Le Rallye de Suède change de base pour plus de neige et de glace

Le Rallye de Suède va faire cap plus au nord à partir de l'édition 2022, dans le but d'éviter les difficultés rencontrées ces dernières années sur le plan météorologique.

Le Rallye de Suède change de base pour plus de neige et de glace

Le Rallye de Suède va changer de camp de base à partir de 2022, faisant cap au nord pour garantir des conditions neigeuses adaptées à l'épreuve. Östersund, Luleå et Umeå étaient les trois villes envisagées pour devenir le point névralgique de la manche suédoise du WRC, et c'est Umeå qui a fait pencher la balance en sa faveur malgré les atouts présentés par les deux autres alternatives.

"L'une des conditions fondamentales au cœur de la décision était d'avoir une région assurant plus de neige tout en pouvant fournir des données météorologiques historiques", explique Glenn Olsson, directeur du Rallye de Suède. "Les forces d'Umeå, au-delà de son climat hivernal stable, incluent également une excellente capacité hôtelière associée à l’emplacement du parc d'assistance au Parc des expositions de Nolia, un fort dynamisme en affaires et le potentiel d'attirer de nombreux fans. Östersund et Luleå ont présenté des dossiers solides et un engagement sans faille, mais Umeå présentait dans sa globalité un concept plus attrayant pour le Rallye de Suède."

"La Suède est l’un des rares pays impliqués depuis la naissance du Championnat du monde des Rallyes en 1973 et l'engagement sans faille et l'expertise du Värmland ont été cruciaux dans cet exploit. Tous les officiels et autres passionnés ayant déployé autant d’efforts au fil des décennies doivent être fiers d'avoir réussi à maintenir la place de la Suède au calendrier. Malgré tous les défis inédits chaque année, la FIA et le promoteur du WRC voient tout le potentiel d'Umeå en tant que nouvelle ville hôte."

Lire aussi :

L'année prochaine, l'une des épreuves les plus emblématiques du WRC va donc quitter sa base du comté de Värmland. Ces dernières années, les organisateurs ont dû faire face à des conditions météorologiques de plus en plus douces, les contraignant à modifier le parcours ou à laisser les concurrents évoluer sur des routes trop dépourvues de neige et de glace. L'édition 2021 n'a quant à elle pas eu lieu, annulée en raison de la pandémie de COVID-19 et remplacée par l'Arctic Rally Finland.

"Se déplacer vers le nord était une prérogative étant donné les défis rencontrés ces dernières années", confirme Yves Matton, directeur Rallye de la FIA. "Je voudrais saluer les efforts des organisateurs du Rallye de Suède ayant proposé des alternatives et cette nouvelle base prometteuse à Umeå pour l'an prochain. Il s'agit de l'occasion idéale pour s'assurer d'avoir les conditions hivernales dont nous rêvons tous pour un rallye sur neige."

En dépit de ce changement géographique d'importance, les organisateurs du Rallye de Suède doivent encore discuter d'un renouvellement de l'accord avec le WRC pour assurer la place de l'épreuve au calendrier au-delà de 2022. Les deux parties se montrent toutefois confiantes.

"Les épreuves hivernales sont l'un des plus grands défis du WRC et la Suède est incontournable dans ce domaine depuis les débuts du championnat", rappelle Simon Larkin, directeur événementiel du WRC. "Nous avons de grands espoirs pour le futur développement commercial et sportif de ce nouveau chapitre du Rallye de Suède à Umeå et nous n'avons que des éloges pour le travail acharné mis en œuvre pour y parvenir. Le Värmland est un hôte incroyable depuis tant d’années et nous souhaitons remercier toutes les personnes et fans impliqués."

partages
commentaires
Hyundai : Les règles hybrides du WRC en font une "plateforme crédible"

Article précédent

Hyundai : Les règles hybrides du WRC en font une "plateforme crédible"

Article suivant

Les constructeurs du WRC visent la Russie et l'Inde

Les constructeurs du WRC visent la Russie et l'Inde
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Basile Davoine