Yamaha renforce sa position de troisième force du championnat

partages
commentaires
Yamaha renforce sa position de troisième force du championnat
Par : Willy Zinck
4 avr. 2017 à 13:00

Alex Lowes et Michael van der Mark ont de nouveau rapporté de gros points à l'équipe lors de la première manche européenne du calendrier, présentant encore une fois le troisième meilleur résultat d'ensemble du week-end.

Alex Lowes, Pata Yamaha mène
Alex Lowes, Pata Yamaha, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha

L'équipe Yamaha peut repartir rassurée de la première manche européenne du Superbike, qui s'est déroulée le week-end dernier sur le circuit de MotorLand Aragón. Avec une performance d'ensemble une nouvelle fois très solide de la part de ses deux pilotes, le team japonais s'affirme encore un peu plus comme la troisième force de ce championnat.

Pourtant tout n'a pas été rose, notamment pour Alex Lowes. Le Britannique a en effet déploré un important manque de roulage en début de week-end, d'abord suite à une chute lors de la troisième séance d'essais libres du fait d'une piste froide et de conditions très venteuses. Le mauvais Karma n'a pas lâché l'Anglais en qualifications, contraint de renoncer à boucler le moindre tour rapide en raison d'un bris mécanique sur sa machine.

Il a donc fallu attendre la Course 1 pour voir enfin les événements tourner en faveur des deux pilotes Yamaha. Michael van der Mark, qualifié en septième position au terme de la Superpole 2, a longtemps bataillé avec Xavi Forés pour le gain de la cinquième place, pour finalement obtenir le dernier mot face à l'Espagnol avant de se faire reprendre dans le 13e tour par son coéquipier !

Alex Lowes, parti 12e, n'a en effet pas fait dans le détail lors de cette première course pour fondre sur ses concurrents, et assurer un tir groupé pour Yamaha, les deux YZF-R1 bouclant cette première épreuve à la quatrième et cinquième place, bien aidées par la chute de Chaz Davies dans la pénultième boucle.

Malgré cela, l'Anglais regrettait après course son départ en milieu de peloton. "C'est toujours dur de prendre le départ depuis la 12e position", expliquait après coup le numéro 22. "Les premiers virages sont assez serrés ici, et je n'étais pas très confiant après mon petit accident le matin, donc cela m'a pris du temps à me mettre dans le rythme. Je pense que j'ai fait une course solide, la moto était bien et si nous étions partis aux avant-postes, je pense que nous aurions eu une chance de nous battre pour le podium aujourd'hui."

Si nous étions partis aux avant-postes, je pense que nous aurions eu une chance de nous battre pour le podium aujourd'hui.

Alex Lowes

S'il était déçu d'avoir pris son envol lors de la première course depuis le ventre mou du peloton, l'Anglais, mais aussi son coéquipier néerlandais, ont rapidement retrouvé le sourire grâce à la nouvelle règle de la grille inversée. Les deux hommes se sont ainsi retrouvés aux deux premières places au départ de la Course 2, ce qui n'était pas une première pour Lowes, qui avait déjà expérimenté la "pole du dimanche" lors de la première épreuve à Phillip Island.

Celui-ci en a longtemps fait le meilleur usage, creusant le holeshot en début de course et se maintenant en tête lors des trois premiers tours. L'Anglais a par la suite dû rendre les armes face à Jonathan Rea et Marco Melandri, auteurs d'un retour météorique depuis la troisième ligne de la grille.

Une bonne performance d'ensemble pour l'équipe Yamaha

Les espoirs de Lowes de décrocher un second résultat d'envergure en Espagne ont finalement été douchés dans le 11e tour, lorsqu'un mauvais passage de rapport l'a forcé à tirer tout droit dans le virage 11.

Heureusement, son coéquipier était toujours présent pour assurer un résultat correct à l'équipe avec une cinquième place, en dépit d'une forte usure pneumatique liée à une piste fraîche et au vent qui soufflait sur le tracé espagnol. 

À l'arrivée, le Batave n'était pas peu fier de sa performance. "Je suis très content. J'étais un peu plus lent que les gars devant moi, mais j'ai pu rester accroché à eux donc je suis content de cela. Bien sûr nous avons de nouveau progressé ; c'est très bien", s'est-il réjoui, avant de déplorer un choix de gommes peu opportun. "À la fin, j'ai rencontré des difficultés avec le pneu avant, nous étions sur l'option la plus tendre et je pense que ce n'était pas la meilleure idée compte tenu du vent aujourd'hui."

Yamaha renforce avec ces résultats sa troisième position au classement général, avec 74 points, derrière les deux intouchables Kawasaki et Ducati, mais devant BMW. Une nette progression comparée à l'an passé, où l'équipe nippone avait terminé l'exercice à la cinquième place.

 

La bonne prestation des Yamaha s'est d'ailleurs prolongée lundi à l'occasion de la journée d'essais organisée sur le tracé espagnol. Alex Lowes et Michael van der Mark se sont ainsi adjugés respectivement les quatrième et sixième places, à sept dixièmes et un peu plus d'une seconde du meilleur temps réalisé par Tom Sykes

Les deux pilotes ont notamment axé leur travail sur l'amélioration de la transmission de leur machine, ainsi que sur les suspensions et l'électronique. De bon augure pour la prochaine manche du championnat, qui se disputera sur les terres de Van der Mark, à Assen du 28 au 30 avril prochain.

Article suivant
La Commission Superbike affine la règle des 107%

Article précédent

La Commission Superbike affine la règle des 107%

Article suivant

Hayden compte sur une évolution moteur pour la Honda

Hayden compte sur une évolution moteur pour la Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Catégorie Après-course 2
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Alex Lowes , Michael van der Mark
Équipes Crescent Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions