Quand Østberg préfère se démarquer de M-Sport

Le Norvégien estime que son absence forcée au Tour de Corse, en raison d'un manque de pièces, l'a mis dans une meilleure position au moment d'aborder en Argentine son second rallye de l'année après la Suède.

Mads Østberg avait prévu initialement d'être au départ sur l'Île de Beauté début avril, mais quand il est devenu clair qu'il devrait aligner sa Ford Fiesta WRC du Onebet JipoCar World Rally Team (la structure qu'il a créée conjointement avec Martin Prokop) sur un set-up de type Monte-Carlo, il a décidé de mener à la place des essais en vue de l'Argentine.

"Il n'y avait pas un stock de pièces suffisant pour la Corse, c'est pourquoi notre voiture aurait dû courir avec des réglages de suspensions type Monte-Carlo", explique le Norvégien. "Cela n'aurait pas pu être aussi bien, mais je suis content de ce que nous avons fait. J'ai piloté la voiture sur quelques routes en terre pendant deux jours au Portugal, et cela m'a procuré un très bon feeling avant l'Argentine."

Ayant précédemment obtenu deux podiums à Villa Carlos Paz (deuxième sur Citroën en 2015 et troisième sur une Ford de sa structure Adapta trois ans plus tôt), Østberg espère marquer ce qui doit être son retour à plein temps en WRC d'un podium sur un de ses rallyes préférés.

"On ne peut sous-estimer le rythme à l'avant du plateau en WRC", dit-il. "Je veux revenir au top niveau, mais je dois être réaliste, et lutter pour un podium serait extrêmement bien."

En développant sa Ford, la seule WRC 2017 vraiment privée sur le parc d'assistance puisque celle de Lorenzo Bertelli est couvée par M-Sport, Østberg a choisi, explique-t-il, de suivre une voie différente de celle de l'équipe anglaise qui construit et aligne les Fiesta.

"Sur la suspension, nous avons opté pour une philosophie différente", poursuit-il. "Parfois, M-Sport teste à des moments différents et ce n'est pas très facile de travailler ensemble, mais c'est comme ça. Nous avons suivi notre propre chemin et j'en suis très content. J'ai un bon feeling avec la voiture maintenant, et je suis prêt à faire mon retour cette semaine."

 

Østberg a également roulé en Argentine lundi, son statut de privé lui permettant de le faire en dehors de l'Europe. Il retrouvera le Vieux Continent pour le Rallye Sorland, en Norvège, avant quelques participations en Championnat d'Europe et sur asphalte aux Îles Canaries, le tout sur une Fiesta R5.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Mads Østberg
Type d'article Preview
Tags presentation