De Puniet - "Content de finir sur une note positive"

partages
commentaires
De Puniet -
Par : Léna Buffa
21 oct. 2015 à 07:45

Randy de Puniet en a fini avec sa saison, une première campagne très compliquée pour lui en Superbike. Et le pilote tricolore peut se satisfaire d'avoir égalé à Losail son meilleur résultat de la saison.

Sylvain Guintoli, Pata Honda et Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki et Leandro Mercado, Barni Racing Team
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki et David Salom, Team Pedercini
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki et David Salom, Team Pedercini

Jamais sorti du top 10 en essais libres, il a décroché sa participation à la Superpole 2 sans en passer par le repêchage, et ce pour la deuxième fois seulement cette année. S'en est suivie une huitième place sur la grille de départ, son meilleur positionnement de la saison.

C'était la récompense d'un week-end bien engagé dès les premiers tours de roues, De Puniet s'étant d'emblée félicité de bonnes sensations avec sa machine et notamment d'un frein-moteur enfin moins capricieux.

Lui qui n'était plus entré dans le top 10 depuis le premier meeting de la saison, en Australie, il a pu accrocher la septième place de la toute dernière course de l'année et ainsi rééditer son meilleur résultat. Une satisfaction en demi-teinte, mais une satisfaction quand même.

"Je suis très content de finir l'année comme ça, parce que la saison a été vraiment difficile," commente un Randy de Puniet soulagé.

"En Course 1, à quatre tours de l'arrivée j'étais en bagarre pour la huitième place, mais j'ai eu du mal avec le frein-moteur et l'usure du pneu avant. J'ai donc terminé douzième," raconte-t-il. "Pour la Course 2, on a fait quelques ajustements sur le frein-moteur et ça s'est amélioré. Ca m'a aidé à mieux stopper la moto et donc à moins pousser sur le pneu avant. Mon départ a été bon et j'ai terminé à la septième place."

"C'est bien, c'est mon meilleur résultat depuis Phillip Island. Je suis content de finir sur une note positive," se félicite-t-il. "Merci à tous les membres du team cette année, ça n'a été simple pour personne, alors c'est bien pour nous tous de terminer sur une course comme celle-ci."

Paul Denning, team manager du team Crescent, a beau avoir choisi de ne renouveler sa confiance qu'à Alex Lowes pour l'an prochain, il a salué le travail abattu par Randy de Puniet : "Randy a fait du bon boulot aujourd'hui, comme tout le reste du week-end. Pas de fautes, un rythme bon et régulier, et il a été récompensé en égalant son meilleur résultat de l'année avec sa septième place sur la dernière course de la saison."

"Randy a été une personne très sympa avec laquelle travailler tout au long de l'année," souligne Paul Denning. "Il n'a pas obtenu le succès que nous tous espérions, mais il s'est montré très professionnel et nous luis souhaitons le meilleur avenir qui soit, dans sa carrière et dans sa vie en général."

Prochain article WSBK
Lourdement blessé, Kieran Clarke pense sa carrière finie

Article précédent

Lourdement blessé, Kieran Clarke pense sa carrière finie

Article suivant

Photos - La finale du Superbike en images

Photos - La finale du Superbike en images

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Losail
Catégorie Dimanche
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Randy de Puniet
Équipes Crescent Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de course