AlphaTauri : "Nous devons terminer tous les GP dans les points"

Faire moins d'erreurs, gagner en régularité et terminer dans les points à chaque Grand Prix : ce sont les objectifs d'AlphaTauri pour faire mieux cette année qu'en 2020.

AlphaTauri : "Nous devons terminer tous les GP dans les points"
Charger le lecteur audio

Le statut d'AlphaTauri est en train de changer, mais la mutation n'est pas encore achevée. L'an dernier, l'écurie a décroché une victoire très remarquée au Grand Prix d'Italie avec Pierre Gasly, et de l'aveu-même de Christian Horner, elle ne doit plus désormais être considérée comme l'ombre systématique de Red Bull Racing mais comme une structure capable de nourrir des ambitions de plus en plus élevées. Ce qui ne la prive pas de demeurer un environnement idéal pour former les jeunes pousses du giron autrichien, comme ce sera le cas cette année avec Yuki Tsunoda.

La mue prend du temps, et la drôle de saison 2020 en témoigne avec un paradoxe déjà largement soulevé : si AlphaTauri a réussi l'exploit de remporter un Grand Prix, elle n'a terminé qu'à la septième place du championnat constructeurs, ne feignant pas sa déception d'avoir échoué à devancer une Scuderia Ferrari en état de crise. Ce bilan comptable est pour Franz Tost l'illustration même de ce qui doit changer en 2021.

"En 2020, AlphaTauri était une équipe de milieu de grille et nous nous battions avec succès contre d'autres équipes comme McLaren, Renault et Racing Point", rappelle le directeur de l'écurie. "Mais notre objectif pour cette année est d'être constamment à l'avant de ce peloton et de progresser encore. Pour y parvenir, nous devons éviter les problèmes de fiabilité et terminer tous les Grands Prix dans les points. Ce n'est possible que si nous ne faisons pas d'erreurs. Alors nous devons être à 100% concentrés sur notre travail, course après course, sur la piste comme en dehors, car nos concurrents sont difficiles à battre."

"Je ne peux pas omettre le fait que nous avons abandonné quatre fois [en 2020] : à trois reprises en raison de problèmes de fiabilité et une fois car Pierre a été impliqué dans un accident. Nous avons donc manqué l'opportunité de marquer des points par quatre fois. Nous devons vraiment éviter de nous retrouver dans certaines situations, et du travail nous attend donc encore. L'équipe est concentrée là-dessus afin de se préparer de la meilleure manière possible pour la nouvelle saison. J'espère que la nouvelle voiture sera aussi bonne que ce à quoi nous nous attendons, car si nos pilotes ont une monoplace compétitive, je pense que nous pouvons vivre une saison encore meilleure."

Lire aussi :

C'est donc en quête de constance que se met AlphaTauri avec sa nouvelle monoplace, l'AT02, présentée officiellement ce vendredi. La monoplace bénéficiera d'une unité de puissance Honda entièrement nouvelle mais ce seul critère ne suffira pas à franchir le cap attendu. Prêt à endosser le costume de leader naturel, Pierre Gasly partage le même point de vue que son patron sur les faiblesses à corriger en 2021.

"L'an dernier j'ai fait du très bon boulot et j'ai pu piloter comme je le voulais", souligne le Français. "J'ai réussi à entretenir d'excellentes relations avec mes ingénieurs, nous avons compris ce dont l'équipe avait besoin, ce dont j'avais besoin et comment travailler ensemble. C'est ce qui a produit des résultats. J'étais vraiment satisfait, mais il y a toujours une marge de progression, une marge d'ajustement. Ce qu'il faut sur l'ensemble de l'année, c'est être constant et marquer des points à chaque opportunité. Il faut voir comment la voiture se comportera à Bahreïn, puis nous en saurons davantage. Mais la clé sera la régularité, et le fait de ne pas commettre d'erreurs."

partages
commentaires

Netflix dévoile la date de sortie de Drive to Survive saison 3

Yuki Tsunoda : Gasly sera "difficile à battre"