Tänak : "C'est la pire chose que j'aie jamais ressentie"

partages
commentaires
Tänak :
Par : David Evans
8 oct. 2018 à 16:28

Ott Tänak a reconnu que son abandon lors du Rallye de Grande-Bretagne ce week-end était le pire moment de sa carrière.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC à l'assistance
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Toyota Gazoo Racing
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC

Le pilote Toyota était en tête du rallye samedi après-midi et visait une quatrième victoire consécutive en WRC, ce qui aurait pu lui permettre de prendre la tête du championnat. Mais la Yaris de l'Estonien s'est immobilisée à cause d'un radiateur endommagé dans la spéciale de Sweet Lamb Hafren.

Au moment de l'incident, Tänak avait 41 secondes d'avance sur son plus proche rival, Sébastian Ogier, qui a finalement remporté le rallye après une grosse bagarre face à la Yaris de Jari-Matti Latvala. Il a fait son retour au volant dimanche pour aller chercher quatre points lors de la Power Stage.

"C'est la pire chose que j'aie jamais ressentie", a confié Tänak. "J'espère qu'aucun de mes concurrents ne ressentira ça un jour. C'est dur pour le championnat, mais il y a encore une chance, alors nous continuerons à attaquer."

À l'issue du Rallye de Grande-Bretagne, Tänak occupe la troisième place du championnat à 21 points du leader Thierry Neuville, alors qu'il reste deux épreuves à disputer, en Catalogne et en Australie.

Lire aussi :

Team principal de l'équipe Toyota, Tommi Mäkinen a eu des mots réconfortants pour son pilote. "C'est tellement dur, tellement dur pour Ott", regrette-t-il auprès de Motorsport.com. "Il a si bien piloté, et ça n'est pas juste pour lui. Si ça lui coûte le titre, ça semble être un prix trop fort."

Mäkinen a précisé que Toyota allait enquêter pour comprendre la défaillance qui s'est produite, et qu'une protection supplémentaire pourrait être introduite autour de la zone d'impact sur la Yaris lors des quatre dernières journées de roulage sur terre (une en Espagne, trois en Australie).

Prochain article WRC
Ogier : "Je ne savais pas si je pourrais le faire"

Article précédent

Ogier : "Je ne savais pas si je pourrais le faire"

Article suivant

Meeke vers un retour en WRC en 2019

Meeke vers un retour en WRC en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur David Evans
Type d'article Réactions