Les Polo en tête devant Loeb après la première journée

partages
commentaires
Les Polo en tête devant Loeb après la première journée
Hal Ridge
Par : Hal Ridge
22 avr. 2017 à 17:06

Le pilote suédois de PSRX Volkswagen Sweden, Johan Kristoffersson, a été le plus rapide lors des deux premières manches qualificatives du second rendez-vous du Championnat du monde de Rallycross au Portugal, devant son coéquipier Petter Solberg.

En cette première année de compétition pour la nouvelle Polo GTi Supercar développée par Volkswagen Motorsport, et pour la seconde fois de suite après Barcelone, Kristoffersson a signé le meilleur temps aux Essais Libres puis en Q1. Mais il a été cette fois en mesure de récidiver en Q2, une première pour lui, en ayant établi à deux reprises un nouveau record du tour au passage.

Deuxième dans chacune des deux manches, et déjà des Essais Libres auparavant, Petter Solberg, dont l'équipe PSRX a donc dominé les débats en cette première journée (et dont le jeune fils Oliver a dans le même temps terminé troisième de sa première finale en Supercar, dans le championnat scandinave en Norvège), précède Sébastien Loeb qui s'est classé troisième puis cinquième.

S'élançant côte-à-côte dans la dernière course de Q2, le duo de PSRX n'a pas mis ses œufs dans le même panier en termes de stratégie, Kristoffersson prenant la tête tandis que Solberg empruntait d'entrée le tour Joker, imité par Mattias Ekström et Janis Baumanis. Le vainqueur de Barcelone et leader du championnat, qui avait gagné sa course en Q1 malgré un choc contre un rail dans lequel il avait endommagé son Audi, a alors tenté de passer Solberg dans ce même tour Joker en Q2. Le Norvégien a fermé la porte et tous deux se sont touchés, le Suédois finissant sixième de la manche et cinquième de la journée.

Ekström avait été le premier pilote à battre le record du circuit de Montalegre aux Essais Libres, avant de les terminer à la quatrième place derrière les deux Polo et la Peugeot de Timmy Hansen.

Loeb se remet en marche

Sébastien Loeb a donc bien inversé la tendance après sa déconvenue de Barcelone, signant le troisième temps de Q1 puis le cinquième de Q2 en ayant été à la poursuite de Kristoffersson jusqu'au dernier tour de leur course pour être le premier des non-VW samedi soir. Les deux Kevin, Eriksson et Hansen, entourent Ekström en quatrième et sixième position.

Les équipiers respectifs de Loeb chez Peugeot-Hansen et Ekström chez EKS, Timmy Hansen et Toomas Heikkinen, ont tous deux perdu du temps en luttant dans leur course de Q2. Hansen, qui avait déjà subi une perte de puissance en Q1, terminant seulement neuvième, s'est jeté à l'intérieur de l'Audi avant la partie en terre au troisième tour. Il est 11e du général après Q2, derrière les trois Ford Fiesta de Timur Timerzyanov, Janis Baumanis et Timo Scheider. Heikkinen, lui, est 13e (et premier non-qualifié pour les demi-finales à ce stade) derrière celle d'un Niclas Grönholm convaincant.

Catastrophe chez Hoonigan

L'équipe Hoonigan Racing Division, qui aligne les Ford Focus "officielles", a connu une difficile première journée. Ken Block a été pris dans le trafic en Q1 et occupe la 15e place provisoire devant Jean-Baptiste Dubourg, mais ce fut pire pour son équipier Andreas Bakkerud. Celui-ci a gagné sa course en Q1 et aurait terminé quatrième de la manche... s'il n'avait pas oublié de prendre le tour Joker après un problème de communication radio avec son équipe.

Le Norvégien a reçu une pénalité de 30 secondes et se retrouvait 21e. La Q2 s'est à peine mieux passée pour lui, puisqu'il menait sa course mais a subi une crevaison à l'avant droit au deuxième tour après avoir heurté l'un des hauts vibreurs de Montalegre. Vingtième de la manche, le vainqueur de trois finales en 2016 occupe cette même position samedi soir...

Avec Jean-Philippe Vennin

Classement intermédiaire après Q2

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4QTPI
1  Johan Kristoffersson VW PSRX 50 50     100  
2  Petter Solberg VW PSRX 45 45     90  
3  Sébastien Loeb Peugeot Hansen 42 39     81  
4  Kevin Eriksson Ford Austria 38 42     80  
5  Mattias Ekström Audi EKS 39 38     77  
6  Kevin Hansen Peugeot Hansen 37 37     74  
7  Timur Timerzyanov Ford STARD 33 40     73  
8  Janis Baumanis Ford STARD 40 33     73  
9  Timo Scheider Ford Austria 32 35     67  
10  Reinis Nitiss Audi EKS 30 36     66  
11  Timmy Hansen Peugeot Hansen 35 31     66  
12  Niclas Grönholm Ford GRX 31 34     65  
13  Toomas Heikkinen Audi EKS 36 29     65  
14  Guy Wilks VW Loco 34 27     61  
15  Ken Block Ford HRD 27 32     59  
16  J.-B. Dubourg Peugeot DA Racing 29 28     57  
17  René Münnich Seat Münnich 26 30     56  
18  Martin Kaczmarski Ford Kaczmarski 28 25     53  
19  "Csucsu" Kia Speedy 25 26     51  
20  Andreas Bakkerud Ford HRD 23 24     47  
21  Grégoire Demoustier Peugeot DA Racing 24 23     47  
22  Joaquim Santos Ford Bompiso 21 21     42  

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point au championnat à l'issue des quatre manches, les 12 premiers passant en demi-finale et les six premiers de chaque demi-finale en finale.

Article suivant
Montalegre : cinq ans de plus et l'avis de Davy Jeanney

Article précédent

Montalegre : cinq ans de plus et l'avis de Davy Jeanney

Article suivant

Solberg en tête avant les demi-finales, Loeb quatrième

Solberg en tête avant les demi-finales, Loeb quatrième
Charger les commentaires