Breen confirme à demi-mot un programme en WRC pour 2022

Dans l'attente d'une officialisation de son programme pour la saison à venir en WRC, Craig Breen a confirmé qu'il serait sur "la ligne de départ" du Rallye Monte-Carlo 2022.

Présent partiellement en Championnat du monde des Rallyes depuis 2019 et sa signature chez Hyundai, Craig Breen a répété cette année à de nombreuses reprises qu'il visait désormais plus haut avec un programme complet. Pour ce faire, l'Irlandais s'est particulièrement bien mis en évidence cette saison en enchainant trois podiums consécutifs en dépit d'un manque de rythme face à ses adversaires. Avant d'ajouter ce week-end une troisième place en Finlande à la meilleure série de résultats de sa carrière débutée en Estonie et à Ypres avec deux deuxièmes places, il a d'ailleurs déclaré que "du concret" serait annoncé d'ici quelques semaines quant à son avenir en WRC.

Désireux d'être aligné à temps plein en 2022, Breen est devenu une des pièces maîtresses du prochain mercato depuis que Hyundai a confirmé qu'il ne pourrait lui proposer un tel programme l'an prochain. Si la marque coréenne s'oriente vraisemblablement vers un duo Dani Sordo-Oliver Solberg pour piloter sa troisième i20 N Rally1 Hybride, cette décision a logiquement ouvert les portes à un départ du pilote de 31 ans, plus proche que jamais d'une signature chez M-Sport selon les dernières rumeurs. Interrogés sur le sujet depuis plusieurs semaines, l'équipe britannique et le (ex ?) pilote Hyundai sont restés très discrets sur ce sujet. Dans l'euphorie de son podium décroché en Finlande, il s'est cependant permis une confidence lors de la conférence de presse.

"Je suppose que l'attente se résume à une question de jours maintenant pour savoir ce que l'avenir nous réserve", a déclaré Breen avant d'admettre au sujet de son avenir. "Des moments excitants, je dirais. Cela s'annonce plutôt positif. Disons que nous serons sur la ligne de départ au Monte[-Carlo]."

"Cela a pris 30 années, mais il semble que tout commence à se mettre en place", a-t-il poursuivi en évoquant les raisons de son excellente forme actuelle. "Honnêtement, je pense que c'est juste le fait d'être souvent dans la voiture avec un programme cohérent. C'est ce qui nous manquait depuis que nous sommes revenus avec [mon copilote] Paul [Nagle] après les années Citroën. C'était très irrégulier. L'année dernière, par exemple, nous n'avons fait que deux rallyes dans la saison avec la WRC, alors que désormais nous avons une certaine régularité. Et le fait de se sentir à l'aise dans l'environnement, de monter dans la voiture et de savoir quel bouton fait quoi, tout cela semble naturel."

L'horizon concernant son avenir semble donc dégagé et selon plusieurs médias irlandais, l'officialisation devrait même intervenir dans le courant de la semaine. Une confirmation qui pourrait bien ouvrir la voie à d'autres annonces, M-Sport et Toyota n'ayant toujours pas confirmé le moindre pilote pour 2022.

Lire aussi :

partages
commentaires
Ogier ravi d'en avoir fini avec "ce balayage de merde" avant l'Espagne

Article précédent

Ogier ravi d'en avoir fini avec "ce balayage de merde" avant l'Espagne

Article suivant

Saison terminée pour Loubet, renversé par une voiture

Saison terminée pour Loubet, renversé par une voiture
Charger les commentaires