Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
38 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
2 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

L'organisation du Dakar répond aux vives critiques d'Elena

partages
commentaires
L'organisation du Dakar répond aux vives critiques d'Elena
Par :
12 janv. 2019 à 10:46

Après les très vives critiques lancées à son encontre par Daniel Elena sur les réseaux sociaux, ASO a tenu à les accepter et à faire amende honorable sans pour autant annoncer de mesure particulière.

La troisième étape du Dakar 2019 est restée en travers de la gorge de Daniel Elena, le copilote de Sébastien Loeb. Le Monégasque s'est montré pour le moins véhément sur les réseaux sociaux mais également au micro de Motorsport.com, au bivouac après la victoire du duo lors de la cinquième étape de l'épreuve 100% péruvienne.

"Dans le road-book de l'étape 3, pour moi, il y a un gros problème [...] Ce n'est pas une excuse. L'organisation dit que le road-book est parfait... c'est absurde. Tout le monde, les motos, les voitures, nous avions tous le même problème au même endroit. Je veux qu'ils reconnaissent que c'est leur problème", a-t-il ainsi déclaré à Arequipa, après l'arrivée d'une étape que Loeb et lui ont remportée chez les Autos.

Lire aussi :

Xavi Colomé, responsable du road-book, a pour sa part livré des explications sur la situation et reconnu qu'une des vignettes de l'étape 3 pouvait prêter à confusion. "La vérité est que nous avons reçu des critiques sur le road-book, surtout pour l'étape 3, où Loeb-Elena et d'autres participants se sont perdus. À cet endroit, il est vrai qu'il y avait une imprécision du road-book. En particulier au kilomètre 177, il y a un pylône électrique très visible qui est un bon point de référence que beaucoup de concurrents ont utilisé pour avoir le kilométrage et continuer. Le pylône électrique ne devait pas être à ce point, mais au précédent, à 175,01."

"C'est ce qui a entraîné la confusion et le mauvais kilométrage [pour] les pilotes qui ont pris la référence pour suivre le chemin. Les distances entre les points de contrôle et le parcours, les routes, sont correctes. Mais ce qui a créé la confusion est la position de ce pylône électrique."

Pour autant, pas question de réparer l'erreur en temps, vu que tous les participants étaient logés à la même enseigne. "L'analyse a été faite par les commissaires et ils ont décidé que cette imprécision était la même pour tous les pilotes, donc que le temps [perdu] ne sera pas redonné. Et, de nouveau, ceux qui ont pris le pylône comme référence se sont perdus et ceux qui ne l'ont pas fait ont suivi le parcours sans problème."

"C'est normal, ils jouent le Dakar, ils jouent gros et naturellement personne n'aime perdre 15, 30 ou même deux minutes", a-t-il conclu au sujet de la colère d'Elena.

Au classement général, grâce à son succès d'hier, l'équipage composé de Loeb et du Monégasque figure au cinquième rang chez les Autos et est revenu à 40 minutes de Nassar Al-Attiyah et Mathieu Baumel, avec encore cinq étapes à disputer.

Avec Sergio Lillo 

Article suivant
Autos, étape 5 - Et de deux pour Loeb, Peterhansel perd du terrain

Article précédent

Autos, étape 5 - Et de deux pour Loeb, Peterhansel perd du terrain

Article suivant

Vidéo - Le résumé de la cinquième étape du Dakar

Vidéo - Le résumé de la cinquième étape du Dakar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Sébastien Loeb , Daniel Elena
Auteur Fabien Gaillard