Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

Albon attaque au risque d'accidents qui sont "le prix à payer"

partages
commentaires
Albon attaque au risque d'accidents qui sont "le prix à payer"
Par :
27 oct. 2019 à 11:19

Parti plusieurs fois à la faute lors des derniers Grands Prix, Alexander Albon assume la part de risque qu'il prend et insiste sur sa capacité à rebondir après de telles déconvenues.

Propulsé chez Red Bull Racing à la mi-saison en remplacement d'un Pierre Gasly en difficulté, Alexander Albon cultive pour le moment un certain paradoxe. Logiquement dominé par Max Verstappen en performance pure, le rookie doit également composer avec une monoplace qu'il découvre, et a accumulé un certain nombre de sorties de piste récemment. Mais dans le même temps, il fait preuve de solidité et de constance en course pour aller chercher des points importants, entrant dans le top 10 lors de chacun des cinq Grands Prix disputés jusqu'à présent avec l'écurie autrichienne.

Vendredi à Mexico, sur une piste qu'il découvrait, Albon est parti à la faute en Essais Libres 2, avant de signer le cinquième temps des qualifications le samedi, démontrant à nouveau qu'il savait rebondir dans de telles circonstances. "Pour être franc, ça sonne bizarre mais j'ai eu aussi des accidents dans la Toro Rosso !" souligne-t-il. "J'attaque, peut-être trop parfois. Et c'est un peu le prix à payer. Ce qui est important, c'est la manière de se reprendre, et jusqu'à présent ça va. Ce n'est pas agréable et ça me rend moins confiant le lendemain, mais on dirait que ça ne m'affecte pas trop. De ce côté-là, je suis plutôt content de la manière dont je rebondis."

Lire aussi :

La pression de Verstappen mais aussi des dirigeants de Red Bull, réputés pour leur impatience devant le devoir de résultats, ne perturbent pas plus que ça celui qui a débuté la saison chez Toro Rosso. "Franchement, ça va. En fait, ils m'ont beaucoup soutenu", assure Albon. "Ils savent que j'essaie, et mes accidents n'étaient pas à basse vitesse, c'était quand j'attaquais. Ce n'est évidemment pas l'idéal, et je pense que l'expérience et le fait de ne pas connaître la voiture y contribuent. Je pense que jusqu'à présent de toute façon, tout s'est bien passé."

En qualifications samedi à Mexico, Albon a concédé une demi-seconde à son coéquipier Verstappen, auteur de la pole position avant d'être pénalisé par les commissaires. Il juge toutefois cet écart "raisonnable" compte tenu des circonstances, tout en admettant être "un peu déçu". "Avoir un temps de piste limité sur un nouveau circuit n'était pas idéal", rappelle-t-il. "Mais en arrivant en Q1, je me sentais plutôt bien et le tour était plutôt solide. J'ai eu un peu plus de mal avec la voiture en Q2 et Q3, des petites choses, mais c'était serré devant."

Avec pour meilleur résultat à ce jour une quatrième place décrochée à Suzuka lors du dernier Grand Prix, Albon aimerait désormais décrocher son premier podium en Formule 1. "Je pense que nous avons le rythme, mais il faut voir si ça peut durer, c'est le plan", espère-t-il. "Depuis que j'ai rejoint l'équipe, c'est clairement le meilleur week-end dans la voiture. Je ne dis pas que je vais monter sur le podium, mais je pense que la voiture peut le faire. Je veux être dans le coup, je veux me battre à un moment donné, c'est une bonne opportunité."

Article suivant
Comment Hamilton gère l'absence de son ingénieur à Mexico

Article précédent

Comment Hamilton gère l'absence de son ingénieur à Mexico

Article suivant

Williams pense être dans le match avec Haas et Alfa Romeo

Williams pense être dans le match avec Haas et Alfa Romeo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine