Un équipage 100% féminin en ELMS, une première !

partages
commentaires
Un équipage 100% féminin en ELMS, une première !
Par :
22 févr. 2019 à 12:45

Avec le soutien de la FIA et dans l'optique d'une participation aux 24 Heures du Mans, c'est un équipage de trois femmes qui sera au départ de toutes les manches du championnat ELMS cette saison.

C'est une première dans l'Histoire de l'European Le Mans Series ! Un équipage intégralement féminin participera à la totalité de la saison 2019, dans la catégorie GTE. Manuela Gostner, Rahel Frey et Michelle Gatting vont se partager le volant de la Ferrari 488 GTE du Kessel Racing, après avoir notamment terminé au sixième rang des 12 Heures d'Abu Dhabi en fin d'année dernière. 

Lire aussi :

L'Italienne, la Suissesse et la Danoise disposent d'un CV aguerri en Endurance et se projettent sur une lutte aux avant-postes lors des six manches qui composeront le championnat 2019. La première d'entre elles se déroulera le 14 avril prochain dans le sud de la France, avec les 4 Heures du Castellet.

Ce programme pourrait s'accompagner d'une belle cerise sur le gâteau, car l'équipe et ses trois pilotes visent une participation aux 24 Heures du Mans. Elles seront rapidement fixées puisque l'Automobile Club de l'Ouest doit annoncer le 1er mars prochain la liste des derniers invités pour participer à la 87e édition. 

Au Mans, la chose n'aurait rien d'inédit. On se souvient que Rahel Frey était au départ de l'édition 2010 au volant d'une Ford GT1 de l'équipe Matech, aux côtés de Natacha Gachnang et Cyndie Allemann. Elles n'avaient malheureusement pas rallié l'arrivée. 

"Nous sommes fiers d’accueillir Manuela, Rahel et Michelle au sein du paddock ELMS", se réjouit Gérard Neveu, directeur général de l'ELMS. "Avec le concours de la FIA et de l’ACO, nous les soutenons dans leur ambition d’atteindre le sommet de la pyramide de l’Endurance en participant aux 24 Heures du Mans. L’ELMS a toujours encouragé les femmes souhaitant prendre part à notre sport que ce soit en tant que team manager, ingénieur, mécanicien ou pilote. Nous espérons que cet équipage 100% féminin sera une source d’inspiration pour la future génération de pilotes."

Cet engagement d'un équipage féminin en ELMS se fait avec le soutien de la Commission des femmes dans le sport automobile (Women in Motorsport) de la FIA. Sa présidente, Michèle Mouton, se félicite bien entendu de la concrétisation d'un tel projet.

"Après un très bon résultat lors des Gulf 12 Heures d’Abu Dhabi l’année dernière, Manuela, Rahel et Michelle ont l’opportunité de participer à la saison 2019 de l’ELMS", souligne-t-elle. "Le fait que cette chance leur soit offerte par Kessel Racing, qui aligne des voitures performantes, montre que les pilotes féminines ont une place sur la grille, qu’elles peuvent se battre avec les meilleurs et obtenir d’excellents résultats. Un grand merci à Kessel Racing, l’ELMS et l’ACO pour leur soutien. Nous allons bien sûr suivre l’évolution de cet équipage avec grand intérêt."

Article suivant
United Autosports décroche une deuxième victoire consécutive

Article précédent

United Autosports décroche une deuxième victoire consécutive

Article suivant

Chronique Gommendy - En route pour une 10e participation au Mans !

Chronique Gommendy - En route pour une 10e participation au Mans !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , ELMS
Pilotes Rahel Frey , Manuela Gostner , Michelle Gatting
Équipes Kessel Racing
Tags endurance , gte
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu