WRC Rallye de l'Acropole

Ogier dans les ennuis, Rovanperä seul en tête !

Thierry Neuville et Sébastien Ogier ont tour à tour été éliminés de la lutte pour la victoire sur le Rallye de l'Acropole. Kalle Rovanperä est désormais seul aux commandes de l'épreuve.

Sébastien Ogier, Vincent Landais, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

La journée de samedi aura été riche en rebondissements sur le Rallye de l'Acropole, et non des moindres. Tous les deux prétendants à la victoire, et engagés dans un gros duel depuis la veille, Thierry Neuville et Sébastien Ogier sont tour à tour allés au tapis au cours de la boucle de l'après-midi. 

Le Belge a été contraint à l'abandon dans l'ES10 alors qu'il était leader, piégé par un trou avant d'aller taper un talus qui a endommagé la suspension de sa Hyundai. Pour le Français, c'est en toute fin de journée que la mésaventure s'est produite. Pourtant, il avait quasiment fait jeu égal avec Kalle Rovanperä dans l'ES10 et l'ES11, lui permettant de conserver plus d'une dizaine de secondes d'avance en tête de l'épreuve. 

Il faut dire que les 18 km de ES12 (Eleftherochori) ne laissaient pas présager une partie de plaisir. Dans la matinée, Thierry Neuville avait averti qu'il serait compliqué d'y faire un deuxième passage compte tenu de l'état des routes, littéralement défoncées après le passage en milieu de semaine de la tempête Daniel. Il avait vu juste...

Arrivé au point stop avec une suspension arrière gauche pliée, Sébastien Ogier ne s'est pas exprimé sur l'incident qui l'a touché mais il a lâché près de quatre minutes dans l'affaire. Un coup dur qui le fait chuter avec son copilote Vincent Landais à la quatrième place du général et le sort du match pour la victoire. Et il lui fallait encore réussir à rejoindre le parc d'assistance par la suite, malgré les stigmates de sa GR Yaris.

Après ces rebondissements successifs, dans une journée qui n'a pas non plus épargné Elfyn Evans, Esapekka Lappi et Takamoto Katsuta, le nouveau leader qu'est Kalle Rovanperä se retrouve avec un gouffre d'avance, supérieur à deux minutes. Dani Sordo et Elfyn Evans complètent ce nouveau podium provisoire, à la veille des trois dernières spéciales – dont la Power Stage – qui se dérouleront dimanche matin. 

"Il s'est passé beaucoup de choses devant aujourd'hui !" observe le leader du championnat"C'était une belle bagarre, évidemment, et ce n'est pas ce qu'il y a de plus simple d'attaquer face à Seb car on doit aussi penser au championnat. Je pense que l'on a fait une belle journée, on était rapide mais on a aussi ramené la voiture en un seul morceau."

Scratchs de samedi après-midi

ES10 : Finland K. Rovanperä

ES11 : Finland K. Rovanperä

ES12 : Finland K. Rovanperä

Greece Rallye de l'Acropole - Classement après l'ES12

  Pilote Équipe Temps/Écart
1 Finland K. Rovanperä Toyota 2h29'40"5
2 Spain D. Sordo Hyundai +2'04"4
3 United Kingdom E. Evans Toyota +2'09"4
4 France S. Ogier Toyota +3'44"8
5 Estonia O. Tänak M-Sport Ford +4'49"7
6 Finland E. Lappi Hyundai +6'16"2
7 Japan T. Katsuta Toyota +7'02"2
8 Norway A. Mikkelsen Skoda (WRC2) +8'51"1
9 United Kingdom G. Greensmith Skoda (WRC2) +8'51"5
10 France Y. Rossel Citroën (WRC2) +9'56"3
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Neuville part à la faute et perd tout au Rallye de l'Acropole
Article suivant Une accumulation d'incidents à mené à la perte d'Ogier

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France