Nasser Al-Attiyah en patron sur le Rallye du Maroc

Nasser Al-Attiyah n'a fait qu'une bouchée de la concurrence ces derniers jours, s'imposant sur le Rallye du Maroc sans aucune contestation possible.

Nasser Al-Attiyah en patron sur le Rallye du Maroc

Dominateur de A à Z, Nasser Al-Attiyah a remporté le Rallye du Maroc, dont le cru 2021 s'est achevé ce mercredi. Le pilote qatari reste le patron de l'épreuve, qu'il remporte pour la sixième fois lors des sept dernières éditions. Parmi les cinq étapes disputées sur le parcours cette année, il s'est imposé à quatre reprises au volant du Toyota Hilux, toujours accompagné par son copilote Mathieu Baumel.

Les deux hommes étaient toutefois engagés avec la version 2021 de leur 4x4, alors qu'ils participeront au Dakar 2022 avec le nouveau Hilux T1+ répondant à la future réglementation. Al-Attiyah s'est imposé au classement général avec 15'58 d'avance sur un autre pilote Toyota, le Saoudien Yazeed Al-Rajhi, qui est d'ailleurs le seul terminant à moins d'une heure du vainqueur et à l'avoir privé d'une victoire d'étape.

Le pilote argentin Lucio Álvarez (Toyota Overdrive) termine troisième du rallye. Quatrième avant la dernière étape Mattias Ekström (Mini X-Raid) a tout perdu lorsque sa monture s'est immobilisée ce mercredi au 62e kilomètre, le faisant finalement chuter au 19e rang. Victime de sérieux problèmes mécaniques lors de la première journée, Jakub Przygonski a affiché les jours suivants une belle pointe de vitesse avec le buggy Mini X-Raid, mais il concède 3h42 de débours au général.

Dans la catégorie Motos, c'est Pablo Quintanilla qui s'est imposé avec ses nouvelles couleurs Honda. Le Chilien devance Matthias Walkner (KTM) et décroche du même coup le titre de Champion du monde des Rallyes-Raids FIM.

Prodrive tourne au biocarburant

Cette manche marocaine se déroulait en l'absence de nombreux protagonistes qui participeront en janvier prochain au Dakar 2022 en Arabie saoudite. Audi Sport et BRX continuent en effet d'affûter leur préparation, même s'il n'est pas exclu de voir leurs machines faire une ou plusieurs apparitions en compétition d'ici cette échéance cruciale.

Gérée par Prodrive, l'équipe Bahrain Raid Xtreme de Nani Roma et Sébastien Loeb a d'ailleurs annoncée ce mercredi qu'elle allait recourir à des biocarburants pour 2022, tout en dévoilant des clichés de la nouvelle version de son Hunter, largement modifié après les leçons tirées d'une première participation en début d'année.

Morocco Rallye du Maroc 2021 - Autos

Pos.   # Pilote / Copilote Équipe Temps
1   302

N. Al Attiyah / M. Baumel

Toyota Gazoo Racing 15h52:10
2   305 Y. Al Rajhi / M. Orr Toyota Overdrive +15:58
3   303 L. Álvarez / A. Monleón Toyota Overdrive +1h10:52
4   306

R. Chabot / G. Pillot

Toyota Overdrive +1h27:58
5   309

S. Halpern / B. Graue

MINI X-Raid buggy +1h34:58
6   301

D. Krotov / K. Zhiltsov

MSK Rally Team +1h53:26
7   403

A. Domzala / M. Marton

Can-Am +2h20:02
8   421

R. Luppi de Oliveira / M. Justo

Can-Am +2h26:56
9   402 E. Amos / P. Ceci Can-Am +2h33:51
10   311

JC. Yacopini / Am. Yacopini

Can-Am +2h42:00

partages
commentaires
Audi souffre dans la chaleur pour préparer le Dakar

Article précédent

Audi souffre dans la chaleur pour préparer le Dakar

Article suivant

Peterhansel vise "un résultat dans le top 5" avec Audi

Peterhansel vise "un résultat dans le top 5" avec Audi
Charger les commentaires