Spectateur renversé : sanctionné, Latvala s'explique

Jari-Matti Latvala a écopé d'une supension d'une course avec sursis pour ne pas s'être arrêté suite à sa sortie de route de samedi dans laquelle il a heurté un spectateur.

Spectateur renversé : sanctionné, Latvala s'explique
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Sébastien Ogier, Andreas Mikkelsen, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Volkswagen Motorsport

Les images de la Polo heurtant un spectateur avant de reprendre la route sans s'arrêter ont eu de quoi choquer, mais Jari-Matti Latvala a affirmé qu'il ne s'est rendu compte de rien.

Le pilote Volkswagen est sorti de la route dans la onzième spéciale du rallye et a heurté à vitesse réduite un spectateur présent à cet endroit avant de reprendre la route. Latvala s'est expliqué au terme de l'étape, après avoir abandonné, sur cette situation sujette à polémique tant son comportement avait pu s'apparenter à un “délit de fuite”.

Je voudrais avant tout dire que je suis vraiment désolé de ce qui est arrivé aujourd'hui,” a d'abord déclaré le Finlandais, en début de soirée, dans le communiqué de presse de son équipe. “La route était très glissante et nous sommes sortis après un virage à droite, sommes passés dans un fossé et ressortis dans le champ.”

Ma visibilité était réduite par l'épaisse vapeur venue du moteur et la boue déposée [sur le pare-brise] par le passage dans le fossé. L'équipe m'a contacté après la spéciale et m'a informé que j'avais touché un spectateur. Comme je l'ai déjà dit, je suis vraiment désolé de cet incident.”

Convoqué par la Direction de course en présence du patron de l'équipe Volkswagen, Jost Capito, et du team manager, Sven Smeets, Latvala a expliqué qu'il n'a jamais eu l'impression d'avoir heurté une des personnes présentes à cet endroit et se focalisait sur le fait de revenir sur la route. Il se serait dit ensuite, après l'arrivée de la spéciale, que cela était peut-être le cas et aurait demandé à un représentant de WRC-TV présent au point-stop de se renseigner auprès des commissaires. Il aurait reçu aussitôt après la confirmation de l'impact par son équipe.

Une course avec sursis

La direction de course a toutefois considéré qu'il n'était pas possible que l'équipage ne se soit rendu compte de rien et a décidé d'infliger une suspension d'une course avec sursis à Latvala.

“Il est impossible que l'équipage n'ait pu considérer ne serait-ce que la possibilité d'avoir heurté un spectateur”, a-t-elle jugé dans un communiqué publié dans la nuit. “Il faut ajouter que, comme on peut le voir sur les images vidéo, de nombreuses personnes se tenaient dans une large zone sur la gauche de la route quand l'équipage est sorti. De plus, alors que la voiture se dirigeait vers la route [après l'impact], des personnes couraient à gauche et à droite.”

Le communiqué insiste sur le fait que le corps du spectateur était parfaitement visible, si l'on en croit les images de la caméra embarquée dans la Polo, et les explications de Latvala selon lesquelles il avait eu un mouvement de tête dû aux secousses – sa vision pouvant alors être déviée – n'a pas convaincu la direction de course.

En conséquence, l'équipage a reçu une amende de 5000 euros à se partager et Latvala a donc été suspendu pour une course avec sursis en vertu des Articles 40.4 du règlement sportif du WRC et 12.1.1 du Code Sportif International de la FIA.

Une zone exposée

Sans vouloir à aucun moment dédouaner Latvala, qui aurait dû s'arrêter même s'il n'avait pas la certitude d'avoir heurté un spectateur, ne serait-ce que quelques secondes pour s'assurer que tout allait bien, on peut faire remarquer que si le public se trouvait apparemment à une distance raisonnable de la route, il n'en était pas moins placé à l'extérieur du virage, dans une zone plate qui plus est, où le risque est toujours plus élevé de voir une voiture sortir.

S'il n'est pas question ici de rejeter la responsabilité de l'incident sur les spectateurs où les commissaires qui ont pu les laisser se poster à cet endroit, il est bon de rappeler que l'extérieur des virages, et au niveau de la route, est toujours une zone plus exposée pour le public.

 

partages
commentaires
ES15 - Meilleur temps pour Mikkelsen, doublé VW en vue
Article précédent

ES15 - Meilleur temps pour Mikkelsen, doublé VW en vue

Article suivant

ES16 - Scratch et nouvelle victoire pour Ogier et Ingrassia

ES16 - Scratch et nouvelle victoire pour Ogier et Ingrassia
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
30 nov. 2021
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020