WEC - Webber évoque le défi mental et physique (1/2)

A peine retiré de la F1, Mark Webber s'est lancé dans son tout nouveau défi en Endurance

A peine retiré de la F1, Mark Webber s'est lancé dans son tout nouveau défi en Endurance. Après une dernière saison chez Red Bull Racing, le pilote Australien a rejoint le projet LMP1 de Porsche, qui fait son grand retour parmi l'élite du WEC, et par la même occasion, son grand retour au Mans (en LMP1) en juin prochain.

Pour Webber, l'hiver a donc été différent de ces dernières années, avec une préparation physique toujours importante mais forcément moins rigoureuse et moins urgente que dans un contexte F1. Les exigences du pilotage en LMP1 seront en effet différentes, notamment par rapport à la force centrifuge et à la sollicitation des muscles du cou.

"C'est probablement la première saison depuis cinq ou six ans où je n'ai pas besoin d'être à mon poids de forme avant Février !", plaisante-t-il. "Même si nous allons faire des essais de pré-saison avec Porsche, la préparation pour la F1 était différente. Je devais être prêt dès le début de l'intersaison pour les essais, et mon contrôle de poids était extrêmement discipliné."

"Je serai de retour à mon poids de forme pour le début du championnat en avril, mais la saison de WEC est tellement courte avec seulement huit courses! Je n'aurai donc pas besoin d'être affuté aussi longtemps qu'en F1. Mon régime d'entraînement a un peu changé. On fait plus d'entraînement spécifique pour la F1, par exemple au niveau du cou pour pouvoir supporter les G, alors qu'en Endurance, les temps au tour sont un peu plus lents, et la charge ne sera pas la même sur mon corps. Bien sûr, il y a beaucoup de choses de mon entraînement F1 qui sont complètement adaptables."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Mark Webber
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités