Résumé de spéciale
WRC Rallye d'Estonie

ES10 à 13 - Rovanperä accroît son avance sur Evans

Kalle Rovanperä a augmenté son avance ce matin sur son coéquipier Elfyn Evans. Les deux pilotes Toyota continuent de dominer le Rallye d'Estonie devant Ott Tänak, désormais relégué à près d'une minute.

Kalle Rovanpera, Toyota Gazoo Racing WRT

La bataille a repris de plus belle ce matin entre Kalle Rovanperä et Elfyn Evans, les deux pilotes les mieux classés à l'issue de la première étape du Rallye d'Estonie. Hier, le premier cité avait coiffé au poteau son coéquipier sur la dernière spéciale, affichant 11"7 d'avance sur le Gallois.

Une fin de journée qui est sans doute restée en travers de la gorge d'Evans, pourtant dépositaire de cinq scratchs vendredi. L'esprit revanchard, celui-ci a donc remis l'ouvrage sur le métier sur la première spéciale du jour, Elva 1, réalisant le meilleur temps juste devant son adversaire.

Rovanperä n'a cependant pas tardé à répliquer, dès la spéciale suivante sur laquelle il a à son tour claqué le meilleur chrono pour une poignée de dixièmes. Le Finlandais a finalement fourni son effort sur les deux dernières ES de la matinée, prenant cette fois-ci un avantage significatif sur son rival de 7"6.

Lire aussi :

Le leader du championnat dispose ainsi de 19"1 de marge au classement provisoire sur Evans, ce qui lui permet désormais de voir venir. Ott Tänak occupe toujours pour sa part la troisième place du rallye, et accuse à présent 57"6 de retard sur Rovanperä.

L'Estonien devance son coéquipier Thierry Neuville, distancé quant à lui à près de deux minutes des leaders, alors qu'on retrouve en cinquième position Takamoto Katsuta. Le Japonais, sixième hier soir, a progressivement repris du terrain ce matin sur Adrien Fourmaux pour finalement doubler le Français lors de l'ES12.

Katsuta a profité des problèmes de Lappi pour prendre la cinquième place du rallye, devant Fourmaux.

Katsuta a profité des problèmes de Lappi pour prendre la cinquième place du rallye, devant Fourmaux.

Loubet passe devant Greensmith

Quatrième au soir de la première étape, Esapekka Lappi a de son côté chuté dans la hiérarchie, en septième position, après avoir déjanté à la retombée d'un saut dans l'ES12. Il devance Pierre-Louis Loubet au huitième rang, le Corse qui continue de mener une course solide malgré son tonneau de la veille. Gus Greensmith occupe quant à lui la neuvième place devant le leader de la catégorie WRC2, Andreas Mikkelsen.

On notera enfin que Craig Breen a repris la compétition ce matin suite à son abandon de la veille sur l'ES4. L'Irlandais n'a rien perdu de son rythme et a terminé trois fois dans le top 5 sur les quatre spéciales de la matinée, et devrait pouvoir viser des points sur la Power Stage demain.

Enfin Oliver Solberg, qui n'a pas été épargné par sa mécanique hier avec notamment la défaillance de sa direction assistée, continue de vivre un rallye difficile. Le Suédois a en effet été contraint de mettre pied à terre sur l'ES11 en raison d'un radiateur encrassé, perdant une minute supplémentaire.

La seconde boucle de spéciales du jour débutera à 14h08 heure française avec Elva 2.

Lire aussi :

Estonia Rallye d'Estonie - Classement à l'issue de l'ES13

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Rovanperä : "La météo a été de notre côté sur la dernière spéciale"
Article suivant Breen sur son accident : "Cela aurait pu être une simple anecdote"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France