Peterhansel tentera de repartir lundi

Stéphane Peterhansel a perdu toute ses chances sur le Dakar 2022 dès la première étape mais essaiera de repartir lundi pour offrir à Audi un kilométrage précieux.

Peterhansel tentera de repartir lundi

Samedi lors du Prologue ouvrant le Dakar 2022, Stéphane Peterhansel avait décidé de ne pas attaquer afin d'être certain de ne pas partir dans le top 10 pour la première étape, disputée dimanche autour de Haïl. Et le début de journée a donné raison au tenant du titre, capable de tenir le rythme de Nasser Al-Attiyah au premier intermédiaire. 

Malheureusement, le pilote Audi a tout perdu après 153 kilomètres de spéciale, victime d'un accident après avoir heurté "quelque chose" dans une portion où il y avait beaucoup d'herbe à chameau. Malgré un choc a priori anodin, les dégâts se sont avérés conséquents puisque le train arrière du RS Q e-tron a été arraché. 

Indemnes, Stéphane Peterhansel et son copilote Édouard Boulanger ont en revanche été contraints de s'immobiliser pendant un total de 6h20. Ils ont commencé à démonter une partie du véhicule pour faciliter le travail des mécaniciens une fois ces derniers arrivés sur place. Des pièces ont été remplacées et l'équipage a repris sa route, mais une quarantaine de kilomètres plus tard, le duo avait perdu une demi-heure supplémentaire sur les chronos de référence. 

La décision a donc été prise de quitter la spéciale au point de neutralisation, après 207 km, afin de retourner au bivouac plus rapidement et par la route plutôt que de continuer de nuit avec les risques que cela comportait. Les tenants du titre ont ainsi dit adieu à toute chance de décrocher la victoire finale. 

 

Désormais, l'objectif est de remettre l'auto en état afin qu'elle puisse reprendre le rallye dès lundi pour la deuxième étape. Ce dans le but d'accumuler un maximum de kilométrage alors que le projet hybride d'Audi est encore extrêmement jeune. 

Stéphane Peterhansel et Édouard Boulanger sont arrivés au bivouac de Haïl ce dimanche à 20h15 (18h15 en France). Audi a confirmé à Motorsport.com qu'un maximum de travail allait être mené sur le RS Q e-tron afin de lui permettre de repartir. Une option désormais permise par le règlement, moyennant une très lourde pénalité qui sera alors appliquée au classement général.

Avec Sergio Lillo 

Lire aussi :

partages
commentaires
Après deux crevaisons, Loeb n'avait "pas le droit à l'erreur"
Article précédent

Après deux crevaisons, Loeb n'avait "pas le droit à l'erreur"

Article suivant

Motos, Étape 2 - Barreda revanchard, Sunderland nouveau leader

Motos, Étape 2 - Barreda revanchard, Sunderland nouveau leader
Charger les commentaires