Réactions
Dakar Dakar

Loeb a hâte de développer la Dacia : "Les points faibles, on les connaît"

Sébastien Loeb se tourne déjà vers l'avenir en rallye-raid, avec l'impatience de participer activement au développement de sa future monture avec Dacia.

#203 Bahrain Raid Xtreme Prodrive Hunter: Sebastien Loeb

La victoire finale sur le Dakar a une nouvelle fois fui Sébastien Loeb cette année, avec tout de même un cinquième podium à la clé. Troisième de l'édition qui vient de s'achever en Arabie saoudite, le Français a confié dès jeudi soir qu'il estimait impossible de battre l'équipe Audi à la régulière. Aussi est-il déjà tourné vers l'avenir, qui s'écrira sous les couleurs de Dacia dans un programme d'usine au sein duquel se fera une collaboration technique avec Prodrive. 

Entre manque de réussite et fiabilité défaillante, Sébastien Loeb résume qu'il y a "un peu des deux" pour expliquer son résultat à chaud. Techniquement, les choses vont changer désormais, après avoir utilisé un Hunter qui était identique à celui de l'an passé. Les faiblesses comme les points forts sont identifiés de longue date, ce qu'il a tenu à rappeler en remettant les choses dans leur contexte par rapport aux problèmes rencontrés en milieu de semaine.

"On a une fragilité avec les crevaisons, on le sait : il y a le pot d'échappement qui chauffe les pneus à l'arrière et ce sera modifié l'année prochaine", explique l'Alsacien. "Ça ne nous aide pas, et on a effectivement une voiture un peu fragile. On va essayer de résoudre tous ces petits détails pour l'an prochain."

"Il n'y a pas de discussions à avoir maintenant ; les discussions, on les a déjà eues. Les points faibles, on les connaît depuis des années en fait. Mais ce sont surtout les discussions par rapport à la prochaine voiture, qui sera la Dacia : toutes ces choses-là sont déjà dans le debriefing de l'année dernière pour penser au futur. Cette année, on est reparti avec la même voiture que l'an dernier. Toute l'équipe s'est déjà concentrée sur le développement de la prochaine, donc on savait que l'on partait avec les mêmes petits problèmes que l'an dernier. Quand ça passe, ça va bien, mais ça ne permet pas trop d'erreurs."

Sébastien Loeb n'a pas été épargné par les crevaisons.

Sébastien Loeb n'a pas été épargné par les crevaisons.

Dacia a annoncé l'été dernier son arrivée en rallye-raid, qui se matérialisera en compétition dans les prochains mois autour de Sébastien Loeb mais aussi de Nasser Al-Attiyah et Cristina Gutiérrez. La nouvelle auto sera prochainement présentée, avant que le nonuple Champion du monde WRC ne s'investisse dans son développement, tâche qui lui a manqué ses derniers mois. 

"C'est mon objectif principal", confirme Sébastien Loeb. "On va avoir pas mal de séance d'essais, ce qui est bien. Avec celle-là je n'ai pas beaucoup roulé, je n'avais pas roulé en essais depuis le Dakar l'an dernier. Là on va avoir pas mal de séances, tout va se mettre en place, c'est intéressant."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Van Beveren fait "un pas de plus vers le rêve" de gagner le Dakar
Article suivant Carlos Sainz "très heureux de faire l'histoire" avec Audi

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France