Ogier : "Mon ressenti initial" de la Citroën C3 WRC "n'est pas trop mauvais"

partages
commentaires
Ogier :
Par : David Evans
1 déc. 2018 à 12:00

Sébastien Ogier affirme qu'il entrevoit du potentiel dans la Citroën C3 WRC, après avoir réalisé ses deux premières journées de tests en vue de son retour avec l'équipe française sur le championnat du monde 2019.

Couronnés ces deux dernières saisons avec la structure privée M-Sport de Malcolm Wilson soutenue par Ford, Ogier et son copilote Julien Ingrassia ont pris leurs marques avec la Citroën C3 WRC à l'occasion d'un test de développement sur terre, mené en Algarve, au Sud du Portugal. Les journées de jeudi et vendredi ont représenté les premiers kilomètres significatifs du duo dans l'habitacle de la machine avec laquelle ils tenteront de conserver leur titre l'an prochain et de ramener la marque aux chevrons au sommet de la hiérarchie mondiale après une longue période de disette pour le constructeur français.

Le premier test du duo avec Citroën s'était tenu avec l'aimable autorisation de Malcolm Wilson dans le courant du mois de septembre, en France.

"Il s'agit d'un défi intéressant et je pense réellement qu'il y a du potentiel pour écrire une belle histoire avec l'équipement ici", a commenté Ogier, dont les attentes envers l'équipe sont forcément élevées. "Ce n'est pas quelque chose que l'on peut faire seul", rappelle-t-il à l'attention de son staff. "Ce n'est que la première journée, donc il sera important à partir de là de rapidement voir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien, pour essayer de nous sentir aussi préparés que possible pour le Monte-Carlo."

Lire aussi:

Ogier testera de nouveau la C3 pendant deux jours dans les Alpes en ce mois de décembre en préparation de la manche d'ouverture de la saison 2019. Les deux journées portugaises ont été cruciales dans l'établissement des zones de priorité immédiate, indique le champion.

"Aujourd'hui, nous avons un test important se concentrant sur les amortisseurs, qui sont bien entendu une clé en rallye", commentait-il vendredi. "Nous sommes donc immédiatement dans l'un des aspects les plus importants, pour vérifier et prendre des décisions à ce sujet qui aura une grande influence pour le futur. Il y a bien entendu de nombreux domaines sur la voiture que nous devons regarder et cela prendra un peu de temps : le différentiel, par exemple. Mais une nouvelle fois, mon ressenti initial n'est pas trop mauvais et je suis sûr que nous allons rapidement trouver les bonnes solutions."

Lire aussi:

 

Article suivant
Le Rallye d'Australie "au milieu de nulle part" frustre les équipes

Article précédent

Le Rallye d'Australie "au milieu de nulle part" frustre les équipes

Article suivant

La porte Citroën WRC fermée en 2019, Loeb ouvert "à toute proposition"

La porte Citroën WRC fermée en 2019, Loeb ouvert "à toute proposition"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Essais de Sébastien Ogier avec Citroën au Portugal
Catégorie Essais
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Citroën Racing
Auteur David Evans