Sans baquet en F1, Wehrlein trouve refuge en DTM

partages
commentaires
Sans baquet en F1, Wehrlein trouve refuge en DTM
Par : Basile Davoine
7 févr. 2018 à 10:04

Sans solution pour être présent sur la grille 2018 en Formule 1, le pilote allemand va retrouver le championnat qui l'a révélé.

Pascal Wehrlein, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Sebastian Vettel, Ferrari et Pascal Wehrlein, Sauber lors de la parade des pilotes
Esteban Ocon, Manor MRT05 à la lutte avec Pascal Wehrlein, Manor MRT05
Pascal Wehrlein, Sauber C36

Sans baquet en Formule 1 pour la saison 2018, Pascal Wehrlein va retrouver les rangs du DTM cette année avec Mercedes. Une discipline dans laquelle il avait décroché le titre en 2015, déjà avec la firme à l'étoile, avant de faire ses débuts en F1.

Protégé du constructeur allemand, Pascal Wehrlein a disputé la saison 2016 avec Manor, puis il a rejoint l'an passé Sauber. Une destination "par défaut", après que Force India lui a préféré Esteban Ocon, tandis que Mercedes avait préféré recruter Valtteri Bottas pour remplacer Nico Rosberg plutôt que d'opter pour une solution interne.

En 39 Grands Prix, Wehrlein a inscrit six points en entrant à trois reprises dans le top 10, son meilleur résultat étant une huitième place décrochée à Barcelone l'an dernier. Il n'a pas pu conserver sa place chez Sauber suite à l'accord passé entre l'écurie suisse et Alfa Romeo, avec en toile de fond la motorisation Ferrari.

À 23 ans, Pascal Wehrlein s'apprête donc à disputer sa quatrième saison en DTM, un championnat dans lequel il compte à ce jour trois victoires, une pole position et six podiums.

"J'ai de fantastiques souvenirs du DTM, pas seulement en raison de mon titre décroché en 2015, mais aussi grâce à l'énorme esprit d'équipe et aux nombreuses bonnes expériences vécues avec l'équipe", souligne le pilote allemand. "J'ai suivi de près le DTM pendant mon passage en Formule 1, et je suis allé sur certaines courses pour soutenir l'équipe."

"Les choses ont beaucoup changé en DTM depuis ma dernière course à Hockenheim en 2015. Mais j'aime les défis et je suis impatient d'être en piste pour la première fois avec notre nouvelle voiture."

La saison 2018 sera la dernière de Mercedes en DTM, avant son retrait pour concentrer une partie de ses activités sur une arrivée en Formule E.

Article suivant
Le DTM pourrait être tenté d'adopter la réglementation GTE

Article précédent

Le DTM pourrait être tenté d'adopter la réglementation GTE

Article suivant

Le DTM envisage une course nocturne à Misano

Le DTM envisage une course nocturne à Misano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Pilotes Pascal Wehrlein
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités