Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
43 jours

Albon : "Déçu de m'accidenter une nouvelle fois"

partages
commentaires
Albon : "Déçu de m'accidenter une nouvelle fois"
Par :
28 sept. 2019 à 17:25

Alex Albon connait un début de week-end russe difficile, dans la seconde Red Bull.

Le jeune pilote n'a pas réellement affiché un rythme très en verve pour sa première expérience du tracé de Sotchi à bord d'une F1 lors des trois séances d'Essais Libres, puis s'est accidenté dans le virage 14 sur une erreur de pilotage en Q1, ce qui le voit condamné à prendre le départ du Grand Prix de dimanche depuis la 18e position de la grille. Même s'il se savait déjà pénalisé de 5 places sur la grille pour un changement sur son unité de puissance Honda dès le début du week-end, cette erreur n'arrange rien pour celui qui souhaite se montrer sous son meilleur jour auprès des dirigeants de Red Bull, qui décident encore qui mettre dans le baquet en 2020. Impressions après les qualifications.

Que s'est-il passé de votre point de vue en Q1 ?

Pas grand-chose, sincèrement, j'ai juste été un peu pris de court par le vent. C'était piégeur en piste, et oui, je suis juste allé un peu large. J'ai pensé que j'allais m'en tirer car sinon, j'aurais renoncé au virage et aurais emprunté la zone de dégagement. Mais j'ai essayé de rester engagé dans le virage, dirons-nous, et oui, j'ai perdu l'arrière ! Ce n'est pas évident, car le mur est très proche de la sortie et voilà ! C'est malheureux !

Vous n'êtes pas sorti de la voiture immédiatement et l'on a vu les secours autour de vous quelques instants ; avez-vous été secoué par le contact ?

Non, j'attendais juste que les [autres] voitures passent. J'étais vraiment [immobilisé] dans une mauvaise position.

 

Ressentez-vous de la pression pour le volant de l'an prochain ?

Je ne dirais pas que je suis sous pression pour le baquet. Pour moi, il s'agit plutôt d'une chance, plus qu'autre chose. Le fait de commettre des erreurs n'aide pas. Mais oui, je suis déçu du résultat et du fait de m'accidenter une nouvelle fois, plus que tout.

Quel résultat pensiez-vous pouvoir décrocher sans cela ?

Je pense qu'il est juste de dire que je n'ai pas été si rapide que ça de tout le week-end, mais je progressais quand même, particulièrement en qualifications, où nous avons commencé à vraiment comprendre la voiture et que le rythme n'était pas trop mauvais… Même s'il est difficile de dire ça après seulement un demi-tour ! Mais oui, le feeling était là. Je ne pense pas vraiment que j'étais au niveau de Max, mais j'aime penser que j'aurais été proche de Bottas, même si l'on ne peut jamais le savoir.

Quelle position pouvez-vous rallier en course ?

On verra : débuter du fond de la grille n'est jamais super. Je l'ai fait quelques fois cette année ! Mais il s'agit d'un bon circuit en termes de dépassements et pour la bataille : ce n'est pas comme à Singapour, par exemple. Nous verrons donc, mais en stratégie, nous pourrons choisir nos pneus et tout ça donc il faut voir. J'ai manqué un peu de temps de roulage en EL2 avec mes dégâts sur le fond plat et nous en avons fait un peu [en rythme de course, ndlr] en EL3 et ça avait l'air assez bon, donc je ne suis pas trop inquiet. Il faut juste faire fonctionner tout ça demain.

Un top 10 est-il envisageable ?

Je dirais que oui.

Les pneus durs peuvent durer toute la distance de course ; quelle seront vos options ?

On ne planifiait pas ça [de partir derrière, ndlr] avant les qualifications, donc il faut voir pour votre stratégie. Je pense que quelle qu'elle soit, il faudra faire un unique arrêt. Ce n'est pas comme à Singapour où c'était un peu plus du 50/50 : le principal est juste de dépasser, ici. On peut le faire car c'est une piste sur laquelle il n'y a pas tant de dégradation que cela, mais de la surchauffe : c'est ce qu'il faudra gérer. On verra !

Lire aussi :

 

Article suivant
Duels en qualifications : le point après Sotchi

Article précédent

Duels en qualifications : le point après Sotchi

Article suivant

Les pilotes pourront tester les pneus 2020 à Austin

Les pilotes pourront tester les pneus 2020 à Austin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Qualifs
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Guillaume Navarro