2003, grâce à ma victoire et même si Loeb a terminé 2e d'une épreuve incroyable, je suis parvenu à gagner le titre pour un point!"

Par rapport au Championnat WRC 2003, je suis dans une position tout à fait différente avant la finale du Championnat du monde de rallycross 2015. Je compte 26 points d'avance sur mon plus proche rival (Timmy Hansen). Puisqu'il est possible d'inscrire un maximum de 30 points durant un week-end de World RX, je n'ai besoin d'en inscrire que cinq pour m'assurer du titre. Cela signifie que je dois me qualifier pour les demi-finales en Argentine!

Hors, en 24 courses de FIA World RX, jamais je n'ai manqué d'atteindre les demi-finales!

Pas de “Et si ?”

Je suis très bien préparé pour ce dernier rendez-vous de la saison. Ma confiance est élevée après neuf podiums en 12 courses pour l'instant, mon équipe est préparée, et nous allons travailler exactement de la même façon que nous le faisons toujours. Sans penser au résultat, seulement à la performance.

C'est pourquoi il n'y a pas de “Et si?” chez nous. Nous agissons quand il nous faut agir. Ou bien c'est trop tard!

À mon avis, les athlètes s'inquiètent trop des choses auxquelles ils ne peuvent rien changer. Trop réfléchir avant un rendez-vous important est la meilleure source de nervosité!

Tout le monde a connu cela avant. Se dire : “Et si je n'étais pas aussi nerveux avant le départ?” Je vous réponds ceci : si votre préparation a été aussi bonne que possible, alors il n'y a rien de plus à faire et absolument aucune raison d'être nerveux.

Le sport est une question de travail, d'objectifs, de victoire et de défaite.

Quelquefois vous gagnez, ce qui devrait vous rendre heureux. Et quelquefois vous perdez, ce qui doit être source de motivation.

Car la défaite est juste un obstacle nécessaire sur la route vers la victoire.

Croyez-moi, je le sais...

Prochain article World Rallycross
Le programme du samedi reporté à dimanche

Article précédent

Le programme du samedi reporté à dimanche

Article suivant

Dernier face-à-face pour Solberg et Hansen

Dernier face-à-face pour Solberg et Hansen

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement World RX : Argentine
Lieu Lago Potrero de los Funes
Pilotes Petter Solberg
Type d'article Contenu spécial