Superpole - Tom Sykes brille en qualifications

partages
commentaires
Superpole - Tom Sykes brille en qualifications
Stéphanie Olivero
Par : Stéphanie Olivero
17 oct. 2015 à 20:10

Tom Sykes, qui figurait parmi les rares pilotes à n’avoir pas amélioré aux essais libres 3, a répondu de la plus belle des façons en signant le meilleur temps des qualifications.

Le Britannique, qui devra récupérer au minimum seize points à Chaz Davies pour espérer revêtir la couronne de dauphin, s’est hissé au sommet de la hiérarchie dès les premières minutes avec un temps en 1’57’’916 ; soit dix millièmes de mieux que la référence établie à peine quelques secondes plutôt par Jordi Torres. Dans son élan, le Champion du Monde 2013 enregistre un chrono en 1’57’’620 mais n’arrive décidément pas à se défaire de son adversaire espagnol, toujours installé dans le même dixième.

Sykes favori pour le titre de dauphin ?

Il faudra attendre les tout derniers instants de la séance pour voir les chronos s’affoler. Leon Haslam boucle un tour en 1’57’’449 : le pilote Aprilia vire en tête mais sa joie n’est que de courte durée puisqu’un wagon arrive derrière… 1’57’’408 pour Chaz Davies puis 1’56’’997 pour Jonathan Rea, et enfin 1’56'821 pour Sykes, qui reprend de ce fait les commandes. Le natif d’Huddersfield, dont le compteur affiche désormais six pole positions, aura Jonathan Rea à ses côtés en première ligne… ainsi que Xavi Fores, presque passé inaperçu dans cette lutte finale. Jamais pourtant l’Espagnol n’avait enregistré une telle performance ! Chaz Davies est repoussé par conséquent en 4e position, juste devant les Aprilia de Leon Haslam et Jordi Torres, que l’on avait vu briller aux EL1 et EL3. Alex Lowes et son coéquipier Randy de Puniet, qui s’était fixé pour objectif d’accéder en Superpole 2 complètent le top 10 accompagnés de Michael Van der Mark et Leandro Mercado, un des repêchés avec David Salom.

Déception en revanche pour Sylvain Guintoli. Le Drômois, qui avait rencontré de nombreux soucis durant la première journée, s’est fait sortir en Superpole 1. Il ne partira que de la 13e place. Christophe Ponsson est quant à lui crédité du 17e temps.

WSBK - La grille de départ à Losail

Pos Pilote Moto Temps / Ecart
Tom Sykes Kawasaki  1'56.821
Jonathan Rea Kawasaki 0.176
Javier Fores Ducati 0.563
Chaz Davies Ducati 0.585
Leon Haslam Aprilia 0.628
Jordi Torres Aprilia 0.780
Alex Lowes Suzuki 0.817
Randy de Puniet Suzuki 0.823
M.van der Mark Honda 1.213
10  Leandro Mercado Ducati 1.744
11  Matteo Baiocco Ducati 1.920
12  David Salom Kawasaki 2.468
13  Sylvain Guintoli Honda (S1) 0.287
14  Niccolò Canepa Ducati (S1) 0.460
15  Ayrton Badovini BMW (S1) 0.748
16  Leon Camier MV Agusta (S1) 0.775
17  Christophe Ponsson Kawasaki (S1) 0.858
18  Román Ramos Kawasaki (S1) 1.447
19  Gianluca Vizziello Kawasaki (S1) 3.084
20  Gabor Rizmayer BMW (S1) 4.346
21  Alex Phillis  Kawasaki  
22  Imre Toth BMW  
Prochain article WSBK
Haslam prêt à s’arrêter un an pour mieux revenir

Article précédent

Haslam prêt à s’arrêter un an pour mieux revenir

Article suivant

WSS – Kenan Sofuoglu en pole devant Lucas Mahias

WSS – Kenan Sofuoglu en pole devant Lucas Mahias

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Losail
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Stéphanie Olivero
Type d'article Résumé de qualifications