G-Drive renonce à son équipage "pro" et convoite Alesi

Le G-Drive Racing a finalement décidé de ne pas aligner Matthieu Vaxiviere, qui faisait initialement partie d'un line-up 100% professionnel très controversé.

G-Drive cherchait à exploiter une nouvelle clause figurant dans le Règlement Sportif cette année, autorisant les équipes à demander une dérogation aux critères imposés pour la constitution d'un équipage.

Parmi ces critères figure le fait que chaque concurrent en LMP2, aussi bien en ELMS qu'en WEC, doit inclure un pilote catégorisé Silver ou Bronze. Directeur technique de G-Drive, David Leach a indiqué à Motorsport.com que G-Drive consentait à ce changement pour "le bien du championnat".

"Dans l'intérêt de tout le monde, nous nous sommes entendus avec l'ACO et l'ELMS et nous ferons rouler un pilote Silver", a-t-il expliqué. "Il y a le règlement, et en tant qu'équipe, on veut toujours faire ce qu'il y a de mieux pour soi, mais c'est une histoire plus importante que ça. G-Drive est engagé dans les championnats de l'ACO depuis 2012, et nous voulons faire ce qu'il y a de mieux pour tout le monde, ainsi qu'avoir des relations saines avec nos concurrents."

Giuliano Alesi, fils de l'ancien vainqueur de Grand Prix Jean Alesi, fait partie des prétendants pour décrocher le baquet disponible en European Le Mans Series. L'écurie russe a donné au pilote membre de la Ferrari Driver Academy, et titulaire en GP3, l'occasion de tester l'ORECA 07 à moteur Gibson en Aragón cette semaine, alors qu'elle est en quête d'un pilote Silver pour constituer son équipage ELMS. 

"C'est un jeune garçon avec beaucoup de potentiel : il s'est très bien débrouillé compte tenu de son niveau d'expérience et du fait que c'était la première fois qu'il pilotait une voiture à ce niveau", assure David Leach. "Il est candidat pour l'ELMS, tout comme n'importe quel autre pilote Silver, ou avec le potentiel d'être Silver."

L'écurie, qui est en partenariat avec TDS Racing, a également donné du temps de piste à Andrea Pizzitola lors des essais Dunlop en Algarve. Leach n'a pas écarté la possibilité de tester d'autres pilotes Silver, alors que G-Drive cherche à attribuer le baquet encore vacant aux côtés de l'ancien pilote de Formule 1 Jean-Éric Vergne et de Roman Rusinov, qui gère les programmes sportifs de la compagnie russe.

G-Drive participera également aux 24 Heures du Mans ainsi qu'à la manche WEC de Spa-Francorchamps, pour lesquelles Vaxiviere n'était déjà pas disponible. Le Français sera engagé avec l'ORECA LMP2 de TDS Racing aux côtés de Loïc Duval et François Perrodo. Toujours pilote d'usine Audi, Duval sera contraint de manquer les manches de Spa au mois de mai et de Fuji en octobre en raison de conflits de date avec le DTM.

À noter que l'ancien pilote du Rebellion Racing en LMP1, Alexandre Imperatori, qui a le statut Gold, a également participé à des essais avec G-Drive en Aragón. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries ELMS
Pilotes Alexandre Imperatori , Matthieu Vaxiviere , Andrea Pizzitola , Giuliano Alesi
Équipes G-Drive Racing
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp2