Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
32 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

ES6 à 9 - Tänak et Østberg s'échangent la première place

partages
commentaires
ES6 à 9 - Tänak et Østberg s'échangent la première place
Par :
27 juil. 2018 à 15:37

Le pilote Toyota conserve la tête du Rallye de Finlande depuis notre point précédent, mais il l'a rétrocédée entre-temps à celui de Citroën, dont le retard reste infime à deux courtes spéciales du terme de la première étape.

Meilleur temps de l'ES6, l'unique passage dans la spéciale d'Oittila, Mads Østberg a alors repris la première place à Ott Tänak, peu satisfait de la tenue de route de sa Toyota, pour un dixième de seconde. L'écart est ensuite resté le même après la première spéciale courue pour la deuxième fois aujourd'hui (ES7), les deux hommes y réalisant le scratch à égalité.

Bien qu'ayant admis avoir levé le pied dans la portion cassante de l'ES8, Østberg y a creusé l'écart légèrement, le portant à 1''9 grâce à une erreur de l'Estonien qui a calé et a perdu quelques secondes en ayant été surpris par les ornières dans un des derniers virages avant l'arrivée. Puis, assurant une nouvelle fois avec des pneus usés, le Norvégien a cédé le leadership à son rival pour une seconde.

Lire aussi :

La troisième marche du podium (très) provisoire a elle aussi changé de mains au cours de l'après-midi, faisant l'objet d'une lutte à trois. L'ordre après l'ES5, Latvala-Paddon-Suninen, est en effet devenu Suninen-Latvala-Paddon après l'ES6 puis Latvala-Suninen-Paddon après l'ES7 – et n'a ensuite plus changé.

Le pilote Toyota, qui a reconnu ne pouvoir suivre le rythme de son équipier Tänak (auquel il rend 20"2), a maintenant porté son avance à 11''2 sur Suninen après l'ES9, lequel ne précède Paddon que de 1''3.

Un peu plus loin, une autre belle bagarre a opposé pour la huitième place Esapekka Lappi, bien plus satisfait du comportement de sa Toyota dans ces conditions (lui qui avait changé de set-up après chacune des spéciales de la matinée), et Craig Breen, meilleur temps dans l'ES7 avec sa C3 WRC. Séparés de 1''1 après l'ES6, ils le sont, dans le même ordre, de 6''1 trois spéciales plus loin.

Neuville et Ogier souffrent

Les deux principaux candidats au titre ont connu une après-midi difficile, même si le désavantage de passer les premiers dans les spéciales était en partie atténué – mais en partie seulement. Toujours septième à 55"9 du leader, Ogier est revenu à 3''8 de son équipier chez M-Sport, Elfyn Evans. De quoi espérer gagner une place d'ici la fin de l'étape, histoire de bénéficier samedi d'une position de départ un peu meilleure.

Neuville, quant à lui, qui a ouvert la route toute la journée, clôture toujours le top 10 après son erreur de la matinée, désormais à près de deux minutes de Tänak et 46''5 derrière Breen.

Encore deux spéciales

Kalle Rovanperä mène largement le WRC2 sur sa Skoda officielle, avec 32''5 d'avance sur celle, privée, d'Eerik Pietarinen. Une vingtaine de secondes plus loin, la Hyundai de Jari Huttunen a dépassé et précède de 4''3 l'autre Skoda officielle d'Ole Christian Veiby, qui a cassé une jante dans l'ES6 et perdu régulièrement du temps par la suite.

Pierre-Louis Loubet a lui aussi rétrogradé de la quatrième à la huitième place.

Une courte spéciale et une super spéciale restent à courir pour conclure cette première étape, qui est à suivre en direct sur Motorsport.com.

Article suivant
ES5 - Tänak reprend le pouvoir, alerte pour Neuville

Article précédent

ES5 - Tänak reprend le pouvoir, alerte pour Neuville

Article suivant

ES10 & 11 - Une place de leader doublement idéale pour Tänak

ES10 & 11 - Une place de leader doublement idéale pour Tänak
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Finlande
Catégorie Étape 1
Pilotes Mads Østberg , Ott Tänak
Équipes Toyota Racing , Citroën Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin